Le plancher chauffant basse température, installation, fonctionnement, entretien et prix

Par L’équipe de rédaction

Le plancher chauffant basse température chauffe votre maison d’une manière homogène tout en vous procurant un confort d’utilisation élevé. S’il est qualifié de « basse température », c’est parce que l’eau qui circule dans son circuit est chauffée entre 35 et 50 °C en moyenne. La chaleur à la surface du sol n’excèdera jamais 28 °C et la chaleur ambiante ne dépassera pas 19 °C alors qu’elle vous procurera le même niveau de confort d’un radiateur chauffant à 20 °C. En comparaison, l’eau des anciens systèmes était chauffée à plus de 60 °C si bien que la température du sol était souvent supérieure à 30 °C. Les pièces étaient surchauffées, causant ainsi beaucoup d’inconfort aux occupants d’un bâtiment.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

femme et enfant

Ma pompe à chaleur à partir de 2 100 €

 

Offre Effy : installez une PAC et économisez jusqu’à 60 % sur votre facture

femme et enfant
J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite et immédiate

Comment fonctionne le plancher chauffant basse température ?

Le mode de fonctionnement d’un plancher chauffant est similaire à celui des radiateurs reliés au chauffage central. L’eau du circuit est chauffée par une chaudière ou par une pompe à chaleur, et elle circulera dans des tubes en cuivre, en métal, en polybutène ou en PER. Les calories seront diffusées dans vos espaces par rayonnement. Elles chaufferont vos murs, vos meubles et tout corps massif qui se trouve dans vos pièces. Ces derniers restitueront ensuite la chaleur dans l’air ambiant. Ce système de chauffage comporte un collecteur qui permet de régler le débit de l’eau et la température. C’est aussi à travers un robinet de ce collecteur qu’on effectuera le désembouage périodique du circuit.

Installation et entretien

Installation

Le plancher chauffant basse température comporte un réseau de serpentins à travers lequel l’eau circulera. Son installation requiert le respect des procédures suivantes :

 

  • Dans une première étape, il faudra poser des panneaux d’isolants sur la dalle de votre construction. Cette isolation est indispensable pour que la chaleur produite ne s’échappe pas dans le sol, mais qu’elle rayonne vers le haut.
  • On installera ensuite le circuit hydraulique sur ces panneaux d’isolant. Les tuyaux seront fixés sur des plaques et le chauffagiste déterminera la distance qui les sépare en fonction de la puissance souhaitée, de leur diamètre et de la surface à chauffer.
  • On coulera une chape sur ces boucles et c’est cette chape qui assurera la diffusion de chaleur dans votre intérieur. Le revêtement que vous placerez sur votre sol doit en outre favoriser cette diffusion. Privilégiez le carrelage par exemple et évitez les planchers en bois massifs qui freineront la chaleur émise par le chauffage. Lors d’une rénovation, optez pour la pose sèche afin de ne pas surélever vos pièces. Dans ce cas, les tubes seront fixés dans des espaces spécialement aménagés dans l’isolant. Ils seront ensuite recouverts par une chape sèche.

 

Entretien

L’entretien de ce matériel se résume à un désembouage tous les 5 ans environ. Vous pouvez aussi réaliser cette opération dès que vous constatez des zones froides au niveau du sol ou si vous entendez des bruits suspects dans la canalisation.

Les différents types de plancher chauffant basse température :

Il existe des systèmes réversibles qui jouent aussi le rôle de climatiseur en été. Cet équipement est relié à une pompe à chaleur réversible et il se transformera en plancher rafraîchissant.

Avantages et inconvénients

Les avantages du plancher chauffant basse température sont nombreux :

 

  • Ce système de chauffage est avant tout économique, puisque l’eau est chauffée à 35 °C, 50 °C maximum. Il vous est encore possible de réduire la température ambiante de 2 °C pour être chauffé correctement, ce qui vous permettra de faire baisser votre facture de 15 % en moyenne.
  • Il est aussi très pratique. Il fonctionne en effet avec tous les types de chaudières (bois, gaz, fioul) et d’équipements qui produisent de la chaleur (PAC, un dispositif solaire thermique, etc.) Enfin, il vous offre la possibilité de moduler la température d’une pièce à l’autre.
  • Il renforce le confort de votre logement : la chaleur qu’il émet est homogène, car les serpentins couvrent tout le sol. Vos pièces situées à l’étage bénéficient également d’une isolation acoustique optimale.
  • Son utilisation est saine. Il diffuse les calories par rayonnement. Il ne crée donc aucun mouvement d’air dans vos pièces, ce qui n’est pas le cas des radiateurs qui émettent la chaleur par convection.
  • Votre logement est mieux aménagé. Ce chauffage est complètement discret et vous fait gagner de l’espace par rapport aux radiateurs.
  • Son entretien est facile, puisque son désembouage ne s’effectue que tous les 5-7 ans.

 

Cependant ce système de chauffage a aussi quelques inconvénients :

 

  • Le choix de revêtement est limité : le parquet massif est par exemple à éviter, de même que la moquette, car ils ne laissent pas passer les calories. Le linoléum est de même déconseillé puisque la chaleur risque de le ramollir.
  • Dans le cadre d’une rénovation, la pose du plancher chauffant peut rehausser le niveau du sol d’une douzaine de centimètres.

Quel est le prix du plancher chauffant basse température

Le prix du plancher chauffant basse température se situe entre 70 et 110 € par mètre carré. Ce coût sera influencé entre autres par la nature des tuyaux et par leur diamètre, par le prix du collecteur et par le du tarif du chauffagiste.

femme âgée tasse
Le saviez-vous ?
 

Vous pouvez financer vos travaux de rénovation par une Prime Energie.

femme âgée tasse
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction