Les Travaux

Le radiateur en fonte, un appareil à inertie ou à eau chaude

radiateur en fonte

Cet équipement fonctionne soit grâce à l’électricité, soit en étant couplé avec le système de chauffage central. Il bénéficie de l’inertie et de la résistance de la fonte. Si sa technologie influe de manière prépondérante sur ses avantages et inconvénients, son prix dépend de critères variés.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat d’équipements de chauffage performants avec une Prime Effy.

Demandez votre prime Effy

Un appareil fonctionnant avec de l’électricité ou de l’eau chaude

Deux types de radiateurs en fonte existent : branchés sur le réseau électrique ou couplés avec le système de chauffage central.

Le radiateur à inertie se compose d’un corps de chauffe en fonte entourant des résistances électriques qui chauffent :

  • un cœur de chauffe (inertie solide) : en fonte ou dans un autre matériau réfractaire
  • ou un fluide (inertie liquide) : glycol, huile végétale ou huile minérale

Indépendamment du type d’inertie, ces radiateurs stockent la chaleur pour la restituer lentement même après avoir été éteints. La restitution de chaleur se fait majoritairement par rayonnement mais également par convection. La quantité de chaleur emmagasinée est d’autant plus importante que la taille du corps de chauffe est grande.

Le radiateur à eau chaude se reconnaît à sa forme : il se compose de tubes, d’ailettes ou de lames, afin de maximiser la surface d’échange avec l’extérieur. Dans le corps de l’appareil circule de l’eau chaude (à haute – 70 à 90 °C- ou basse température – 45 à 50 °C) envoyée par le système de chauffage central.

Des avantages et des inconvénients dépendant de la technologie

Le radiateur électrique à inertie combine plusieurs points forts :

  • forte inertie
  • bon confort thermique : sa montée en température est relativement rapide, il produit une chaleur homogène et il ne crée pas de brusques variations de températures.
  • pas d’assèchement de l’air ni de déplacement de poussières
  • économies d’énergie car la chaleur continue à se propager même quand l’appareil est éteint
  • entretien et installation faciles
  • options disponibles : thermostat, programmation, contrôle à distance, détecteur de présence ou de fenêtre ouverte

Le radiateur à eau chaude a des avantages différents selon la température:

  • haute température : compatible avec les systèmes de chauffage central traditionnels, il est robuste et dotée d’une bonne inertie. Il refroidit lentement et produit de la chaleur de manière continue.
  • basse température : comme l’eau est moins chauffée, cet appareil permet de réaliser des économies d’énergie. Il est compatible avec des équipements de chauffage innovants tels que les pompes à chaleur (notamment eau-eau) et les chaudières basse température.

Les inconvénients du radiateur à inertie sont principalement :

  • plus coûteux que les autres radiateurs électriques
  • lourd et volumineux
  • temps relativement long avant d’atteindre la température cible

Le radiateur à eau chaude a des points faibles variant selon la température de l’eau :

  • haute température : la montée en température n’est pas très rapide. Cet appareil, souvent lourd et encombrant, est plus onéreux lorsqu’il est en fonte que s’il est en aluminium ou en acier. Il est incompatible avec les appareils de chauffage basse température.
  • basse température : il est incompatible avec les chaudières haute température et ne peut donc pas être utilisé en cas de remplacement de quelques radiateurs dans une installation classique. Le radiateur basse température est souvent de taille bien supérieure à son homologue haute température. Il peut alors être moins esthétique. Enfin, son prix est généralement supérieur au modèle haute température.

Un prix très variable adapté à tous les budgets

La gamme de prix pour les radiateurs en fonte est large, allant de 350 à 1 900 €. Les principaux facteurs faisant varier le coût de cet équipement de chauffage sont :

  • la puissance de l’appareil
  • le design (décorations, motifs…)
  • la renommée du fabricant

D’autres critères rentrent en jeu pour les radiateurs en fonte à inertie :

  • la nature du thermostat (électronique ou électrique)
  • la présence d’un boîtier d’affichage digital permettant de constater la consommation électrique
  • la fonction de télécommande à distance
  • un système de détection de présence
  • un système de détection de fenêtre ouverte

Il faut ajouter au coût de l’appareil le prix de son installation. Si les radiateurs en fonte électriques peuvent être installés par des bricoleurs, il est préférable de confier la mise en place des modèles à eau chaude à des professionnels.