Les Travaux

Les principaux avantages et inconvénients du chauffage électrique

 

Avantages et inconvénients du chauffage électrique

Spécificité très française, le chauffage électrique équipe 34% des foyers français (contre 5% seulement en Allemagne) soit 3 millions d’appartements et 4 millions de maisons individuelles. Un mode de chauffage dont il est bon de connaître les avantages et les inconvénients avant de le sélectionner. Tout ce que vous devez savoir sur le chauffage électrique.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Le chauffage au électrique c’est quoi ?

Le chauffage électrique s’appuie sur ce qu’on appelle en physique l’effet joule. Ce dernier est obtenu en faisant passer le courant électrique dans un conducteur offrant une résistance. Il entraîne une production de chaleur. Cette dernière est directement utilisée pour chauffer l’air ambiant par convection et rayonnement ou pour assurer la montée en température d’un fluide caloporteur, généralement de l’huile, chargé de restituer ses calories à la pièce par inertie. La chaleur électrique peut être communiquée à des émetteurs (convecteurs, radiants, bain d’huile ou à inertie sèche…) répartis dans chaque pièce ou à un plancher chauffant.

 

Les avantages du chauffage électrique

Installation simple, fonctionnement écologique, tarif réglementé, faible besoin en entretien, sécurité maximale, etc. Le chauffage électrique a énormément d’avantages:

  • Une installation très simple et peu onéreuse : bien qu’il nécessite un réseau électrique spécifique, le chauffage électrique est très simple à installer et ne nécessite pas de disposer d’une place de stockage de l’énergie. Cette simplicité en fait un mode de chauffage peut onéreux à l’achat.
  • Sain, propre et écologique : contrairement à d’autres solutions de chauffage, le chauffage électrique n’implique pas de combustion et ne génère pas de saleté, pas de fumée et pas de pollution directe. L’impact carbone du chauffage électrique est relativement faible en France où la production d’électricité est particulièrement décarbonée grâce au nucléaire.
  • Un tarif réglementé et modulable : la réglementation des tarifs de l’électricité en France et l’existence d’options (Heures Pleines/Heures Creuses, Tempo…) lisse quelque peu la hausse générale des coûts de l’énergie.
  • Entretien facile : l’entretien d’une installation électrique de chauffage est quasi inexistant et cette dernière n’est pas soumise à une obligation annuelle spécifique.
  • Un large choix de radiateurs : du simple convecteur au radiateur à inertie en passant par le panneau rayonnant, les fabricants proposent une large gamme de radiateurs électriques adaptés à tous les budgets.
  • Une installation sûre : le chauffage électrique est relativement sûr dès lors que les équipements utilisés répondent aux normes en vigueur. Pas de risque d’explosion.
  • Facile à réguler : le chauffage électrique est facile à réguler via un thermostat d’ambiance et très réactif. Il permet donc d’adapter rapidement la température de la pièce au niveau souhaité.

Les inconvénients du chauffage électrique

Inadapté aux grandes surfaces, tarifs en hausse constante, une chaleur peu homogène, assèchement de l’air intérieur, absence d’aides écologiques, etc. Le chauffage électrique a aussi ses inconvénients :

  • Inadapté aux gros volumes : si l’électrique est parfaitement adapté aux pièces de petit et moyen volume, il n’est pas le mode de chauffage le plus adapté aux grands volumes.
  • Une énergie en hausse : si l’électricité a longtemps été bon marché en France elle est en augmentation régulière depuis une dizaine d’année. Aujourd’hui, l’électrique est le mode de chauffage le plus cher en France.
  • Une chaleur pas toujours bien répartie : selon le type de radiateurs, la chaleur électrique n’est pas toujours bien répartie dans la pièce. Un manque d’homogénéité qui nuit au confort.
  • Une chaleur sèche : l’électrique a tendance à assécher l’air ambiant. Or, un taux d’humidité minimal est nécessaire pour les muqueuses et les bronches.
  • Absence d’aides : le chauffage électrique n’est, à l’heure actuelle, éligible à aucune aide ou incitation fiscale particulière.

 

Très clairement, le chauffage électrique ne devrait concerner que les logements parfaitement isolés ou bénéficiant d’un autre moyen de chauffage (cheminée à insert, poêle à granules…). S’il est une solution pertinente pour les petits logements bien isolé; sa rentabilité est plus que douteuse en tant que mode unique de chauffage des grandes surfaces. Dans tous les cas, il est vivement conseillé de s’équiper de radiateurs de dernière génération à inertie qui offrent aujourd’hui la solution la plus pertinente en matière de confort et de rentabilité. Un surcoût à l’achat rapidement rentabilisé quand il remplace de vieux convecteurs !

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie