Le ravalement de façade, des travaux utiles et obligatoires sur le plan légal

Par L’équipe de rédaction

artisan sur un chantier d'isolation thermique des murs par l'extérieur

Isolez vos murs à partir de 29 € / m² !

 

Améliorez votre confort et embellissez la façade de votre logement ! Isolez vos murs par l'extérieur grâce à notre offre clé en main et économisez jusqu'à 25 % d’énergie !

artisan sur un chantier d'isolation thermique des murs par l'extérieur

L’obligation légale concernant le ravalement de façade a pour but de conserver les performances d’origine des habitations. Ces travaux permettent également d’améliorer ou de modifier l’apparence du domicile et peuvent être couplés avec l’installation d’une isolation extérieure. Le coût du projet est multicritère (nature de la façade, état, dimensions…).

Une succession d’étapes, du nettoyage aux finitions

Le ravalement de façade regroupe l’ensemble des actions de remise en état des murs extérieurs d’une habitation, voire de ses accessoires apparents. Avant de procéder aux travaux, le professionnel doit analyser l’état de l’existant pour déterminer quelles étapes seront nécessaires :

 

  • nettoyage simple
  • décapage
  • réparation
  • traitements de protection (contre l’humidité, l’effritement, l’éclatement, les graffitis…)
  • finitions
  • éventuelle remise en état des menuiseries
  • possible isolation par l’extérieur

 

La complexité et la nature des opérations varient notamment en fonction du matériau utilisé pour construire les murs (brique, bois, pierre, béton…) et du produit de finition appliqué (peinture, crépi, enduit…).

 

Parmi les problèmes les plus souvent rencontrés au niveau des façades, on peut citer :

 

  • fissures
  • traces et changements de couleur (à cause de la pollution ou du développement de moisissures, de champignons…)
  • décollement de peinture ou d’enduit
  • dégradation des joints
  • dépôt de sel en surface (efflorescence)

Une amélioration de l’apparence et des performances des murs extérieurs

Le ravalement de façade est une opération coûteuse. Cependant, ses bénéfices pour l’habitation sont incontestables :

 

  • sur le plan esthétique : des murs ravalés augmentent la valeur d’un bien immobilier et peuvent lui donner un incontestable cachet
  • concernant l’isolation thermique : la présence de fissures engendre souvent des déperditions de chaleur et des infiltrations d’humidité. La réparation des murs leur redonne leurs propriétés d’origine.

 

Selon les performances énergétiques du domicile, il peut être intéressant de coupler le ravalement avec une isolation par l’extérieur. Cette méthode, coûteuse et complexe mais très efficace, améliore grandement l’isolation thermique et phonique.

👉 Ne cherchez plus ! Jamy vous explique tout ce que vous devez savoir sur l'isolation des murs par l'extérieur.

 

 

Une obligation légale gérée au niveau des collectivités locales

Les règles relatives au ravalement de façade sont régies par le Code de la Construction et de l’Habitation (CCH).

 

Elles stipulent qu’il est obligatoire de maintenir en bon état les murs extérieurs voire de réaliser des travaux tous les dix ans. Le défaut d’observation de cette réglementation peut entraîner une mise en demeure ou une sanction du propriétaire.

 

Il est cependant conseillé de s’adresser à la commune de résidence pour connaître la façon dont elle applique concrètement ces textes.

 

De plus, les détails techniques relatifs à l’apparence des façades (nuanciers de couleurs concernant les façades, toitures et menuiseries extérieures) sont définis au niveau du PLU (Plan Local d’Urbanisme) par chaque municipalité.

 

Avant de débuter les travaux, il convient de demander une autorisation d’occupation temporaire du domaine public s’il est nécessaire d’installer un échafaudage empiétant sur la voirie. Lorsque le passage des véhicules est impacté, on doit alors déposer une demande d’arrêté de circulation. Enfin, une modification majeure de la couleur de la façade implique de remplir une déclaration préalable de travaux.

Un coût de projet dépendant majoritairement des caractéristiques de la façade

Plusieurs facteurs influent sur le prix du ravalement :

 

  • état de la façade
  • composition (béton, pierre, brique, bois…)
  • nature du revêtement d’origine (enduit, crépi, peinture…)
  • nécessité d’un échafaudage
  • présence de balcons, de vérandas…
  • garanties contractuelles (non obligatoires) choisies…

 

En fonction de ces critères, le coût du projet varie entre 20 et 100 €/m². Dans le cas d’un ravalement sans échafaudage, le prix se situe entre 30 et 65 €/m² pour une rénovation avec peinture et de 30 à 85 €/m² avec enduit monocouche.

 

Les ravalements avec un enduit crépi ou de la chaux sont plus coûteux. Les travaux qui couplent rénovation et mise en valeur de façade, comme dans le cas des maisons anciennes avec des murs en briques et galets, sont onéreux.

 

Plusieurs organismes nationaux ou locaux encourageant ce type de travaux par des aides :

 

  • la TVA à taux réduit
  • les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
  • les aides des conseils généraux, régionaux et municipaux
  • les aides de la Direction Départementale de l’Équipement (DDE)

 

On conseille de se procurer au moins trois devis avant de choisir le professionnel qui interviendra. Il est également important de se renseigner sur ses références.

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

Grâce à l’isolation des murs par l’extérieur, votre facture de chauffage diminue de 25%. Et avec la déduction des aides CEE et MaPrimeRénov’ de votre devis, vos travaux ne vous coûtent que le reste à payer !

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

L’équipe de rédaction