Tout savoir sur le crédit d’impôt pour la pompe à chaleur

Par L’équipe de rédaction

Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique est une aide à l’achat, sans conditions de ressources, destinée à toute personne souhaitant améliorer les performances énergétiques de son logement. Ainsi l’acquisition d’une Pompe à Chaleur, pour chauffer son logement et/ ou son eau chaude sanitaire, permet de bénéficier du CITE et de réduire de façon remarquable sa facture énergétique. De plus, d’autres aides sont aussi disponibles pour l’achat et l’installation de cet équipement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique en détails

Un peu d’histoire

En 2014, le Crédit d’Impôt pour le Développement Durable (CIDD) est lancé par l’État. Celui-ci a deux objectifs :

 

  • redynamiser le secteur de la construction
  • inciter les français à en s’engager dans des travaux de rénovation pour améliorer leur confort et réduire leurs dépenses énergétiques

 

Renommé en 2017 Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE), il est renouvelé chaque année, seuls quelques critères changent.

Fonctionnement et montant du CITE

Le CITE est destiné aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires, sans conditions de ressources. Le logement concerné doit être l’habitation principale, et avoir au moins 2 ans.


Les travaux de rénovation doivent concerner au choix :

 

  • l’isolation thermique
  • l’installation de chaudière à condensation
  • l’installation d’équipement à énergies renouvelables

 

Pour bénéficier du CITE, il est indispensable de que l’équipement soit éligible, et qu’il soit installé par un professionnel qualifié RGE, c’est à dire reconnu garant de l’environnement.
Cette aide financière consiste à bénéficier d’une réduction d’impôt, d’un montant pouvant atteindre 30% des dépenses d’acquisition d’équipement (hors main d’œuvre).


Pour les personnes non imposables, l’aide financière sera directement versée.

Pompe à chaleur : un fonctionnement à haute rentabilité

Fonctionnement et types de pompe à chaleur (PAC)

Une pompe à chaleur est un équipement qui permet de récupérer l’énergie naturelle présente dans notre environnement pour la réinjecter dans la production d’eau chaude sanitaire ou dans le réseau de chauffage.

👉 Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Jamy vous dit tout !
 

L’énergie peut ainsi être prélevée dans :

 

  • l’air environnant, intérieur ou extérieur, avec une PAC aérothermique
  • les sous-sols ou les nappes phréatiques, avec une PAC géothermique

 

La PAC aérothermique a le système le plus simple car la chaleur est puisée dans l’air. Elle peut ensuite soit être redistribuée dans l’air du logement avec une PAC air-air, soit dans le circuit d’eau du chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire avec une PAC air-eau.

 

La PAC géothermique est beaucoup plus complexe à installer. La chaleur est puisée soit dans les nappes phréatiques, soit dans les sols. Des engins de chantier sont donc indispensables à la mise en place des capteurs. Elle nécessite d’avoir un grand jardin. 

Efficacité de la PAC

Comme pour tout appareil, l’efficacité de la PAC est mesurable. On parle alors de COP : coefficient de performance. Il permet de mesurer l’énergie fournie par la pompe par rapport à l’énergie dépensée, c’est à dire le nombre de kWh produit par kWh consommé. Il n’a pas d’unité, mais seulement un nombre, par exemple COP 3,8.


Le COP est généralement situé entre 3 et 5. Il varie en fonction de l’écart de température entre le milieu source (eau, air, sol) et le milieu récepteur (dispositif de chauffage ou de production d’eau chaude).

👉 Votre PAC doit absolument s'adapter à vos besoins en chauffage. Sa bonne dimension est très importante à prendre en compte dans votre choix. Voici pourquoi :

 

 

femme ordinateur tamble

Ma pompe à chaleur à partir de 2 100 €

Offre Effy : installez une PAC et économisez jusqu’à 60 % sur votre facture

femme ordinateur tamble
J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite et immédiate

Critère d’éligibilité de la pompe à chaleur au CITE

Pour être éligible au CITE, la PAC doit avoir :

 

  • une efficacité énergétique supérieure ou égale à 111 % dans le cas de PAC moyenne ou haute température
  • une efficacité énergétique supérieure ou égale à 126 % dans le cas de PAC basse température

 

Si la production d’eau chaude est associée à la production de chauffage, alors l’efficacité énergétique en ce qui concerne le chauffage de l’eau doit être :

 

  • ≥ 65% avec un profil de sous-tirage de classe M,
  • ≥ 75 % avec un profil de sous-tirage de classe L
  • ≥ 80 % avec un profil de sous-tirage de classe XL
  • ≥ 85 % avec un profil de sous-tirage de classe XXL

Les autres aides disponibles pour la PAC

Afin de favoriser la transition énergétique, plusieurs aides sont disponibles pour l’installation d’une PAC :

 

Organisme Conditions Aide
Prime Conversion Chaudière Remplacement d’une vieille chaudière (charbon, fioul ou gaz) par une PAC Air-Eau 4 400 €
ANAH, Habiter Mieux Agilité Changement de chaudière selon conditions de revenus 35 à 50% du montant HT des travaux
ANAH, Habiter Mieux Sérénité Ensemble de travaux capables d’apporter un gain énergétique d’au moins 25% selon conditions de revenus 35 à 50% du montant HT des travaux
Prêt à taux zéro Travaux d’économies d’énergie, sans conditions de ressources L’État paie les intérêts
TVA à taux réduit Travaux de transformation, d’amélioration, d’entretien ou d’aménagements relatifs à votre logement TVA à taux réduit de 5,5%
fille chaise

Le saviez-vous ?

Vous pouvez recevoir jusqu’à 4 400 € de prime pour l’installation d’une pompe à chaleur.

fille chaise
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction