Convecteur électrique

Le radiateur à inertie sèche

Par L’équipe de rédaction

Le radiateur à inertie fait partie des appareils de chauffage électrique les plus efficaces sur le plan thermique. Il permet un chauffage comparable à celui d’un système de chauffage central (doux, homogène et agréable). Il existe deux types de radiateur à inertie, les radiateurs à inertie fluide et ceux à inertie sèche. Ici nous vous présentons ces derniers.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Spécificités du radiateur à inertie sèche

Le radiateur à inertie est un appareil de chauffage électrique doté d’une certaine inertie : c’est-à-dire, la capacité à accumuler les calories qu’il produit et à le restituer peu à peu, même après l’extinction de l’appareil. Concrètement, une fois mis en route, l’appareil produit de la chaleur par le biais d’une résistance électrique. Mais toute la chaleur produite n’est pas automatiquement diffusée. Une partie est stockée d’abord au niveau du coeur de chauffe puis dans toute la masse du radiateur. Ainsi, même une fois qu’il est éteint, le radiateur continuera à diffuser la chaleur préalablement stockée.

 

Dans le cas du modèle à inertie sèche, le corps de chauffe est constitué de la résistance électrique et d’un élément solide qui le recouvre. Cet élément peut être : de la pierre de lave, de la fonte, de l’aluminium, du céramique, de la brique réfractaire, de la pierre ollaire, etc. Plus l’inertie du cœur de chauffe sera importante, plus les performances thermiques du radiateur seront intéressantes.

Principaux types de radiateurs électriques à inertie sèche

Les radiateurs électriques à inertie sèche peuvent se scinder en deux catégories : les modèles à simple corps de chauffe et les modèles à double systèmes de chauffe.

 

Les radiateurs à simple corps de chauffe : Ce sont les modèles classiques, ils ont un cœur de chauffe constitué d’une résistance électrique intégré dans un matériau réfractaire. Il a une inertie importante mais pèche au niveau de la réactivité, avec une montée en température assez lente. Ils ne sont, en principe, pas recommandés pour les locaux qui ont besoin d’une montée en température rapide.

 

Les radiateurs à double cœurs de chauffe : ces modèles, aussi appelés radiateurs à double système chauffant, associent à l’inertie du système chauffant (qui permet une diffusion lente et prolongée de la chaleur), une paroi rayonnante, très émissive (qui va permettre de diffuser plus rapidement et plus intensément la chaleur). Le radiateur va chauffer à la fois par convection et par radiation. Ils sont recommandés en général pour les locaux qui peuvent rester inoccupés sur des périodes plus ou moins longues.

Performances et économies d’énergie

Les appareils de chauffage à inertie sèche font partie, avec ceux à inertie fluide, des systèmes de chauffage électrique les plus performants.

 

Si on considère uniquement le coût d’utilisation, ils sont beaucoup plus économiques que tous les autres systèmes de chauffage électrique d’appoint. Avec un rendement avoisinant les 100% ils vous permettront, malgré le coût relativement élevé de l’électricité, de vous chauffer décemment sans vous ruiner.

 

Cependant les systèmes de chauffage au bois ou les pompes à chaleur seront moins chers. Si l’on considère le coût global de l’installation, la praticité et la facilité d’installation, le radiateur à inertie va tirer son épingle du jeu et se poser comme une solution sérieuse, surtout si le logement auquel il est destiné a été bien isolé. Lui adjoindre un système de programmation et de régulation ou un système domotique permettra de le rendre encore plus performant.

Bien choisir votre radiateur à inertie sèche

Le bon système de chauffage est économique, mais aussi écologique et bien calibré à vos besoins. Pour être sûr que votre radiateur sera bien écologique, nous vous conseillons d’en choisir un ayant l’un des labels suivants : marque CE, Norme NF Electricité, Norme NF Electricité Performance, label Promotélec, indice de protection IK, indice de protection IK, certification Eu.BAC, indice de protection IK, classe II.

 

Au niveau de la puissance, il vous faudra veiller à ce que la puissance du radiateur (ou de l’ensemble des radiateurs installés dans une même pièce) soit juste suffisante pour chauffer la surface ciblée. En général, il est d’usage de compter 100 W par mètre carré pour une pièce moyennement isolée. Donc pour une pièce de 10 mètres carrés, vous devrez choisir un radiateur de 1 000 W.

Prix

Le prix d’un radiateur à inertie sèche va dépendre de plusieurs paramètres : sa puissance, le matériau de son cœur de chauffe, son mode de fonctionnement (double ou simple corps de chauffe), son design, sa marque, ses options, etc. Il est donc tout à fait normal d’avoir une large gamme de prix, qui s’étend de moins de 200 euros pour les plus basiques à plus de 2000 euros pour les plus sophistiqués.

fille chaise

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage par une Prime Energie.

fille chaise
Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction