Tout savoir sur le plancher chauffant

Par L’équipe de rédaction

Le plancher chauffant est un système de chauffage très performant qui présente de très nombreux avantages, mais qui possède aussi quelques limites. Mais comment fonctionne ce dispositif si particulier ? Comment l’installer et l’entretenir ? Et quels sont les différents types de plancher chauffant existant et à quels prix peut-on les trouver ? Toutes les réponses à ces questions sont dans ce petit article complet…

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Le plancher chauffant, fonctionnement, installation et entretien

Fonctionnement du plancher chauffant

Le principe du plancher chauffant est un réseau de tuyaux (hydraulique) ou de câbles (électrique) intégré au plancher et alimenté par une chaudière (à bois, à gaz, une pompe à chaleur, des capteurs géothermiques, des capteurs solaires, ou tout simplement sur secteur) afin de chauffer une ou plusieurs pièces de son habitation.


Contrairement aux anciens systèmes des années 60 qui chauffaient beaucoup trop, les systèmes plus récents sont à basse température (entre 21°C et 24°C). L’inertie ainsi produite est douce et régulière, pour un confort de vie optimal.


Le plancher chauffant doit être installé en amont d’une construction neuve, mais il est aussi possible en rénovation, ce qui nécessite toutefois des travaux lourds.

 

Installation, privilégier un artisan certifié

Installer un plancher chauffant dans son logement demande un savoir-faire très spécifique, et seuls des experts chauffagistes sont habilités à le faire. Ce système complexe et assez onéreux peut bénéficier de subventions et d’aides financières à la condition qu’il ait été mis en place par un professionnel certifié RGE. En effet, non seulement le chauffage sera installé dans les normes les plus strictes, mais en plus, l’artisan chauffagiste pourra en assurer la maintenance durant des années pour garantir la sécurité et l’efficacité du dispositif pendant très longtemps.

 

Un entretien quasi inexistant

Il s’agit de l’entretien le plus simple car il est quasi inexistant. Il suffit juste de vérifier le niveau d’eau de la chaudière, ainsi que les fuites d’eau éventuelles (bien que rarissimes), dans le cas d’un système hydraulique.


Afin d’éviter tous ces désagréments, il est conseillé de souscrire un contrat d’entretien avec l’installateur. Celui-ci s’occupera ainsi de la maintenance régulière (1 fois par an s’il n’y a pas de problème particulier).

Différents types de plancher chauffant

On distingue plusieurs types de plancher chauffant parmi lesquels on peut citer :

 

  • le plancher chauffant hydraulique: circuits de tubes souples + plaques d’isolant + chape coulée
  • le plancher chauffant électrique: circuits de résistances électriques + plaques isolantes + recouvrement basique
  • le plancher chauffant dalle à sec: tubes recouverts d’aluminium qui assure l’inertie
  • le plancher chauffant solaire: capteurs solaires posés sur le toit de la maison
  • le plancher chauffant réversible (chauffe et rafraîchit)

 

Ces dispositifs ainsi que tout le matériel utilisé doivent être labellisés « Certitherm » (certification de tubes, de raccords, d’accessoires…)

Avantages et inconvénients

Le plancher chauffant a plusieurs avantages. Parmi ces derniers, on peut citer :

 

  • le confort de vie : le sol est tiède et l’intérieur facile à aménager
  • le bien-être : une chaleur douce et constante, une sensation unique
  • l’économie : chauffage très économique et écologique, baisse des factures
  • la facilité : juste un régulateur à gérer (parfois même depuis son smartphone !)
  • le gain de place : aucun radiateur ni autre dispositif encombrant
  • l’adaptabilité : de nombreux revêtements s’adaptent à ce système
  • l’éligibilité aux aides financières de l’Etat : le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, les aides de l’ANAH, la TVA réduite, la Prime Energie,…
  • la possibilité de combiner chaleur en hiver et fraîcheur en été
  • la performance et le rendement important
  • l’épaisseur du sol réduite à 6 cm
  • l’existence récente du plancher chauffant réactif (plus dynamique)

 

Cependant, il a aussi quelques inconvénients parmi lesquels on peut citer :

 

  • l’incompatibilité avec certains revêtements de sol
  • le rehaussement du plancher
  • l’inertie très lente (pas adaptée aux utilisations ponctuelles)
  • l’incompatibilité avec certaines pièces de la maison (salle de bain par exemple)
  • la nécessité de rajouter un chauffage plus rapide
  • le prix élevé comparé aux autres systèmes de chauffage
  • l’inaccessibilité en cas de problème technique

Prix du plancher chauffant

Il faut compter entre 30 et 75€/m2 pour le système en lui-même, de 20 à 30€/m2 pour la dalle de béton et de 10 à 15€/m2 pour la main d’oeuvre.


On doit donc estimer le coût d’une installation complète d’un plancher chauffant à un prix compris entre 6 000€ et 10 000€ pour une maison de 100 m2. Un investissement certes, mais qui sera rentabilisé en quelques années, et qui peut bénéficier d’une bonne réduction grâce aux aides de l’Etat.

couple vieux
Le saviez-vous ?
 

Vous pouvez financer l’installation de votre plancher chauffant par une Prime Energie.

couple vieux
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction