Les Travaux

Comment bien choisir entre un radiateur à inertie sèche et un radiateur à inertie fluide ?

radiateur à inertie sèche vs radiateur à inertie fluide

Les radiateurs à inertie permettent de réaliser de vraies économies d’énergie tout en fournissant un excellent de niveau de confort. Il n’est pas toujours facile de choisir entre inertie sèche ou fluide. Chacun de ces deux systèmes présente des avantages et des inconvénients. L’important est que votre équipement de chauffage corresponde à vos besoins et à vos habitudes de vie.

Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Les radiateurs à inertie, économiques et performants

Le point commun à tous les radiateurs à inertie est leur forte capacité à stocker la chaleur pour ensuite la restituer de manière durable et progressive. Ce système permet de limiter les temps de chauffe et de réduire la consommation d’énergie.
Les radiateurs à inertie sèche disposent d’un corps de chauffe solide qui emmagasine la chaleur. Leur efficacité énergétique peut varier en fonction sa nature :

  • L’aluminium a tendance à mal conserver la chaleur.
  • La fonte d’acier peut présenter quelques inconvénients : poids, traces de chaleur sur les murs.
  • Les matériaux réfractaires comme la céramique ou la stéatite offrent généralement de très bonnes performances.

Les radiateurs à inertie fluide fonctionnent à l’aide d’un fluide caloporteur (glycol, huile végétale ou minérale) qui est chauffé par une résistance immergée à l’intérieur du corps de chauffe.
L’inertie est plus importante d’une manière générale chez les radiateurs à inertie sèche. Il faut toutefois privilégier les corps de chauffe en matériaux réfractaires (céramique, steatite, pierre de lave, brique, granit). Certains modèles sont dotés en façade d’un film chauffant qui diffuse de la chaleur supplémentaire par rayonnement.

Principaux types de radiateurs

Les principales caractéristiques d’un radiateur à inertie sont :

  • sa puissance
  • sa performance en matière d’accumulation de la chaleur
  • son efficacité à diffuser la chaleur dans la pièce
  • ses fonctions de régulation de la température

Le choix entre l’inertie sèche et l’inertie fluide doit avant tout s’effectuer en fonction de vos attentes et de vos priorités :

  • réactivité
  • niveau de consommation énergétique
  • prix à l’achat
  • durabilité

Les fonctions de régulation jouent un rôle essentiel en matière d’économie d’énergie. Les radiateurs connectés sont pilotables à distance. Ils permettent d’économiser jusqu’à 30 % sur les factures.
L’isolation du logement constitue un facteur très important au niveau du choix de la puissance car les besoins peuvent varier du simple au double. Si vous choisissez l’inertie sèche, il vaut mieux prévoir 2 ou plusieurs radiateurs pour chauffer une grande pièce, plutôt qu’un seul appareil de forte puissance.

Avantages et inconvénients de chaque type

Les radiateurs à inertie fluide présentent un certain nombre d’avantages :

  • montée en température rapide 
  • chaleur constante sans variation importante
  • confort souvent équivalent à celui d’un chauffage central
  • prix modéré

Leur principal inconvénient est qu’ils présentent souvent des fuites de fluide à plus ou moins longue échéance. Il faut donc éviter les radiateurs d’entrée de gamme et privilégier la qualité. Les radiateurs à inertie fluide sont le plus souvent installés dans les chambres.
Les avantages des radiateurs à inertie sèche sont nombreux :

  • consommation énergétique réduite car le radiateur continue de chauffer même une fois éteint
  • matériaux robustes et résistants
  • très bonne longévité

Le principal inconvénient du radiateur à inertie sèche est son prix plus élevé et sa montée en température plus lente. Les modèles haut-de-gamme avec façade chauffante sont toutefois plus réactifs. Les radiateurs à inertie sèche sont plutôt destinés aux pièces à vivre, comme le salon, où ils offrent une chaleur douce, homogène et constante.

Quelques exemples de prix

Marque Type Puissance Prix
Celcia Inertie fluide 1000 W 89 €
HJM Inertie pierre, céramique 1000 W 99 €
Deltacalor Inertie fluide 1500 W 219 €
Deltacalor Inertie pierre naturelle 2000 W 229 €
Sauter Inertie fluide, connecté 1500 W 399 €
Sauter Inertie pierre cordiérite, connecté 1500 W 429 €
Sauter Inertie fonte, connecté 1000 W 479 €
Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie