Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur le radiateur à chaleur douce

Par L’équipe de rédaction

Esthétique, facile à gérer et économe en énergie, le radiateur à chaleur douce apporte un confort thermique comparable à celui d’un chauffage central. Avec de nombreux avantages, pour peu d’inconvénients, c’est un dispositif moderne et ergonomique, adapté à tous types de logements.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Le radiateur à chaleur douce : pratique et économique

Parmi les systèmes de chauffage électrique, les radiateurs à chaleur douce sont sans conteste les appareils qui procurent le meilleur confort thermique. Dotés des dernières technologies en date, ils sont à la fois performants d’un point de vue énergétique, pratique à utiliser et esthétiques.

 

Grâce à leur excellente inertie, ils offrent une expérience comparable à un chauffage central avec radiateurs en fonte et peuvent générer jusqu’à 40 % d’économie d’énergie par rapport à un convecteur traditionnel. Faciles à installer, ils conviennent aussi bien aux constructions neuves qu’aux logements à rénover.

Un fonctionnement innovant

Le radiateur à chaleur douce dispose d’une résistance qui transmet sa chaleur au corps de chauffe. Les matériaux qui composent ce dernier possèdent aujourd’hui une grande capacité d’inertie. La chaleur est ainsi “stockée” et restituée progressivement dans la pièce de la même manière qu’avec un point chaud permanent. Grâce à un thermostat intégré, les variations de température au sein du logement sont à peine perceptibles.

 

La résistance n’ayant pas besoin de chauffer en continu pour maintenir la température de l’habitation, il en résulte d’importantes économies énergétiques. La plupart de ces radiateurs sont également munis d’un programmateur qui augmente encore leurs performances. Les appareils les plus modernes sont connectables à votre box internet pour être contrôlés à distance et s’arrêtent automatiquement dès lors qu’ils détectent l’ouverture d’une fenêtre.

 

Répartis selon le matériau qui compose leur corps de chauffe, deux types de radiateurs à chaleur douce existent actuellement sur le marché :

 

  • Les radiateurs à inertie sèche présentent un cœur en fonte, en pierre ou en aluminium. Utilisée depuis longtemps, la fonte emmagasine la chaleur et la redistribue sur une longue durée. Lorsque le corps de chauffe est en pierre, il est constitué d’un matériau naturellement réfractaire comme la pierre de lave, le granit, la brique ou le béton. L’aluminium quant à lui possède une grande réactivité particulièrement utile pour réchauffer rapidement une pièce.
     
  • Les radiateurs à inertie fluide ont un corps de chauffe composé d’un liquide caloporteur. Il peut s’agir d’eau additionnée de glycol ou bien d’huiles (on parle alors de radiateurs à bain d’huile). Ces appareils affichent une très forte inertie..

Installation et entretien

L’installation d’un radiateur à inertie ne comporte pas de difficulté particulière. Cependant, si vous ne disposez pas de connaissances suffisantes en électricité, il est vivement recommandé de faire appel à un électricien. Si vous possédez un thermostat général, il faudra veiller à relier le fil pilote au moment du branchement de l’appareil.

 

L’entretien d’un radiateur à chaleur douce est assez succinct et se limite à un dépoussiérage régulier. Vérifiez de temps en temps qu’il fonctionne conformément à ce que vous attendez de lui.

Les avantages et les inconvénients

Les radiateurs à chaleur douce ont plusieurs avantages:

 

  • Ils offrent un excellent confort de chauffe.
  • Leur thermostat très précis vous permet de les régler au demi-degré près.
  • Ils n’entraînent pas de variations de température désagréables.
  • Contrairement aux anciens modèles de radiateurs électriques, ils n’assèchent pas l’air et ne sont jamais brûlants.
  • Avec leur design moderne, ils s’intègrent à tous types de décorations.
  • Disponibles en différentes tailles, ils conviennent également aux espaces réduits.

 

Il existe toutefois quelques inconvénients à l’utilisation d’un radiateur à inertie :

 

  • Ils sont plus chers à l’achat que les radiateurs électriques traditionnels.
  • Le prix de l’électricité est de plus en plus élevé.
  • Pour éviter toute déperdition de chaleur par la face arrière de l’appareil, le mur où il est installé devra être bien isolé.
  • Si vos menuiseries sont mal isolées ou mal réglées, la fonction de détection de fenêtre ouverte peut perturber le fonctionnement normal du radiateur.

Le prix d’un radiateur à chaleur douce

Le prix d’un radiateur à inertie varie de 100 €, pour les modèles les moins puissants et les plus simples, et peut atteindre 1300 € pour les appareils les plus modernes et technologiques.

Homme et femme

Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Homme et femme
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction