Les Travaux

Convecteurs, panneaux rayonnants, radiateurs à inertie, tout savoir sur le chauffage électrique

Chauffage éléctrique

Le chauffage électrique équipe encore bon nombre de foyers en France. Grâce aux constantes innovations technologiques, s’il est couplé à une parfaite isolation de la maison, il reste un mode de chauffage simple à installer partout, et offrant un bon confort thermique.

Le chauffage électrique, un mode de chauffage en perte de vitesse

Si le chauffage électrique est encore très présent dans les logements anciens, il a tendance à disparaître des nouvelles constructions : moins de 1% d’entre elles sont aujourd’hui équipées de radiateurs électriques. Ceci est le résultat des exigences de la RT 2012 (Réglementation Thermique en vigueur).
En effet, La RT 2012, favorise les équipements de chauffage tels que les chaudières à condensation, le chauffage au bois (poêles à bois, chaudière à bois, etc.), les pompes à chaleur, moins gourmands en énergie et plus écologiques. Même si le prix d’achat de ces derniers est beaucoup plus élevé que celui des appareils de chauffage électrique, ils sont plus rentables sur le moyen terme, grâce notamment à un coût d’utilisation plus faible et l’existence d’une large panoplie de subventions écologiques. Parmi ces aides écologiques, on peut citer, la prime énergie, le crédit d’impôt, les subventions de l’ANAH, l’éco PTZ, etc.

Les appareils de chauffage électrique ne sont éligibles à presque aucune aide écologique. Ceci parce que l’électricité n’est pas considérée comme une source d’énergie écologique.

En effet, en France, 11% seulement de l’électricité produite vient de sources d’énergies renouvelables. Pour le reste, elle est majoritairement d’origine nucléaire.

Les différents types d’appareils de chauffage électrique

Il existe une large gamme d’appareils de chauffage électrique allant de la chaudière électrique aux radiateurs. Nous vous présentons ci-dessous les différents types de radiateurs électriques

Les convecteurs  électriques

Inventés dans les années 70, les convecteurs électriques fonctionnent tout simplement grâce à une résistance placée derrière une grille. La résistance chauffe l’air froid qui entre dans le convecteur. Ensuite, l’air chaud ayant tendance à monter, un mouvement de convection se met en place, poussant l’air chaud vers la pièce tandis que l’air froid continue à entrer par le bas. Les petits soufflants pour salle de bains ont en plus un ventilateur pour chauffer plus vite une petite pièce.

Avantages et inconvénients des convecteurs électriques

S’ils sont surtout cités pour leurs inconvénients, les convecteurs électriques ont aussi leurs avantages :

  • Un réglage simple, il peut être individuel ou centralisé
  • Une montée en température assez rapide, surtout si l’on augmente le thermostat.
  • Un bon rendement, qui comme celui de tous les appareils chauffage électrique, est de 100%

Au niveau des inconvénients des convecteurs électriques, on peut citer:

  • Cet appareil chauffe l’air, mais pas les murs ni les personnes
  • Il assèche l’atmosphère (l’humidité de l’air doit être comprise entre 40 et 60%)
  • La température est très hétérogène, bien plus élevée au plafond qu’au niveau du sol, l’air chaud étant mal réparti
  • La température ambiante change très rapidement entre les moments où l’appareil est en chauffe et ceux où il se met en pause.

Les panneaux rayonnants

Ici, la résistance électrique chauffe une plaque d’alu ou d’un autre matériau, qui renvoie la chaleur dans la pièce, souvent à travers une grille alvéolée, sous forme de rayons infrarouges. Ces appareils font à la fois jouer la convection et le rayonnement, ce qui permet de chauffer non seulement l’air ambiant, mais aussi les objets et les parois de la pièce. Toutefois, mieux vaut choisir des radiants de dernière génération, dits à chaleur douce. Ceux-ci rayonnent à plus basse température, ce qui limite la stratification des couches d’air à différentes températures entre le sol et le plafond, et les contrastes entre la zone proche du radiateur et les zones plus éloignées.

Avantages et inconvénients des panneaux rayonnants

Les panneaux rayonnants ont plusieurs avantages et quelques inconvénients. Parmi les avantages on peut citer :

  • Pas beaucoup plus chers que les convecteurs, les radiants sont simples à installer et à utiliser
  • Le rayonnement infrarouge chauffe tout ce qui se trouve dans la pièce, y compris les corps, les murs et les meubles, et pas seulement l’air

En ce qui concerne les inconvénients des panneaux radiants on peut citer :

  • Une certaine tendance à assécher l’air
  • Des variations de températures, même si elles restent moins importantes qu’avec des convecteurs électriques

Les radiateurs à inertie

Les radiateurs à inertie, utilisent le principe de conservation de la chaleur, soit dans certains matériaux qui entourent la résistance, soit grâce à un fluide caloporteur qu’elle réchauffe. La chaleur accumulée est ensuite restituée en douceur, peu à peu. Il existe aujourd’hui des radiateurs « à double corps de chauffe » : cela peut désigner plusieurs types d’appareils, selon les fabricants. Il peut s’agir d’une plaque de fonte jouant le rôle d’accumulateur de chaleur, couplée à une façade dans laquelle circule une fine résistance pour booster la chauffe en cas de besoin, ou bien à un circuit de fluide caloporteur.
Avantages et inconvénients des radiateurs à inertie.

En parallèle de leurs multiples avantages :

  • Un excellent confort thermique, qui est assez proche de celui du chauffage central
  • Une température ambiante relativement homogène

Les radiateurs à inertie ont aussi leurs inconvénients :

  • Un coût d’achat beaucoup plus élevé que celui des convecteurs électriques et panneaux rayonnants.

La clé du succès : la régulation fine

Tous ces types de chauffage se déclinent en de nombreuses formes et combinaisons : radiateurs mixtes, planchers chauffants, chaudières électriques… Peu onéreux, ne nécessitant ni espace de stockage de combustible, ni maintenance, ils ont leurs avantages. Mais tout compte fait, cela reste du chauffage électrique, donc peu écologique. Heureusement, les fabricants proposent aujourd’hui des systèmes de réglages et de programmation très fins. Ceux-ci permettent à l’utilisateur de gérer au mieux son chauffage, sans gaspillage, de façon intelligente et alignée sur les besoins en temps réels du foyer. Enfin, de nombreuses options s’ajoutent à ces avantages : par exemple l’arrêt automatique en cas de fenêtre ouverte, le détecteur de présence, la commande à distance…

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie