Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

La porte fenêtre en bois, esthétique et performante

Par L’équipe de rédaction

Noble, isolant et élégant le bois n’a pas dit son dernier mot en matière de porte-fenêtre ! Les fabricants de fenêtres ne s’y trompent pas et proposent de nombreuses solutions bois. Focus sur un produit aux qualités réelles et beaucoup plus varié qu’il n’y parait.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Le bois, un matériau adapté à tous les projets

Rappelons qu’une porte-fenêtre désigne un ouvrant pouvant servir de porte car descendant jusqu’au sol. Ce type de porte fenêtre est couramment utilisé pour illuminer les séjours, les bureaux et parfois même les chambres lorsque ces pièces donnent sur un balcon, une terrasse ou un jardin. A la construction comme à la rénovation, plusieurs matériaux sont aujourd’hui actuellement utilisés pour les ouvrants : l’aluminium, le PVC et le bois. Naturel, ce dernier à l’avantage de la multiplicité de ses essences. Une diversité des rendus, des propriétés et des prix. Il y un bois pour toutes les attentes esthétiques et pour tous les budgets. Utilisé depuis toujours en menuiserie des ouvrants le bois reste aujourd’hui un matériau adapté aux projets de rénovation des maisons anciennes comme aux créations architecturales contemporaines.

Pourquoi choisir le bois ?

Dans certaines zones classées, le Plan Local d’Urbanisme peut vous imposer des choix architecturaux visant à la protection du patrimoine. Concrètement sur un monument historique ou dans un périmètre autour de ce dernier, l’architecte des bâtiments de France peut imposer l’utilisation du bois et d’une teinte en particulier pour vos portes-fenêtres. Pas de panique, cette règle stricte vous impose un choix n’ont dénué d’avantages. Le bois affiche en effet les meilleures performances isolantes. Sa résistance thermique élevée en fait un choix judicieux au moment où la maîtrise de la facture énergétique est au cœur de toutes les préoccupations à la construction comme à la rénovation. Associée à un verre haute performance et un double vitrage, la porte-fenêtre bois peut contribuer à faire baisser la facture de chauffage et de climatisation de 5 à 10% ! De par son esthétique, son caractère renouvelable et écologique, le bois reste privilégié par de nombreux architectes ou constructeurs.

Quid de l’entretien ?

Aujourd’hui les fabricants proposent des châssis en chênes, en bois exotique et en résineux. Grâce aux traitements fongicide, insecticide et hydrofuge, les portes-fenêtres bois nécessitent beaucoup moins d’entretien que par le passé. Ce dernier reste toutefois directement lié à l’essence de bois choisie. Plus onéreux le chêne ou certains bois exotiques comme le moabi offrent une excellente résistance aux intempéries. Très denses et résistants ces bois ne nécessitent que peu d’entretien. Moins onéreux, les résineux exigent une lasure ou une peinture tous les 3 ou 5 ans, selon les régions et l’exposition aux intempéries ou au soleil, pour résister à l’épreuve du temps.

Quel prix pour une porte-fenêtre bois ?

En matière d’ouvrants, le prix est d’abord conditionné par les dimensions : votre porte-fenêtre est-elle standard ou nécessite-t-elle une conception sur-mesure ? Bien évidemment cette dernière pour répondre aux exigences d’un bâtiment existant ou à un désir architectural particulier coûte éminemment plus chère que son équivalent standardisé. Le nombre de vantaux est bien évidemment aussi à prendre en compte lorsqu’on parle de dimensions. L’essence détermine ensuite une part importante du prix. Globalement, une classification par prix décroissant placerait le chêne en tête de liste, suivi des bois exotiques (Afrique, Amérique du Sud, Asie) et des résineux.

 

Quelques exemples de prix : 

 

  • Porte-fenêtre deux ventaux – 195 x 120 – pin – Lapeyre : 333 euros
  • Porte-fenêtre deux ventaux – 205- x 120 – pin – Lapeyre : 324 euros
  • Porte*fenêtre deux ventaux – 215 x 100 – pin – GD Menuiserie : 422 euros
  • Porte-fenêtre trois ventaux – 215 x 180 – exotique – GD Menuiserie : 572 euros
  • Porte-fenêtre deux ventaux – 205 x 120 – exotique – GD Menuiserie : 438 euros
  • Porte-fenêtre deux ventaux – 198.5 x 157.5 – chêne- Lapeyre : 687 euros

 

Aucun doute à avoir : s’il est authentique et chaleureux, le bois est aussi un matériau tout à fait pertinent pour répondre aux exigences actuelles qu’elles soient esthétiques ou thermiques. La diversité des couleurs et des textures s’accompagne de qualités intrinsèques remarquables à ne pas négliger à l’heure du choix à la construction comme à la rénovation. Portes-fenêtres bois : il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses !

Homme et femme

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux de rénovation énergétique par une Prime Energie.

Homme et femme
J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction