Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

La chaudière à granulés : avantages, coût et installation

Vous cherchez un système de chauffage performant, écologique et économique pour votre maison ? Vous avez entendu parler des chaudières à granulés, mais ne savez pas comment elles fonctionnent, quels sont leurs avantages et leurs inconvénients, combien elles coûtent et comment les installer ? Vous êtes au bon endroit. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à leur sujet dans les paragraphes ci-après.

 

Calculez le montant des aides financières auxquelles votre projet d’installation de chaudière à granulés est éligible !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’est-ce qu’une chaudière à granulés ?

Une chaudière à granulés est un appareil de chauffage central qui utilise des granulés ou pellets de bois comme combustible.

 

Les granulés sont des petits cylindres de bois compressé conçus à partir de copeaux ou de sciures de bois.  Ils mesurent en moyenne 6 mm de diamètre et 30 mm de long.

 

chaudière bois 350

 

Le fonctionnement d’une chaudière à granulés

Une chaudière à granulés est composée d’ :

 

  • Un réservoir ou silo de stockage.
  • Un système d’alimentation automatique ou manuelle.
  • Un brûleur ou foyer de combustion.
  • Un échangeur thermique.
  • Un cendrier.
  • Un régulateur de température.
  • Un conduit d’évacuation de fumées.

 

Son principe de fonctionnement est assez simple. Les granulés de bois sont acheminés manuellement ou automatiquement (par un système de vis sans fin) depuis le silo vers le foyer de combustion. Ils y sont brûlés et la chaleur dégagée par la combustion est transférée à l’eau du circuit d’un système de chauffage hydraulique central (plancher chauffant, radiateur…) et/ou à l’eau sanitaire contenue dans un ballon de stockage au moyen d’un échangeur thermique. Les cendres de combustion sont ensuite recueillies dans le cendrier et les gaz de combustion sont évacués à l’extérieur via le conduit de fumées.

 

Lorsque la température de l’eau du circuit de chauffage baisse en dessous du seuil défini par le régulateur, la combustion est automatiquement déclenchée. Et ce, grâce à un système d’allumage automatique : une résistance électrique se met en marche et allume les granulés. La combustion est optimisée parce que la quantité de granulés et d’air injecté dans la chambre de combustion est régulée en fonction de la demande.

Fonctionnement chaudière granulés

Les différents types de chaudières à granulés

Il existe différents modèles de chaudière à granulés, à vous de choisir celui qui convient le mieux à votre situation.

 

👉 La chaudière à granulés à combustion manuelle

 

C’est la version la plus simple et la moins chère. L’approvisionnement du foyer de combustion en granulés se fait manuellement, ce qui implique une manipulation régulière et un stockage de proximité. Son rendement énergétique* est inférieur à celui des autres (environ 70 %) et son autonomie est limitée.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

👉 La chaudière à granulés à combustion automatique

 

La version automatique est la plus courante. L’approvisionnement du foyer de combustion en granulés se fait automatiquement. Elle est plus confortable à utiliser (entretien moins fréquent) et plus autonome, mais coûte plus cher que le modèle manuel. Son rendement énergétique peut atteindre 90 %.

 

👉 La chaudière à granulés à condensation

 

C’est la version la plus innovante et la plus écologique. Elle récupère la chaleur latente contenue dans les gaz de combustion pour produire plus de chaleur thermique. C’est la raison pour laquelle son rendement énergétique est supérieur à 100 % (rendement PCI). Elle permet de réaliser 15 % d’économies d’énergie supplémentaires par rapport aux modèles classiques, fonctionne automatiquement et bénéficie d’une bonne autonomie.

 

👉 La chaudière à granulés mixte

 

La chaudière à granulés mixte est plus polyvalente et plus sécurisante. Elle peut fonctionner avec du bois sous forme de bûches et non pas uniquement avec des granulés, ce qui la rend plus flexible. Son rendement dépend du combustible que vous utilisez. Celui-ci est compris entre 70 % et 90 %, et est toujours plus élevé lorsque vous vous chauffez aux granulés de bois. Même chose pour l’autonomie, elle est plus longue avec les granulés.

 

👉 La chaudière à granulés à basse température

 

C’est le modèle qui convient aux logements bénéficiant d’une bonne isolation et fonctionnant avec des appareils de chauffage basse température. Elle chauffe à une température comprise entre 35 et 50 °C, ce qui permet de réduire les pertes de chaleur et les émissions de polluants atmosphériques.

 

La chaudière à granulés à basse température est autonome et son rendement énergétique est appréciable. Elle peut être automatique ou à condensation.

 

👉 La chaudière à granulés avec ballon tampon

 

La chaudière à granulés avec ballon tampon est le modèle qui offre le plus de stabilité. Un ballon d’eau chaude dit ballon tampon est installé entre la chaudière et le circuit de chauffage. Celui-ci stocke l’eau chaude produite et la maintient à température jusqu’à ce que les utilisateurs aient besoin de l’utiliser pour le chauffage. Ce fonctionnement :

 

  • Évite les cycles courts (allumages et extinctions à répétition) de la chaudière qui sont néfastes pour sa durabilité et son bon fonctionnement.
  • Optimise l’utilisation des appareils fonctionnant aux énergies renouvelables. Le ballon de stockage peut, en effet, être connecté à des panneaux solaires thermiques ou à un dispositif thermodynamique permettant de préchauffer l’eau contenue dedans, réduisant ainsi la consommation de granulés.
  • Offre un meilleur confort thermique puisqu’il y a de l’eau chaude en permanence pour les besoins de chauffage. Les utilisateurs n’ont plus besoin d’attendre que la chaudière se mette en marche et en produise. Et si jamais la température du chauffage est trop élevée, l’eau chaude est mélangée avec de l’eau froide pour l’ajuster au niveau souhaité.

 

La chaudière à granulés avec ballon tampon peut être automatique ou à condensation.

 

👉 La chaudière à granulés polyvalente

 

La chaudière à granulés polyvalente peut être automatique, à condensation, à basse température ou avec ballon tampon. Ce qui la rend polyvalente, c’est le fait qu’elle permet à la fois de produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire (ECS).

 

💡 Quelle est la meilleure chaudière à granulés ? La meilleure chaudière à granulés est celle qui correspond à vos besoins, vos préférences et votre budget. Si vous vous demandez laquelle est la plus économique et la plus écologique, la réponse est la chaudière à condensation. Elle est moins polluante et moins chère à l’utilisation que les modèles classiques, mais nécessitent un investissement plus conséquent. Quoi qu’il en soit, souvenez-vous toujours que la qualité du combustible que vous utilisez a une influence significative sur la performance énergétique de votre chauffage. Aussi, pour profiter d’un bon confort thermique tout en minimisant les coûts de chauffage, privilégiez les granulés certifiés DINplus ou NF.

Les avantages d’une chaudière à granulés

Voici quelques arguments pour vous convaincre d’investir dans une chaudière à granulés.

 

Performance énergétique ⚡

La chaudière à granulés est reconnue et appréciée pour sa performance énergétique. Les granulés de bois ont, en effet, une densité énergétique supérieure à celle des bûches. Ils sont également très calorifiques : un kilo de granulés de bois équivaut à 0,5 litre de fioul et à 0,6 m3 de gaz naturel. C’est ce qui explique leur rendement énergétique élevé : la chaudière à granulés chauffe efficacement le logement avec une consommation énergétique réduite.

 

📌 Quelle quantité de granulés pour chauffer une maison ? La quantité de granulés nécessaire pour chauffer une maison dépend de plusieurs facteurs, tels que la surface du logement, le niveau d’isolation, la température souhaitée, le type et la puissance de la chaudière, le climat de la région, etc. Il n’existe donc pas de réponse universelle à cette question, mais de manière générale, on estime que pour chauffer une maison de 150 m2, il faut à peu près trois tonnes de granulés par an. Faites réaliser une étude thermique de votre logement pour obtenir une estimation plus précise.

 

Autonomie et confort de chauffage 🔥

Comme expliqué précédemment, la plupart des chaudières à granulés fonctionnent automatiquement. Le système d’alimentation du foyer de combustion en granulés se met en marche sans intervention humaine. Même chose pour le système d’allumage. La chaudière peut donc fonctionner toute seule pendant quelques jours à quelques semaines selon la capacité du silo et les besoins du ménage. Pendant tout ce temps, le confort thermique est maximisé puisque la chaleur est diffusée uniformément dans tout le logement.

 

Praticité 👌

Les chaudières à granulés sont faciles à utiliser et à entretenir. Certains modèles sont équipés de fonctionnalités de programmation de chauffage, de température de chauffage et de nettoyage automatique.

 

Outre cela, les granulés sont moins encombrants et faciles à manipuler, à stocker et à transporter comparés aux bûches. Si vous devez vous chauffer au bois, autant choisir un équipement qui vous facilite la vie.

 

Avantage écologique 🍀

La chaudière à granulés est un équipement respectueux de l’environnement. Les granulés de bois sont des ressources renouvelables. Ils sont fabriqués à base de résidus de bois issus des industries de bois ou de la gestion durable des forêts et sont neutres en carbone : la quantité de CO2 qu’ils libèrent en brûlant est inférieure à celle absorbée par les bois à partir desquels ils proviennent pendant leur croissance. Ils sont donc moins polluants que les combustibles fossiles classiques.

🎬 Comment sont fabriqués les granulés de bois ? Explications en images.

 

Avantage financier 💸

Les chaudières à granulés nécessitent, certes, un investissement plus conséquent que les chaudières traditionnelles, mais elles sont rentables. Leur coût d’installation est rapidement amorti grâce aux économies d’énergie qu’elles permettent de réaliser sur le long terme. Et ce, non seulement grâce à leur rendement énergétique élevé, mais également et surtout au prix moins élevé des granulés par rapport à celui des autres combustibles et aux aides financières auxquelles l’installation est éligible.

 

🤔 Quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés ? Une chaudière à granulés peut fonctionner environ 20 ans si elle est bien entretenue et utilisée correctement.

Comment choisir une chaudière à granulés ?

Vous êtes décidé à investir dans une chaudière à granulés, mais ne savez pas quel modèle choisir ? Pas de panique, nous sommes là pour vous aider. Ci-dessous les critères sur lesquels vous devez réfléchir :

 

🚩 La puissance : la puissance (exprimée en kW) choisie doit être adaptée à la taille du logement, à la qualité de l’isolation du logement, au climat de la région et aux besoins de chauffage qui dépend du nombre d’occupants et l’usage pour lequel l’équipement est destiné (chauffage uniquement et/ou ECS).

 

🚩 Le rendement énergétique : plus il est élevé, plus le confort thermique et les économies d’énergie sont maximisés. Nous vous conseillons d’opter pour un équipement offrant un rendement supérieur ou égal à 85 %.

 

🚩 L’alimentation : comme déjà dit, l’alimentation de la chambre de combustion en granulés peut être manuelle ou automatique selon le modèle. Si vous êtes souvent à la maison, il n’y a rien de mal à choisir un modèle manuel. Si ce n’est pas le cas, orientez-vous vers les chaudières automatiques.

 

🚩 Le stockage des granulés : les granulés nécessitent un espace de stockage bien ventilé et à l’abri de l’humidité. La taille et le volume de ce dernier dépendent de l’espace que vous avez à disposition. Garder en tête que si vous voulez un modèle automatique, il vous faut un espace de stockage important pour ne pas avoir à le remplir à chaque fois. Sachez également qu’acheter des granulés en grande quantité revient moins cher qu’en acheter par sac.

 

🚩 L’emplacement : assurez-vous bien que l'installation de la chaudière respecte les normes de sécurité et d'installation, notamment en ce qui concerne la ventilation et les distances de sécurité. Il faut également qu’elle soit facilement accessible pour un entretien et une maintenance réguliers.

 

🚩 La marque : privilégiez les marques reconnues pour leur qualité et fiabilité telles que Ökofen, Fröling, Hargassner… Sinon, fiez-vous aux avis des utilisateurs.

 

🚩 Le prix : comparez les prix, choisissez une chaudière à granulés avec un bon rapport qualité/prix. Tenez également compte du coût d’installation et d’entretien. Tout cela sans oublier le fait que vous pouvez bénéficier d’une aide financière.

 

🚩 Le niveau sonore de la chaudière : assurez-vous que l’équipement que vous vous apprêtez à acheter ne soit pas trop bruyant.

 

🚩 Le service après-vente (SAV) et les garanties : les appareils qualitatifs sont généralement assortis d’un SAV et d’une durée de garantie satisfaisants.

 

Pour éviter de vous retrouver avec un équipement non adapté et peu qualitatif, faites-vous conseiller par un professionnel.

Obtenez jusqu’à 14 450€ d’aides financières pour l'installation une chaudière à granulés !

L’installation d’une chaudière à granulés

Retrouvez ci-dessous ce que vous devez savoir sur l’installation d’une chaudière à granulés.

 

installation et entretien chaudiere a granule

 

Les étapes d’installation d’une chaudière à granulés

La pose d’une chaudière à granulés se déroule comme suit :

 

  1. Préparation du local et positionnement de la chaudière : choix de l’emplacement, sol stable, plane et résistant, proximité avec le silo de stockage des granulés, ventilation, respect des distances de sécurité, etc.
  2. Raccordement de la chaudière au silo : le silo de stockage des granulés peut être placé dans la même pièce que la chaudière ou dans une pièce adjacente. Il faut que les deux puissent être reliés pour faciliter l’alimentation du foyer de combustion.
  3. Raccordement à l’air comburant : pour que la combustion soit optimisée, il faut que l’apport en oxygène dans le foyer de combustion soit suffisant. Cet oxygène peut être prélevé dans la pièce où la chaudière est installée s’il y a un conduit d’aération ou bien à l’extérieur via in conduit d’air spécifique.
  4. Raccordement à la fumisterie : si vous avez déjà un conduit de fumées, la chaudière peut y être raccordée si les deux sont compatibles (pression, température, condensation). Si ce n’est pas le cas, il faut mettre en place un nouveau conduit conforme aux normes en vigueur (hauteur, pente, diamètre, distance par rapport aux matériaux combustibles, etc.).
  5. Raccordement électrique : les fonctionnalités automatiques de la chaudière nécessitent une alimentation électrique. Il faut donc prévoir une prise avec une protection différentielle et un disjoncteur adaptés.
  6. Mise en service : le professionnel effectue les derniers réglages pour assurer le bon fonctionnement de la chaudière. Il la met ensuite en marche et vous explique comment bien l’utiliser et l’entretenir.

 

💭 Quelle est la consommation électrique d’une chaudière à granulés ? Tout dépend du modèle et du mode de fonctionnement de la chaudière choisie. Ce qui est sûr, c’est que la quantité d’électricité consommée au moment de l’allumage est plus élevée que celle consommée lors du fonctionnement courant. Si, par exemple, la chaudière consomme 1500 W d’électricité lors de son allumage, qu’elle consomme environ 100 W en moyenne en cours de fonctionnement et qu’elle se met en marche deux fois par jour, sa consommation électrique journalière avoisinerait les 5 kWh.

 

Faire appel à un professionnel certifié

L’installation de la chaudière à granulés doit être confiée à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour garantir son bon fonctionnement et sa sécurité. C’est d’ailleurs une obligation si vous voulez bénéficier des aides financières publiques.

 

Faites confiance à nos artisans partenaires !

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

L’entretien d’une chaudière à granulés 🛠️

Comme tout autre équipement de chauffage, la chaudière à granulés nécessite un entretien régulier pour lui assurer une bonne durabilité, un fonctionnement optimal et une bonne sécurité d’utilisation. L’entretien consiste en :

 

  • Une visite annuelle obligatoire d’un professionnel qualifié : règle commune à toutes les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW. Une attestation d’entretien est délivrée à la fin de l’intervention et doit être conservée pendant 2 ans à des fins de contrôle.
  • Un ramonage régulier qui consiste à nettoyer le conduit de fumées pour enlever les dépôts de suie. Ces derniers peuvent, en effet, réduire le rendement de la chaudière et augmenter les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone.
  • Les opérations courantes d’entretien à réaliser sur recommandation du fabricant pour éviter les pannes et les dysfonctionnements : nettoyage du brûleur, du cendrier, du filtre à air, dur creuset, etc.

Aides publiques au financement de l’installation d’une chaudière à granulés

aide financiere chaudiere gaz

 

Pour financer votre projet d’installation de chaudière à granulés, vous pouvez accéder aux aides financières suivantes :

 

💠 La prime à la conversion de chaudière si vous installez une chaudière à granulés en remplacement d’une chaudière au fioul polluante.

 

💠 L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

 

💠 Les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah).

 

💠 Les primes CEE, dont ma prime Effy (d'un montant pouvant aller jusqu'à 4 400€) et primes coup de pouce (primes CEE bonifiées).

 

💠 La TVA réduite à 5,5 %.

 

💠 Les aides locales et régionales.

 

💠 MaPrimeRénov’ jusqu'à 10 000€.

 

Ces aides sont cumulables entre elles avec un montant de cumul plafonné. Renseignez-vous à leur sujet et vérifiez les conditions d’éligibilités correspondantes auprès des responsables concernés avant de faire votre demande.

 

Prêt à découvrir les aides financières pour financer votre installation de chaudière à granulés ?

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes