Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Isolation des fenêtres : tout ce qu’il faut savoir

Une bonne isolation des fenêtres permet de faire des économies d’énergie appréciables, tout en améliorant le confort intérieur. Mais combien cela coûte-t-il ? Quels matériaux et quelle technique choisir ? Quelles sont les aides disponibles ? Suivez le guide.

 

Besoin d'isoler vos fenêtres ? Recevez une estimation immédiate.

Estimation gratuite

Estimation gratuite en 2 minutes

Pourquoi isoler les fenêtres ?

Des fenêtres mal isolées sont responsables de 15% des pertes de chaleur d’une maison. L’isolation des fenêtres permet donc d’améliorer le confort de l’intérieur du logement tout en vous donnant la possibilité de faire des économies d’énergie non négligeables.

 

Grâce à l’isolation des fenêtres, vous pourrez économiser jusqu’à 250€/an sur le montant de votre facture de chauffage. Et en été, vous êtes mieux protégé contre les pics de chaleur.

 

Fenetre oscillo-battante ouverte

 

L’isolation des fenêtres préserve également votre intérieur des problèmes d’humidité. Des ouvertures hermétiques permettent de prévenir les moisissures grâce à une bonne étanchéité à l’eau. Il s’agit donc d’un élément crucial pour la santé des occupants.

Je change mes fenêtres

Estimation gratuite en 2 minutes

Comment bien isoler une fenêtre simple vitrage sans la changer ?

Plusieurs solutions permettent d’améliorer l’isolation d’une fenêtre en attendant son remplacement.

 

Les rideaux pour renforcer l’isolation thermique des fenêtres

Des rideaux isolants et occultants représentent une astuce simple contre le froid. Même s’ils ne sont pas aussi efficaces que les autres matériaux, ils ont le mérite d’apporter un meilleur confort à moindres frais en faisant barrière entre l’extérieur et l’intérieur du logement.

 

  • Vous pouvez également installer des rideaux épais sur des portes-fenêtres déjà isolées. Votre intérieur n’en sera que plus chaleureux.

 

Le calfeutrage avec un joint d’isolation pour vos fenêtres

Si vous avez des portes-fenêtres ou une fenêtre mal isolée, mais qui est en bon état, cela peut être dû à l’usure des joints. Un défaut de ce côté peut engendrer des courants d’air. Il suffira alors de les remplacer pour améliorer l’étanchéité de vos ouvertures. Vous serez protégé contre le vent, le froid ainsi que l’eau.

 

info picto

Les joints de frappe sont simples à mettre en place, à un prix très abordable. Vous trouverez facilement divers modèles dans les magasins spécialisés. Si vous confiez le travail à un professionnel, il trouvera facilement le type de joint le mieux adapté à votre fenêtre.

 

Le film isolant pour isoler la fenêtre contre la chaleur

Une bonne isolation sert également à se protéger de la chaleur en été. Les films sombres constituent une pellicule de protection contre l’effet des rayons du soleil. Ils contribuent à maintenir l’intérieur du logement à une température plus clémente.

 

Il existe également des films de survitrage transparents qui protègent contre le froid, la chaleur et les rayons UV. La pose est à la portée de tous, il suffit de couper le film selon la dimension de chaque vitre.

 

Dans tous les cas, ils doivent être changés régulièrement, car il s’agit d’une solution d’appoint. Pour une isolation thermique plus durable sans remplacement de fenêtre, vous pouvez envisager le survitrage.

 

Le survitrage, également intéressant pour l’isolation phonique des fenêtres

Il s’agit de poser une seconde vitre de 6 mm ou plus sur les fenêtres existantes. Cette solution d’isolation est surtout adaptée aux fenêtres en bois. Elle s’apparente au double vitrage, mais sans nécessité de démonter la fenêtre et la vitre.

 

👍 Le survitrage offre une très bonne isolation phonique. C’est une bonne option si vous subissez régulièrement des nuisances sonores.

 

Des volets supplémentaires pour isoler de vieilles fenêtres

Si vous ne voulez pas toucher à vos vieilles fenêtres pour l’instant, vous pouvez placer ces nouveaux volets à l’intérieur ou à l’extérieur. La pose de volets roulants représente également une option intéressante.

 

Fenêtre à volets roulants

 

Vous obtiendrez ainsi une couche supplémentaire de matière isolante et l’espace tampon entre les deux fenêtres contribuera également à stopper le froid.

 

Avant d’entamer ce type de travaux, pensez à déposer une demande d’autorisation auprès de votre commune. Les modifications de la façade doivent en effet se conformer le plan local d’urbanisme (PLU).

Isolation et rénovation de fenêtre : quelles techniques ?

Le remplacement des fenêtres reste la meilleure solution pour une isolation optimale.

 

Remplacement partiel de la fenêtre

Si les menuiseries sont en bon état, vous pouvez vous contenter de changer la partie mobile de la fenêtre. Vous installez donc de nouveaux volets avec un vitrage neuf, mais sur les mêmes dormants.

 

Avec le remplacement partiel, vous pouvez rénover vos portes-fenêtres à un prix plus abordable. En revanche, il faudra utiliser le même matériau que sur l’ancienne menuiserie.

 

Dépose totale de la fenêtre

Si votre fenêtre est en mauvais état, les travaux de rénovation énergétiques seront une occasion pour les remplacer.

 

Il s’agit de déposer la fenêtre dans son intégralité, incluant le changement de vantaux et le remplacement de la partie fixe. Le chantier est plus coûteux, mais vous pouvez choisir un matériau plus accessible, par exemple en remplaçant un ancien modèle en bois par une fenêtre en PVC.

 

Le double vitrage : la meilleure solution pour améliorer l’isolation des fenêtres

Le double vitrage consiste à fixer sur chaque fenêtre deux couches de vitres, entre lesquelles un gaz isolant (argon) va optimiser la protection contre les variations de température.

 

L’isolation par double vitrage représente une solution adaptée à la majorité des logements. Cela réduit considérablement les déperditions de chaleur.

 

Fenetre double vitrage

 

Il est également possible d’installer une fenêtre en triple vitrage. L’isolation thermique est nettement supérieure, mais l’investissement n’est pas forcément intéressant. En effet, ce type d’installation est plutôt réservé aux régions très froides, par exemple pour un logement situé en montagne. Pour le reste, le double vitrage peut suffire.

artisans effy note 4,8/5

Nos artisans ont du talent !

Nous sélectionnons soigneusement des artisans dans toute la France pour vous proposer des travaux de qualité.

Étude réalisée en 2022 auprès de 16 530 clients Effy.

artisans effy note 4,8/5

Quelle est la meilleure matière pour l’isolation des fenêtres ?

Les accessoires d’isolation et les fenêtres elles-mêmes peuvent être confectionnés dans des matériaux très divers.

 

Les joints de calfeutrage : mousse, métal ou silicone ?

☑️ Le joint en mousse présente deux avantages majeurs : son prix peu élevé et la facilité de mise en œuvre. En revanche, il ne dure pas longtemps, il faut le renouveler environ tous les 2 ans.

 

☑️ Le joint en métal est beaucoup plus solide, à privilégier si votre fenêtre dispose déjà d’un encadrement en métal. Il est également simple à mettre en place.

 

☑️ Enfin, les joints en silicone s’adaptent à toutes les menuiseries. Ils sont directement fixés sur les feuillures, après la pose d’un primaire d’accrochage si nécessaire.

 

Même si vous pouvez trouver dans un magasin spécialisé un kit pour fenêtre et tous les éléments nécessaires pour le calfeutrage des fenêtres, il vaut mieux faire appel à un professionnel.

 

Quelle menuiserie pour une bonne isolation : PVC, aluminium ou bois ?

👎 Les fenêtres en aluminium ne sont pas très intéressantes pour l’isolation thermique. Pour optimiser les économies d’énergie, mieux vaut se tourner vers d’autres matériaux.

 

👍 La fenêtre en PVC présente un excellent rapport performance/prix. Sa capacité d’isolation thermique et phonique est très satisfaisante, pour un coût inférieur par rapport aux autres matériaux. En outre, le PVC peut s’adapter à différents styles et s’intègrera facilement à la décoration intérieure de votre logement.

 

👍 La fenêtre en bois est également excellente en matière d’isolation. De plus, il s’agit d’une matière noble qui donne immédiatement du cachet à la maison. En revanche, son prix est plus élevé.

Comment isoler une fenêtre du froid ? Les normes à respecter

Pour une isolation efficace, les nouvelles fenêtres doivent répondre à certains critères :

  • Le coefficient de conductivité, mesurée en W/m2K exprime la capacité à faire passer la température entre les deux côtés de la fenêtre. Elle doit être inférieure à 1,3 W/m2K pour une bonne isolation.
  • La résistance au vent : mesurée de 1 à 9, elle doit être suffisamment élevée pour garantir la résistance à la pression. Idéalement, il faut se rapprocher de 9.
  • La résistance à la déformation : les mesures vont de A à C et là encore, il est important d’adopter un matériel dont la résistance est égale ou proche de C.
  • L’étanchéité à l’air : elle est mesurée de 1 à 4, plus elle est élevée, plus la fenêtre est hermétique ;
  • L’étanchéité à l’eau : elle va sur une échelle de 1 à 9 et il faut choisir les fenêtres ayant le coefficient le plus élevé.
  • Le facteur solaire noté Sw traduit la capacité de la fenêtre à faire passer la chaleur du soleil. Mesuré de 0 à 1, ce facteur doit être assez élevé pour permettre un bon apport de chaleur.

 

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet de définir le type et l’importance des travaux d’isolation à prévoir.

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Quel est le prix de l’isolation des fenêtres ?

Le prix de l’isolation de la fenêtre dépend du matériau de la menuiserie. Voici les fourchettes moyennes actuelles :

  • Fenêtre en aluminium : entre 150 € et 2000 €
  • Fenêtre en PVC : entre 750 et 1 300 €
  • Fenêtre en bois : entre 1 600 et 2 700 €

 

Fenêtre en bois sur un mur vert

 

Le prix peut également varier selon le type de fenêtre. Ainsi, la pose d’un modèle ouvrant coûtera moins cher que celle d’une fenêtre coulissante.

 

Artisan

Il est recommandé de faire appel à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) pour réaliser les travaux d’isolation de vos fenêtres. Cela garantit un service de qualité et constitue une condition obligatoire pour prétendre aux aides disponibles.

Quelles aides pour l’isolation des fenêtres ?

L’isolation de fenêtre représente un investissement dans la durée grâce aux économies d’énergie que vous pouvez réaliser. Par ailleurs, pour alléger votre budget, vous pouvez solliciter les aides destinées aux travaux de rénovation énergétique.

 

🔸 La prime CEE pour l’isolation

La prime CEE (certificats d’économie d’énergie) est une aide octroyée par les fournisseurs d’énergie pour encourager les travaux de rénovation énergétique chez les particuliers afin de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone.

 

prime picto

Si vous souhaitez bénéficier de la prime CEE, votre projet d’isolation doit prévoir le remplacement de 4 fenêtres au minimum.

 

 

Le montant de la prime CEE dépend de la catégorie de revenus du ménage bénéficiaire. Le barème utilisé est le même que celui de MaPrimeRénov’, la principale aide de l’État pour les travaux de rénovation énergétique.

 

🔸 MaPrimeRénov’ pour l’isolation associée à d’autres travaux

Cette prime remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) depuis 2020. Elle a connu plusieurs modifications depuis.

 

En 2024, il n’est plus possible d’obtenir MaPrimeRénov’ pour une seule isolation de fenêtre. Celle-ci doit être incluse dans un projet plus global de rénovation d’ampleur. Dans ce cas, l’Anah va gérer l’ensemble des aides, y compris les primes CEE.

 

L’aide MaPrimeRénov’ par geste (un seul type de travaux) reste envisageable, mais uniquement pour un système de chauffage dans les maisons déjà bien isolées.

 

📌 Dans tous les cas, il faut effectuer un diagnostic de performance énergétique ou DPE afin d’obtenir le type d’aide le mieux adapté.

ma-prime-renov

⚠️ Réforme MaPrimeRénov’ 2024 ! 
MaPrimeRénov’ a évolué depuis le 1er janvier 2024.
Attention, les informations concernant MaPrimeRénov’ sur cette page pourraient ne pas être à jour.
Découvrez le détail des mises à jour gouvernementales. 

ma-prime-renov

🔸 Les autres aides

Pour alléger le coût de l’isolation de vos fenêtres, vous pouvez compter sur d’autres solutions :

  • L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) qui est reconduit jusqu’en 2027, et permet d’emprunter jusqu’à 7 000€ pour le remplacement de vos fenêtres ;
  • Le prêt avance rénovation (PAR), un autre prêt aidé qui est réservé aux ménages modestes ;
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 %, sachant que l’isolation de fenêtre fait partie des travaux de rénovation énergétiques ;
  • Les aides locales : certaines collectivités territoriales proposent par exemple des exonérations sur la taxe foncière.

Les travaux complémentaires à l’isolation des fenêtres

Après ou en même temps que l’isolation des fenêtres, vous pouvez également envisager d’autres travaux. L’isolation des combles peut par exemple réduire les déperditions de chaleur de 30%, soit environ 500€/an d’économies sur votre facture d’énergie. L’isolation des sols peut vous faire gagner 10% de chaleur en intérieur.

 

maison check picto

 

Une maison bien isolée pourra accueillir un dispositif de chauffage de type pompe à chaleur (PAC), à la fois économique et non polluant.

 

 

 

Prêt pour l'isolation de vos fenêtres ? Testez notre simulateur et découvrez le montant de vos travaux !

Estimation gratuite

Estimation gratuite en 2 minutes