Les aides

Aides des collectivités territoriales pour l’éco rénovation

A1ides locales à l'éco rénovation

Parce qu’elle contribue à diminuer la consommation énergétique d’un logement, à améliorer son confort et à augmenter sa valeur vénale, l’éco-rénovation est pour l’habitat ancien une solution particulièrement pertinente. Un investissement qui donne lieu à de nombreuses aides locales délivrées par les collectivités territoriales. Explications sur une rénovation intelligente et des aides locales possibles.

Le saviez-vous ?

Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d’énergie ou d’utiliser des sources d’énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides

L’éco-rénovation, qu’est-ce que c’est ?

En matière de rénovation du bâtiment on définit l’éco-rénovation, comme une amélioration de l’efficience énergétique d’un bâtiment. Il peut s’agir :

Ces travaux vont permettre de diminuer la facture énergétique tout en améliorant le confort du logement concerné. Parce qu’elle s’inscrit dans une démarche de développement durable, l’éco rénovation privilégie l’utilisation de matériaux non toxiques pour l’environnement, la mise en œuvre de technologies basées sur les énergies renouvelables et l’installation d’équipements économiques.

Eco-rénovation : quelques solutions.

Les techniques et matériaux utilisables dans le cadre d’une éco-rénovation sont aujourd’hui très variés. Les choix lors de la conduite du projet sont dictés tout autant par des contraintes budgétaires que techniques. La configuration du logement concerné, les règles d’urbanisme applicables dans la zone et le règlement de copropriété, lorsqu’il y en a un, sont à prendre en compte. Voici néanmoins quelques solutions techniques couramment utilisées sur les chantiers d’éco rénovation :

  • Isolation des combles, des murs et des sols par des isolants de type laine minérale, laine animale ou polystyrène
  • Installation de fenêtre à vitrage isolant (à partir de 450 € la fenêtre standard)
  • Installation d’une chaudière basse température (à partir de 900 €)
  • Installation d’une VMC double flux basse consommation (à partir de 1 000 €)
  • Installation d’un chauffe-eau thermodynamique (à partir de 1 500 €)
  • Installation d’éclairages LEDS (à partir de 38 € le pack de 10 ampoules)

Coût global de l’éco-rénovation

L’éco-rénovation est aujourd’hui un sujet bien documenté. On estime que pour porter la performance énergétique d’un logement de la classe G à la classe D (environ 160 kWh/m².an), l’investissement à consentir se situe entre 200 et 300 €/m². Pour passer de la classe G à la classe B, (environ 85kWh/m².an),  il faudra un investissement d’environ 400 €/m².

Un coût à relativiser compte tenu des économies générées par le gain de performance énergétique mais aussi par les aides accordées pour ce type de chantier.

Eco-rénovation : les aides des collectivités territoriales

Les collectivités territoriales accordent des aides à l’éco-rénovation de l’habitat aux propriétaires qui réalisent des travaux pour leur résidence principale. Ces aides sont soumises à des critères d’éligibilité très précis en matière de performance des matériaux et équipements installés.

Attention, certaines communes, départements, ou régions peuvent soumettre l’accord de leurs aides à plafond maximal de ressources par foyer. Les règles d’attribution étant variables d’une collectivité territoriale à l’autre en matière de conditions et de montant, chaque dossier doit se traiter au cas par cas. Concrètement, au moment du montage du projet, il convient de se rapprocher de la commune, de l’intercommunalité, du conseil général et du conseil régional de rattachement pour vérifier l’existence de ces aides qui viennent compléter utilement les dispositifs nationaux tels que le crédit d’impôt transition énergétique, les subventions de l’ANAH, la prime énergie, l’éco PTZ,  la TVA réduite, etc. Ces aides peuvent être mobilisées pour  financer la réalisation d’un audit énergétique de départ, l’amélioration de la performance énergétique et  l’installation d’équipement économiques ou utilisant des énergies renouvelables.

Si elles consistent souvent  en un chèque qui couvrira une partie de vos dépenses, elles peuvent aussi se présenter sous la forme d’une réduction, voire une annulation de la taxe sur le foncier bâti, sur une période donnée.

Il est quasi impossible de trouver des inconvénients ou contre-indications à l’éco-rénovation. Le coût des travaux, qui est souvent brandi comme un argument contre, doit être abordé de manière globale. C’est-à-dire en le rapportant aux économies d’énergies que les travaux réalisés vont engendrer et en intégrant les aides locales et nationales auxquels ils sont éligibles. En outre, avoir réalisé des éco-travaux dans votre logement sera un atout essentiel lors de sa revente. En effet, dans un contexte de hausse permanente du coût des énergies, les acquéreurs tendent de plus en plus à considérer la classe énergétique du logement comme un critère important.

Le saviez-vous ?

Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d’énergie ou d’utiliser des sources d’énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides