Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout sur le plancher chauffant solaire

Par L’équipe de rédaction

Le plancher chauffant solaire fonctionne à l’aide de panneaux solaires thermiques ou hybrides. Ce type d’installation peut couvrir une grande partie des besoins annuels en chauffage. L’énergie utilisée est gratuite, ce qui permet de rentabiliser plus rapidement cet équipement.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’est qu’un plancher chauffant solaire ?

Un plancher chauffant solaire fonctionne sur le même principe qu’un réseau de chauffage central classique. La seule différence est que ce type d’installation ne nécessite pas la pose d’une chaudière car le liquide caloporteur est réchauffé en circulant dans des panneaux solaires thermiques. Il est également possible d’utiliser des panneaux mixtes qui fournissent à la fois de l’eau chaude et de l’électricité. Certains panneaux fonctionnent avec du glycol.
Dans le cas d’un plancher solaire direct (PSD), l’eau chaude est stockée dans le plancher durant la journée et la chaleur se diffuse la nuit. Avec un système solaire combiné (SSC), la chaleur s’accumule dans un ballon tampon. L’eau chaude est ensuite réinjectée dans le plancher ou sert aux besoins sanitaires.
Plus la température de l’eau est basse, plus le rendement du plancher est élevé. Un réseau à basse température fonctionnant à 30° générera deux fois plus de chaleur qu’un réseau fonctionnant à 60°.
Comme le solaire ne suffit pas à assurer une production suffisante tout au long de l’année, ce type d’installation est généralement couplé à une autre source d’énergie, par exemple le bois.
Un plancher chauffant solaire permet de réduire en moyenne de 20 à 40 % les factures énergétiques. Le ballon tampon peut assurer 50 % de la consommation annuelle en eau chaude sanitaire.

👉 En 2 minutes, Jamy vulgarise le fonctionnement des panneaux solaires. Découvrez comment la lumière du soleil se transforme en électricité pour votre maison.

 

 

Installation, différents types

La surface de panneaux nécessaire est calculée en fonction de la superficie de la maison et de la région de résidence. La moyenne est de 1 m² pour 7 à 12 m² habitables. Le volume de liquide circulant dans 1 m² est d’environ 12 litres.
Les panneaux hybrides de nouvelle génération conviennent particulièrement bien à ce type d’installation. Ils sont dotés de deux faces : l’une est munie de capteurs photovoltaïques, l’autre est dotée d’un réseau thermique en cuivre. Ces panneaux sont capables de produire :

 

  • de l’eau chaude pour le plancher chauffant et l’eau chaude sanitaire;
  • de l’électricité;
  • du chauffage pour la piscine;
  • de l’eau froide en été ou la nuit pour rafraîchir la maison.

 

La tuile solaire thermique constitue également une alternative intéressante. Elle s’insère parfaitement dans le bâti et ne présente pas de risque de surchauffe en été.
Le plancher solaire direct fonctionne sans échangeur de chaleur, ce qui permet d’utiliser la même eau dans les panneaux thermiques et à l’intérieur du plancher chauffant. Une station de réglage sert à réguler la température. La pose d’un échangeur de chaleur est obligatoire si l’on souhaite chauffer la piscine ou si le circuit fonctionne avec du glycol. Des compteurs spécifiques permettent de connaitre la température de l’eau à l’entrée et à la sortie du circuit et de mesurer le débit du réseau.
L’installation solaire peut fonctionner sur un plancher chauffant existant ou sur un plancher neuf.

Avantages et inconvénients

Le plancher chauffant solaire permet de bénéficier d’une chaleur douce et homogène. Ce mode de chauffage est particulièrement écologique car il n’utilise pas de combustible et ne produit pas de gaz à effet de serre. La ressource est totalement renouvelable.
Le principal inconvénient d’un plancher solaire thermique est son coût d’installation. Celui-ci n’est toutefois pas excessif par rapport à d’autres types d’installations de chauffage central. Une installation solaire thermique est éligible, sous conditions, aux aides à la rénovation énergétique comme le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro, la prime énergie ou les subventions de l’Anah.
Il faut toujours prévoir un appoint par une autre énergie car le plancher chauffant solaire ne peut pas couvrir tous les besoins. Une étude thermique réalisée par un professionnel permet de choisir plus facilement la configuration à adopter en fonction du logement et des besoins de ses occupants.

Prix du plancher chauffant solaire

Le prix au mètre carré des tuiles solaires thermiques est d’environ 250 € hors pose, celui des panneaux solaires thermiques est d’environ 360 €. Une installation complète de plancher chauffant solaire de 100 m² coûte environ 15 000 €. Pour un système combiné, il faut compter 18 000 €. Ce prix englobe les panneaux solaires, le plancher chauffant, les fournitures diverses et la main d’œuvre.

femme ordinateur tamble

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage solaire par une Prime Energie.

femme ordinateur tamble
Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction