Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur le radiateur à inertie fluide

Par L’équipe de rédaction

Le radiateur à inertie s’impose de plus en plus comme l’équipement incontournable pour les logements ayant opté pour le chauffage électrique. En effet, facile à installer et à utiliser, doté d’une excellente performance énergétique et produisant une chaleur douce et homogène, il fait de plus en plus d’adeptes notamment dans le secteur de la rénovation.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Le chauffage électrique une particularité bien Française

Utilisé comme source de chauffage principal dans 31% des résidences principales, le chauffage électrique reste très populaire en France. La raison en est, entre autres, un coût d’installation (achat et installation) relativement abordable, une extrême facilité d’installation de mise en route et une politique très volontariste de l’état suite aux chocs pétroliers des années 1970. Ainsi, malgré un coût d’utilisation assez élevé, le chauffage électrique s’est imposé dans le paysage français.
 

Cependant, cette particularité française est de plus en plus critiquée. En effet, avec les prix de l’électricité qui ne cessent de grimper, le coût du chauffage électrique devient quasiment prohibitif. De plus en plus de Français s’en détournent, notamment dans le neuf. La filière n’a pas tardé à réagir avec la mise sur le marché d’équipements de chauffage plus économes. Parmi ces derniers on peut citer, entre autres, le radiateur à inertie fluide aussi appelé radiateur à accumulation ou radiateur à chaleur douce.

Qu’est-ce que le radiateur à inertie fluide

Comme son nom l’indique, la particularité de cet équipement est de produire du chauffage à inertie par le biais d’un liquide caloporteur.
 

Un chauffage à inertie : la première spécificité du radiateur à inertie est de pouvoir stocker la chaleur qu’il a produite et de la restituer peu à peu, souvent, longtemps après que l’appareil ait été éteint. De par ce mode fonctionnement, Il diffère des autres types de radiateurs électriques tels que le convecteur (qui se contente de chauffer l’air ambiant par convection, directement avec une résistance électrique) ou le radiateur rayonnant (qui chauffe par rayonnement, les corps et objets, en diffusant des rayons infrarouges).
 

Ce mode de fonctionnement, par inertie, rend ce type de radiateur particulièrement économique à l’usage.
 

Un liquide caloporteur : la deuxième particularité du radiateur à inertie fluide est qu’il utilise un liquide caloporteur pour diffuser la chaleur qu’il a générée. Ce liquide caloporteur peut être du glycol ou de l’huile. Concrètement, la résistance thermoplongée va chauffer le fluide caloporteur qui va chauffer, à son tour, toute la masse du radiateur. Ce mode fonctionnement diffère de celui du radiateur à inertie sèche. Avec ce dernier, la résistance électrique va chauffer le matériau réfractaire dans lequel il est inséré, ce dernier va à son tour chauffer le radiateur et la pièce.

Avantages et inconvénients du radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide a plusieurs avantages parmi lesquels on peut citer :
 

  • Une excellente performance thermique : une rapide montée en température combinée à une forte inertie permet à cet équipement d’améliorer votre confort thermique d’une part, et d’autre part, de réduire votre consommation énergétique.
  • Une chaleur douce et agréable : cet équipement ne chauffe pas directement l’air, et donc, ne l’assèche pas, il ne crée pas de gradient de chaleur. Son chauffage, très similaire à celui des systèmes de chauffage central, est doux, homogène et agréable.
  • Les avantages du chauffage électrique : ce radiateur a tous les atouts du chauffage électrique tels que la facilité d’installation et d’utilisation, une mise en route immédiate et un coût d’installation faible par rapport aux autres systèmes de chauffage (poêles à bois, chaudières ou pompe à chaleur).
     

Cependant il a aussi quelques inconvénients dont il faut tenir compte.
 

  • Un coût d’achat relativement élevé : pour un système de chauffage électrique, le radiateur à inertie fluide a un prix d’achat relativement élevé, surtout si on le compare à celui des convecteurs électriques ou des radiateurs rayonnants.
  • Ne convient pas aux salles de bain : avec leur montée en température assez lente, ces équipements ne conviennent pas aux pièces qui nécessitent une montée en température rapide, comme les salles de bain par exemple.
  • Pas toujours pratiques : souvent très lourds et pouvant être sujets à des fuites du liquide caloporteur, ces équipements peuvent se révéler moins pratiques que les panneaux radiants

Quel est le prix d’un radiateur à inertie fluide

Le prix du radiateur à inertie fluide dépend de plusieurs facteurs. Parmi ces derniers, on peut citer, entre autres, sa puissance, ses dimensions, ses finitions, son design, sa marque etc. De nombreux facteurs qui en se combinant créent une gamme de prix spécialement large. Certains modèles d’entrée de gamme coûtent moins de 150 € alors que certains modèles haut de gamme peuvent coûter plus de 2 000 €.
 

Quelques exemples de prix

 

Quelques exemples de prix constatés pour le radiateur à inertie fluide
Fabricant Modèle Puissance     Spécificités Prix
Héliom Léa 700 W >Thermostat électronique 158 €
Sauter Madison 1 500 W >Programmable 299 €
Sauter Bachata 1 500 W >Programmable
>Thermostat électronique
449 €
Thermor Bilbao 3 1 800 W >Connecté
>Vertical
1 299 €
Acova Volga 1 000 W >Commande digitale 500 €
Chauffelec Soprano 2 000 W >Programmable
>Thermostat intégré
1 154 €
Acova Altima 2 000 W >Vertical
>Connecté
1 987€
femme ordinateur tamble

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat d’équipements de chauffage performants avec une Prime Effy.

femme ordinateur tamble
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction