Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

L’isolation des combles en détail

Par L’équipe de rédaction

Principale source de déperditions thermiques dans une maison, la toiture et les combles sont à isoler en priorité lors d’une rénovation énergétique. Quelle méthode d’isolation des combles choisir ? Quel matériau pour isoler une toiture ? Pourquoi l’isolation sous toiture est-elle une mesure de rénovation énergétique vite rentabilisée ? On vous explique tout pour des travaux d’isolation menés à bien.

 

Bénéficiez d’aides financières pour réduire votre budget isolation des combles !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Introduction à l’isolation des combles

La toiture et les combles représentent l’une des plus grandes surfaces de déperditions de chaleur d’une maison lorsqu’ils sont mal isolés ou pas isolés du tout.

 

En effet, vous pouvez perdre jusqu’à 30% de chaleur par la toiture, ce qui contribue à amoindrir votre confort thermique et à augmenter le montant de votre facture de chauffage.

 

Isolation des combles perdus

 

L’isolation des combles représente une opération de rénovation énergétique pertinente pour améliorer la performance thermique d’une habitation. Des combles isolés conservent au maximum la chaleur à l’intérieur du foyer.

 

Comme nous le verrons, la technique d’isolation choisie et le matériau sélectionné dépendent de l’usage de vos combles, de votre budget et des objectifs de performance visés.

 

Selon que l’espace sous votre toiture est habitable ou non, les travaux d’isolation des combles seront différents. Toutefois, le résultat sera toujours excellent si vous faites appel à un artisan RGE dont l’expertise et le savoir-faire en matière d’isolation des combles sont reconnus.

🎬 Découvrez les bonnes raisons de faire appel à un artisan partenaire Effy !

 

Avantages de l’isolation des combles

L’isolation des combles présente plusieurs avantages lors d’une rénovation énergétique. Pour cette raison, c’est souvent le premier type de travaux préconisés par un professionnel de la rénovation soucieux d’améliorer efficacement et rapidement la performance de votre bien.

Bilan énergétique gratuit

Résultat en 5 minutes

L’isolation des combles est intéressante, car :

 

  • elle permet à elle seule de supprimer la principale source de ponts thermiques d’une habitation. En effet, la chaleur a tendance à monter et va donc tout naturellement se diriger vers la toiture. Si celle-ci n’est pas isolée, les déperditions sont importantes et votre confort en pâtit. Vos pièces de vie au rez-de-chaussée sont rarement à bonne température et vous ressentez des courants d’air ;
     
  • l’isolation des combles est rapidement rentabilisée, car elle fait partie des mesures de réduction des pertes de chaleur les plus abordables, d’autant plus grâce aux aides financières de l’État, pour des économies d’énergie notables ;
     
  • isoler ses combles représente un chantier rapide et peu invasif, en comparaison d’une isolation des murs par l’intérieur par exemple. En effet, votre artisan aura besoin d’une bonne demi-journée de travail pour isoler environ 100 m² de combles ; 
     
  • l’isolation des combles constitue la mesure de rénovation énergétique qui impacte le plus sensiblement votre budget énergie et votre confort. Vos travaux d’isolation ont lieu demain matin ? Demain soir, installé dans votre canapé, vous ressentirez immédiatement un plus grand confort ;
     
  • l’isolation des combles présente des avantages hiver comme été, car si votre chauffage ne s’échappe plus en hiver, l’été, c’est la fraîcheur qui est conservée dans votre habitation, même au niveau des pièces sous toiture.

 

Les avantages de l’isolation des combles en font la mesure phare d’une rénovation énergétique efficace.

 

Si le montant de vos factures d’énergie augmente et que vous n’êtes pas à l’aise dans un logement qui n’est jamais à bonne température, l’isolation des combles représentera la première étape de vos travaux.

 

Prêt à économiser 30% sur le montant de vos factures d’énergie ?

J'isole mes combles

Simulation gratuite en 2 minutes

Méthodes d’isolation des combles perdus

Plusieurs méthodes d’isolation peuvent s’appliquer aux combles perdus. Choisir parmi ces différentes techniques nécessite de prendre en compte le type de charpente présente et l’accessibilité de vos combles. Faites appel à un artisan RGE qualifié qui vous guidera dans ce choix stratégique.

 

Méthode n° 1 : l’isolation des combles par soufflage

La technique d’isolation des combles perdus la plus répandue est celle du soufflage mécanique de matériaux isolants.

 

Cette méthode est adaptée à toutes les configurations de charpente, traditionnelle ou industrielle, ainsi qu’aux combles difficiles d’accès.

 

La technique du soufflage permet une couverture parfaite du plancher dans ses moindres recoins. Vous avez la certitude que tous les ponts thermiques ont été supprimés.

 

Isolation des combles perdus

 

Dans la majorité des cas, l’isolant insufflé en vrac dans les combles est une laine minérale issue de roche volcanique ou une laine organique. Globalement, vous pouvez choisir entre de multiples produits :

 

  • laine de verre ;
  • laine de roche ;
  • laine de chanvre ;
  • laine de lin ;
  • liège en granulés ;
  • ouate de cellulose.

 

Particulièrement plébiscitée pour l'isolation des combles, la laine de verre et la laine de roche, toutes deux volcaniques, possèdent des propriétés thermiques et acoustiques extrêmement intéressantes pour un excellent rapport qualité/prix.

 

Légères, imputrescibles et résistantes au feu et aux rongeurs, les laines minérales en vrac sont très faciles à poser, mais nécessitent des équipements de protection spéciaux lors de la pose, car elles peuvent être irritantes. En outre, elles sont peu écologiques.

 

Nous vous recommandons de toujours faire appel à un professionnel pour la réalisation de vos travaux d’amélioration énergétique. Il dispose du savoir-faire et des équipements indispensables pour mener à bien votre projet de rénovation énergétique.

 

💡 Quelle épaisseur d’isolation dans les combles ? Pour une isolation des combles perdus efficace, comptez entre 20 et 25 cm de matériau isolant. Notez que l’épaisseur va varier selon la nature du matériau isolant choisi, de ses performances thermiques et de votre objectif d’isolation. Plus un isolant est performant, plus une faible épaisseur est requise. Souvent, les isolants les plus performants sont aussi les plus chers, donc ne pensez pas nécessairement réaliser des économies en choisissant une plus faible épaisseur d’isolant.

👉 Avec les explications de Jamy, l'isolation des combles n'aura plus de secret pour vous.

 

La technique d’isolation des combles par soufflage sera plébiscitée dans les combles difficiles d’accès, car la souffleuse permettra de recouvrir chaque recoin aisément.

Méthode n° 2 : l’épandage d’un isolant en flocons pour isoler ses combles

Si vos combles sont facilement accessibles, vous pouvez bénéficier des mêmes avantages que l’isolation des combles par soufflage avec l’isolation par épandage.

 

Des matériaux isolants similaires peuvent être utilisés, mais au lieu d’être soufflés, ils sont déposés sur le sol et un râteau permet de les étaler de façon parfaitement uniforme sur le plancher de vos combles perdus.

 

C’est une technique manuelle sélectionnée dans le cas de combles perdus où un homme peut aisément tenir debout.

 

Cette solution d’isolation des combles est dite non mécanique avec répartition des flocons d’isolant entre les solives.

 

🤓 Informations techniques : le plancher de vos combles sera recouvert pour garantir l’étanchéité de l’isolation et une parfaite continuité dans la répartition des flocons. Pour qu’une isolation soit efficace, la même épaisseur est à garantir partout, sinon des ponts thermiques peuvent se créer. En outre, si l’humidité peut atteindre les flocons d’isolant, ils perdront une partie de leur propriété isolante. Ainsi, un pare-vapeur est toujours requis.

 

Méthode n° 3 : la pose d’isolants en rouleaux dans les combles perdus

Si vos combles perdus sont facilement accessibles, une autre méthode d’isolation s’offre à vous à partir de rouleau ou de panneaux d’isolants.

 

Les rouleaux ou les panneaux sont à découper en fonction de la largeur disponible entre les solives. Certains rouleaux ou panneaux sont équipés d’un pare-vapeur, mais d’autres non. Dans ce cas, une membrane d’étanchéité sera à ajouter.

 

Avec cette technique d'isolation des combles, deux couches d’isolants en rouleaux ou panneaux sont à placer :

 

  • une première couche entre les solives, dont l’épaisseur est celle des solives ;
  • une seconde couche d’isolant qui peut mesurer de 160 à 240 mm est mise en place de façon perpendiculaire à la première couche afin de supprimer les ponts thermiques.

 

Vous retrouvez les laines minérales, la ouate de cellulose et le polystyrène expansé sous forme de panneaux ou de rouleaux.

 

🧐 Isolant en vrac ou en rouleau ? La méthode d’isolation des combles avec des rouleaux ou des panneaux est appréciée. En effet, avec une durée de vie de 15 à 20 ans pour un isolant, remplacer des zones de rouleaux ou de panneaux endommagées est plus simple que de refaire toute une surface d’isolant en vrac. Toutefois, les techniques de soufflage et d’épandage permettent de supprimer plus efficacement tous les ponts thermiques.

 

Pour bien isoler entre les solives des combles, un isolant en vrac ou un isolant en roulant convient parfaitement. Les étapes d'isolation sont les suivantes :

 

  1. Votre artisan RGE veillera à calfeutrer l’ensemble des espaces entre les solives et à coffrer les fils et boîtiers électriques ;
  2. Une lame d’air est laissée pour assurer la bonne ventilation de votre isolation ;
  3. Le pare-vapeur est ajouté pour éviter tout risque d’humidité ;
  4. Le matériau isolant est posé ;
  5. Pour finir, des panneaux en bois sont placés afin de pouvoir installer éventuellement un revêtement de sol.
Illustration d'une maison de campagne avec étiquette énergie classe D DPE

Réalisez un bilan énergétique gratuit en 5 minutes

Identifiez les travaux d'économies d'énergie adaptés à votre logement.

Détails et conditions

Illustration d'une maison de campagne avec étiquette énergie classe D DPE

Méthodes d’isolation des combles aménageables

Pour isoler des combles aménageables, deux techniques vous permettent de profiter d'un espace intérieur supplémentaire. En augmentant la surface habitable de votre maison, vous la valorisez. Si vous vous trouviez un peu à l’étroit chez vous, inutile de déménager, vous pouvez ajouter une pièce bien isolée en toiture.

 

Méthode n° 1 : l’isolation des combles aménageables par l’intérieur

L’isolation des combles aménagés ou aménageables peut être effectuée par l’intérieur grâce à la pose de panneaux rigides ou semi-rigides.

 

Isolation des combles aménageables

 

Pour cela, deux méthodes s’offrent à vous :

 

  • isolation par simple couche de laine isolante entre chevrons. On parle d’une isolation sous rampants. Facile à mettre en œuvre, avec cette méthode, l’épaisseur de l’isolation ne peut pas excéder l’épaisseur des chevrons. Le choix de l’isolant se fera donc en fonction de cette épaisseur et des performances attendues ;
  • isolation par double couche sous rampants. On parle d’isolation bicouche, dont la première étape est similaire à la pose d’une simple couche entre chevrons. La seconde couche implique d’installer des suspentes, auxquelles seront fixées des fourrures qui assureront le maintien de la seconde couche d’isolant.

 

Dans les deux cas, le professionnel chargé de votre chantier installera un frein pare-vapeur et terminera par la pose de plaques de plâtre pour recouvrir l’isolant et réaliser les finitions.

chambre sous toit

L'isolation des combles aménageables permet de gagner une pièce de vie supplémentaire et d'augmenter la valeur de votre logement. En plus, vous pouvez obtenir une Prime Effy pour vos travaux ! Testez notre simulateur gratuit.

chambre sous toit

Méthode n° 2 : le sarking, l’isolation des combles aménagés par l’extérieur

Si vos combles sont déjà aménagés, procéder à une isolation thermique des combles par l’extérieur permet de conserver votre volume habitable et de garder les poutres apparentes. Comme pour une isolation des murs par l’extérieur, votre intérieur n’est pas impacté.

 

La méthode du "sarking" suppose de retirer la toiture pour procéder à la pose d’une ou de deux couches d’isolant sous forme de panneaux rigides.

 

Des panneaux de bois recouverts d’isolant auront au préalable été installés pour éviter toute formation de ponts thermiques. Au terme des travaux, l’artisan procède à la repose de la couverture par-dessus l’isolant.

 

Notez que cette méthode coûte plus cher qu’une isolation des combles par l’intérieur, puisqu’elle suppose de refaire entièrement votre toiture, néanmoins elle permet de supprimer totalement les ponts thermiques.

 

Privilégiez-la si vos combles sont déjà aménagés, ou si votre toiture a besoin d’être refaite.

Les meilleures méthodes d’isolation des combles perdus et aménageables

Vous n’avez pas encore reçu de conseils d’un artisan RGE, et vous aimeriez avoir une idée de la technique la plus performante pour isoler des combles en général. On vous donne notre avis.

 

Méthode d’isolation idéale pour les combles perdus

Pour isoler des combles perdus, la méthode la plus simple et rapide à mettre en place est celle du soufflage de matériau isolant en vrac.

 

Elle permet de créer une couche isolante directement sur le plancher de vos combles à un coût très abordable. Elle est éligible aux aides financières de l’État et elle s’effectue en quelques heures.

maisons mitoyennes aux façades claires

L'isolation des combles perdus augmente la valeur de votre logement. En cas de revente, vous réalisez une plus-value immobilière. Pensez-y !

maisons mitoyennes aux façades claires

Méthode d’isolation idéale pour les combles aménageables

Pour isoler des combles aménageables et en profiter pour créer une pièce supplémentaire chez vous, nous vous recommandons la méthode d’isolation par l’intérieur. Elle est abordable et rapide à mettre en œuvre.

 

Si vous disposez d’un bon budget, que vos combles sont déjà aménagés et que refaire votre toiture répond à vos objectifs, la méthode du sarking est néanmoins plus performante, car elle supprime tous les ponts thermiques.

 

Pesez le pour et le contre et faites vous surtout accompagner par un professionnel lors de ce choix.

Les matériaux d’isolation recommandés pour les combles

Pour isoler des combles, plusieurs types d’isolants s’offrent à vous :

 

  • pour l’isolation des combles perdus, vous aurez le choix entre les isolants en vrac, en rouleaux ou en panneaux ;
  • pour l’isolation des combles aménagés, les isolants seront sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides.

 

panneaux isolants

 

Quelle que soit la forme de l’isolant, les mêmes matériaux sont toujours choisis pour leur performance, leur résistance à l’humidité et leur durabilité :

 

  • les laines minérales, comme la laine de roche et la laine de verre pour leur rapport qualité/prix ;
  • la ouate de cellulose si vous recherchez un isolant performant et plus écologique. Elle se compose en grande partie de journaux recyclés. Elle est disponible en vrac ou en panneaux et rouleaux ;
  • le liège en vrac ou en panneaux est plus cher, mais plus sain et ses performances thermiques sont remarquables pour concevoir une maison écologique ;
  • le polystyrène expansé en rouleau est une excellente solution pour une isolation mince.

 

💡 Quel est l’isolant le plus utilisé pour les combles perdus ? Pour isoler les combles perdus, le matériau isolant le plus fréquemment utilisé est la laine de verre sous forme de flocons, de rouleau ou de panneaux semi-rigides. La laine minérale affiche de bonnes performances thermiques tout en étant abordable. Comptez 7€/m² en moyenne.

Quel est le prix de l’isolation des combles ?

L’isolation des combles perdus est plus abordable que l’isolation des combles aménageables, mais la valorisation de votre bien est moindre. Zoom sur le coût des travaux d’isolation des combles.

 

Prix de l’isolation des combles perdus

Pour isoler des combles perdus, comptez entre 20 et 70 € / m².

 

Le prix de l’isolation des combles perdus varie selon :

 

  • la surface à isoler ;
  • la technique d’isolation ;
  • la difficulté de réalisation ;
  • l'isolant sélectionné ;
  • le coût de la main-d’œuvre.

 

Prix de l’isolation des combles aménageables

Le prix de l’isolation des combles aménageables varie beaucoup selon la technique utilisée. Comptez :

 

  • entre 150 et 250 € / m² pour l’isolation de la toiture par l’extérieur avec le sarking ;
  • entre 50 € et 150 € / m² pour une isolation par l’intérieur sous toiture.

 

combles aménagés 350

 

Avant de budgétiser vos travaux d'isolation des combles, découvrez à quel montant d’aide financière vous êtes éligible pour votre rénovation.

Quelles sont les aides financières pour l’isolation des combles perdus et aménageables ?

L’isolation des combles fait partie des travaux pour lesquels le montant des aides et primes de l’État reste stable et attractif.

 

En effet, les bénéfices économiques et écologiques de ces travaux sont si importants que le gouvernement vous encourage vivement à vous lancer !

 

Les aides suivantes dépendent du montant de vos revenus et de votre région :

 

  • obtenez jusqu'à 11€/m² avec la Prime Effy pour l’isolation de combles perdus et jusqu'à 10€/m² pour isoler des combles aménageables ;
  • bénéficiez d’une prime allant jusqu'à 25 € / m² avec MaPrimeRénov' pour isoler des combles perdus ;
  • profitez de la TVA réduite à 5,5% sur les isolants utilisés et leur pose pour toutes les méthodes d’isolation de combles ;
  • demandez un éco-PTZ pour financer le reste à charge des travaux d'isolation de vos combles, sans frais supplémentaires, avec un remboursement sur 20 ans d’un montant maximum emprunté de 15 000 €.

 

Combien vont coûter vos travaux d’isolation des combles ?

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

À quels professionnels confier l’isolation de ses combles ?

Quelle que soit la méthode choisie pour isoler vos combles, nous vous conseillons de toujours faire appel à un artisan certifié reconnu garant de l’environnement (RGE).

 

Vous vous assurez ainsi des travaux réalisés dans les règles de l’art et sans mauvaise surprise. Une bonne isolation des combles optimise rapidement votre confort, mais des travaux bâclés peuvent avoir de lourdes conséquences sur votre maison : infiltration, humidité, moisissures, condensation, etc.

 

Isoler vos combles est une mesure de rénovation énergétique qui ne prend que quelques heures pour une amélioration immédiate de votre confort.

 

💶 Éligibilité aux aides de l’État : faire appel à un artisan RGE est une condition sine qua non pour prétendre aux différentes aides financières comme la Prime Effy, MaPrimeRénov', l’éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA réduite.

Quelle est la réglementation en matière d’isolation des combles ?

La réglementation RT2012, remplacée par la RE2020, s’applique à la construction et à l’isolation de bâtiments neufs.

 

Pour l’isolation des combles en rénovation, vous devez vous fier à la RTE ou réglementation thermique des bâtiments existants en vigueur depuis le 1er novembre 2007.

 

Pour isoler sous toiture, l’épaisseur d’isolation dépend de vos objectifs de performance thermique.

 

Toutefois, pour être éligible aux aides financières, vous devez atteindre :

 

  • une résistance thermique R = 6/m². K/W pour une isolation des rampants des combles aménageables, soit environ 21 cm pour une laine minérale ;
  • une résistance thermique R = 7/m². K/W pour une isolation du plancher des combles perdus, soit environ 24,5 cm pour une laine minérale.

 

Ces valeurs seront calculées par votre artisan RGE préalablement à l’établissement de votre devis.

Conclusion et conseils pratiques pour l’isolation des combles

Vous savez désormais tout de l’isolation des combles. Voici en 5 points ce qu’il faut retenir :

 

  1. Isoler les combles est une mesure incontournable pour améliorer significativement la performance de votre logement ;
  2. Combles perdus ou aménageables, les isoler doit être la première étape de votre rénovation ;
  3. Faites appel à un artisan RGE pour des travaux de qualité éligibles aux aides de l’État ;
  4. Estimez le montant de vos travaux sans oublier de déduire le montant des aides afin d’améliorer la rentabilité de votre projet ;
  5. Couplez l’isolation des combles avec l’isolation des autres éléments constructifs de votre maison, la mise en place d’une VMC performante et le remplacement d’une ancienne chaudière énergivore.

 

Prêt à économiser jusqu’à 30% sur le montant de vos factures de chauffage ? Isolez vos combles !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction