Toutes les aides disponibles pour s’équiper d’une pompe à chaleur

Par L’équipe de rédaction

La pompe à chaleur saura répondre à vos besoins en chauffage, que ce soit pour équiper votre future maison ou en remplacement de votre chaudière actuelle. Même si elle est onéreuse à l’achat, de nombreuses aides sont disponibles pour son achat. Vous pourrez en effet escompter une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 35 %, allégeant de ce fait vos factures. Découvrez ici les différentes aides disponibles pour les pompes à la chaleur.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Le crédit d’impôt transition énergétique pour une pompe à chaleur

Le crédit d’impôt pour l’acquisition et l’installation d’une pompe à chaleur peut s’élever jusqu’à un taux exceptionnel de 30 %, même si plusieurs critères d’éligibilité sont à prendre en compte. En effet, afin de pouvoir profiter du crédit d’impôt transition énergétique, vous devez résider fiscalement en France et votre demande doit concerner uniquement votre résidence principale (les propriétaires bailleurs étant exclus de ce dispositif). Autre condition essentielle, le professionnel qui vient installer la pompe à chaleur doit être certifié RGE, c’est-à-dire “Reconnu Garant de l’Environnement”. Enfin, le montant maximal des dépenses éligibles fluctue en fonction de la composition du foyer et des revenus.

La prime énergie

Dans le cas d’une maison disposant déjà d’une chaudière, mais plutôt âgée et fonctionnant à énergies fossiles (fioul, gaz ou charbon), la prime conversion chaudière pourra vous être attribuée. Cela permet à tous les foyers qui en font la demande d’échanger leur ancienne chaudière contre un système de chauffage plus écologique et économique, comme la pompe à chaleur. Le montant de la prime pour la pompe à chaleur s’élève jusqu'à 4 400 € selon votre niveau de ressources.

Subventions de l’ANAH pour la pompe à chaleur

L’ANAH est également un organisme vers lequel vous pourrez solliciter une aide financière pour votre pompe à chaleur. Elle propose deux offres, chacune étant plus adaptée que l’autre selon votre situation.

 

L’offre “Habiter mieux agilité”

L'offre "Habiter mieux agilité" concerne l’isolation de la maison par les murs et/ou les combles ainsi que le changement de chauffage. La pompe à chaleur fait donc partie des installations soutenues par les aides de l’ANAH. Cependant, elles concernent principalement les foyers aux faibles revenus. En effet, pour les foyers situés dans la catégorie “ressources très modestes”, 50 % du montant de l’acquisition et de l’installation seront octroyés, à condition que cela ne dépasse 10 000 euros de travaux. Tandis que pour les foyers à “revenus modestes”, 35 % des travaux seront pris en charge, pour un montant maximum de 7 000 euros de travaux.

 

L’offre “habiter mieux sérénité”

Le programme Anah "Habiter mieux sérénité" s’élargit à l’ensemble des foyers, mais son montant fluctue selon les revenus. Pour cette aide, la seule condition d’éligibilité est le gain énergétique apporté par un changement de type de chauffage, ce dernier devant s’élever au minimum à 25 %. Pour les revenus modestes, 35 % sont pris en charge pour 7 000 euros de travaux au maximum, contre 50% de prise en charge pour les revenus très modestes dans la limite de 10 000 euros de travaux. Dans tous les cas, l’offre “habiter mieux agilité” peut se cumuler à cette offre.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt, aussi appelé l’éco PTZ, est un dispositif de financement qui permet à tous les ménages français (y compris aux propriétaires bailleurs) de faire un crédit à taux zéro dans un but de rénovation énergétique. Aucune condition de revenus n’est nécessaire et c’est l’état français qui prend en charge les taux d’intérêt du prêt. Il s’agit ici d’une offre très avantageuse pour s‘équiper d’une pompe à chaleur, le montant du crédit pouvant s’élever jusqu’à 30 000 euros échelonnables sur 15 ans. Seules conditions obligatoires pour prétendre à l’éco-prêt à taux zéro :

 

  • La maison doit avoir été construite avant 1990 ;
  • Le prêt doit concerner deux types de travaux d’économie d’énergie.

La TVA réduite

Ce dispositif mis en place par le gouvernement pour aider financièrement les ménages français à entrer dans un processus de rénovation énergétique, permettra à de nombreux foyers d’acquérir une pompe à chaleur à plus petits coûts. Concrètement, cela s’applique directement lors de l’achat, le prix de l’équipement comprenant un taux réduit de TVA, c’est-à-dire 5,5 % contre les 20 % réglementaires. Tous les ménages sont concernés, que les bénéficiaires soient locataires, propriétaires ou occupants du logement (hormis les propriétaires bailleurs). L’acquisition et l’installation doivent être faites auprès de professionnels.

 

N’attendez plus ! Une pompe à chaleur peut vous faire économiser jusqu’à 1 050 euros par an. Pour s’en équiper, de nombreuses aides proposées par l’état sont à disposition des foyers français. Ces dernières sont également cumulables avec des locales ou régionales.

LaPrimeEnergie-LPE

Le saviez-vous ?

Vous pouvez recevoir jusqu’à 4 400 € de prime pour l’installation d’une pompe à chaleur.

LaPrimeEnergie-LPE
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction