Isolation par l'extérieur plaques.

Tout savoir sur l’isolation des murs par l’extérieur

Lors d’un ravalement, isoler son habitation par l’extérieur (ITE) peut être une bonne option. Les murs représentent d'ailleurs la seconde cause de perte de chaleur à la maison. Et pour en venir à bout, l'isolation thermique est la meilleure des solutions. Passons en revue les avantages, les techniques et les prix pour vous aider à vous lancer !


Pour isoler vos murs sans vous ruiner, pensez à la prime énergie. Chez nous, c'est la Prime Effy et elle peut financer une bonne partie de vos travaux !

Les méthodes d’isolation des murs par l’extérieur

Pour faire simple, isoler votre logement pas l'extérieur consiste à l'envelopper d'une couche isolante et sans failles. Pour cela, il existe deux grandes techniques très utilisées par les professionnels du bâtiment : l'isolation sous enduit et l'isolation sous bardage.


L'isolation sous enduit

 

De gros panneaux d'isolants sont collés ou vissés à la façade de votre maison. Un sous-enduit, hydraulique ou organique, recouvre ensuite cette partie isolante. Son rôle est de renforcer vos murs avant d'y apposer la touche finale : l'enduit de finition. C'est lui qui donne l'aspect et la couleur finale.


L'isolation sous enduit est la plus répandue pour deux raisons :

  • Elle est très personnalisable en termes de couleur. L'idéal si vous vivez en zone protégée ou classée par exemple.
  • Elle est moins coûteuse que l'isolation sous bardage.

 

En revanche, l'isolation sous enduit ne peut se réaliser que sur une façade saine et en bon état. Nous vous déconseillons de l'entreprendre si vos murs sont humides ou fissurés.

👉 Quel matériau isolant ?

À chaque technique, sont isolant ! Pour la technique sous enduit, le polystyrène expansé est le plus utilisé. Parfois, les artisans utilisent aussi de la laine de verre ou de roche. 


L'isolation sous bardage


Une ossature métallique est fixée aux murs de votre maison. Des panneaux isolants sont ensuite vissés à cette ossature puis recouverts d'un bardage. Une lame d'air respirante est conservée entre les deux dernières couches pour assurer une bonne ventilation et éviter tout problème d'humidité et de moisissures.


À l'inverse de l'enduit sous enduit, cette technique d'isolation pour l'extérieur est idéale si votre façade n'est pas régulière, abimée, ou même humide. L'ossature de métal est capable de s'adapter à tous les types de surface. Elle va plus loin en corrigeant les éventuels défauts présents. Le bardage rend vos murs solides et très durables ! En revanche, il existe deux freins à cette technique :

  • L'aspect de votre maison change et vous avez souvent besoin d'une autorisation de la Mairie.
  • Le budget est plus important car la technique est plus complexe.

 

👉 Quel matériau isolant ?

Sous bardage, la laine de verre en rouleau est la plus utilisée. C'est d'ailleurs le matériau le plus répandue en France pour l'isolation thermique, notamment pour son bon rapport qualité-prix et son côté ignifuge qui le rend sans danger.

Les avantages d’isoler son logement par l’extérieur

L’isolation d’un logement présente de nombreux avantages. Voici ceux qui pourraient vous convaincre de vous lancer:

 

  • Une bonne isolation de vos murs vous fait faire des belles économies sur vos factures de chauffage. Et oui, mieux vous êtes isolé, moins vous chauffez !
  • L’hiver, la réduction des ponts thermiques limite les déperditions de chaleur.
  • L’été, la fraîcheur est maintenue à l’intérieur de l’habitat.
  • L’isolation réduit la condensation interne qui est responsable de l’apparition de moisissures désagréables mais surtout dangereuses à long terme pour les habitants.
  • Isoler votre logement implique non seulement une protection thermique mais également acoustique pour atténuer les nuisances sonores provenant de l’extérieur.

 

👉 Isolation par l'intérieur ou l'extérieur ? 

Vous souhaitez isoler vos murs ? Il existe deux solutions : par l'intérieur (ITI) ou par l'extérieur (ITE). Mais sachez que l'ITE est de loin la technique la plus efficace :

- Elle supprime un maximum de ponts thermiques.
- Elle dure plus longtemps.
- Pendant les travaux, vous pouvez rester chez vous.
- Vous ne perdez pas en superficie à l'intérieur.

Les contraintes de l'ITE

Vous le savez, rien n'est jamais parfait ! Et en entreprenant des travaux, il faut savoir faire des concessions. L'important est d'être au courant des inconvénients éventuels de l'isolation par l'extérieur pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Voici les points à savoir :


❌ L'isolation par l'extérieur seule ne "suffit pas". Si vos portes, fenêtres et votre toiture ne sont pas correctement isolés, vos travaux se seront pas 100 % efficaces. 


❌ L’application d’une isolation thermique extérieure peut être soumise à des contraintes architecturales de certains logements comme dans les immeubles Haussmanniens. Leurs façades en pierre de taille riches en relief rendent difficile une isolation par les murs extérieurs.


❌ Certaines démarches administratives sont obligatoires :
 

  • Dans le cas d’immeuble en copropriété, l’isolation par l’extérieur comme le ravalement doit être votée par les copropriétaires en assemblée générale.
  • Contrairement à une isolation intérieure, une demande préalable de travaux est nécessaire et dans le cas de logements classés aux monuments historiques, un permis de construire est obligatoire.

Le prix d’une isolation thermique des murs externes

Le coût des travaux d’isolation thermique par l’extérieur est relativement élevé. Il dépend de plusieurs éléments :

 

  • la surface à isoler : plus elle est importante plus le coût est important.
  • le type d’isolant choisi : la laine de verre coute beaucoup moins cher que la perlite par exemple.
  • les contraintes liées à la typologie de la façade de votre logement. Une façade avec de nombreuses moulures est nettement plus compliquée à isoler et nécessite plus d’heures de travail ce qui aura un impact certain sur le tarif de la prestation.
  • le coût de la main d’œuvre : il peut varier selon les artisans.

 

👉 En règle générale, le prix de l’isolation des murs par l’extérieur va s’établir entre 120 et 180 € le mètre carré pour un isolant recouvert d’enduit et entre 160 et 230 € le mètre carré pour une isolation sous bardage.


Les aides à la rénovation
 

C'est un fait, la qualité se paye et l'isolation par l'extérieur représente un certain investissement. Mais bonne nouvelle ! Ce chantier engendre d'importantes économies d'énergie et vous donne droit à de nombreuses aides financières :


La Prime Effy : notre prime énergie vous récompense d'un forfait de 75 € ou 100 € par mètre carré isolé. Tout dépend de votre niveau de revenu. 


MaPrimeRénov' : ouverte à tous les ménages, elle vous verse également un montant forfaitaire par mètre carré. Ce montant diffère selon vos revenus.


L'éco PTZ : cette option de financement vous permet d'emprunter jusqu'à 30 000 € et de rembourser sans intérêts. Vous pouvez le contracter auprès de la plupart des banques.


La TVA réduite : l'ITE vous donne droit à une TVA réduite à 5,5 % sur la pose et le matériel. C'est directement appliqué sur votre facture !
 

🔈 Disparition du CITE

2020 était la dernière année pour profiter du Crédit d'impôts à la transition énergétique. Il est désormais complètement remplacé par MaPrimeRénov'. 

 

Plus d’articles sur ce thème