L’isolation d’une fenêtre ancienne

Par L’équipe de rédaction

Avoir une bonne isolation thermique est primordial dans un logement pour réaliser des économies d’énergie. Et les fenêtres anciennes ou à simple vitrage sont loin d'être les meilleurs alliés. Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour améliorer l’isolation d’une fenêtre vétuste tout en gardant l’ancienne menuiserie. On vous explique tout !

 

Si vous décidez finalement de remplacer vos fenêtres. Jetez un oeil aux aides à la rénovation disponibles pour vous. Ce ne prend que quelques minutes !

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L'importance de l’isolation d’une fenêtre ancienne

Des fenêtres mal isolées entraînent :

 

  • 10 à 15 % de déperditions de chaleur dans votre maison
  • Une augmentation de vos factures d'énergie
  • Une sensation de froid désagréable et de courants d'air
  • Une mauvaise isolation phonique

 

Si avez de vieilles fenêtres ou du simple vitrage, mieux vaut renforcer leur isolation et éviter des tracas inutiles. Cela vous permettra de réaliser de belles économies sur votre facture énergétique et de gagner en confort à la maison. L’isolation de vos fenêtres anciennes vous permet également de valoriser votre logement.

Isoler ses fenêtres... sans les remplacer !

Il existe plusieurs techniques pour isoler des fenêtres sans les changer. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, n’hésitez pas à confier les travaux à un professionnel. Cela vous assure de bons résultats !

 

Le calfeutrage

Afin de renforcer l’isolation de vos fenêtres, vous pouvez les calfeutrer. Un bon calfeutrage permet d’éviter les déperditions thermiques de votre logement. Cette technique consiste à placer un joint sur la feuillure de la fenêtre.


👉 Pour cela, vous avez besoin :
 

  • d’un joint de calfeutrage
  • d’une bande de démoulage
  • d’un pistolet à calfeutrer pour faciliter la pose du joint sur le cadre de votre fenêtre

 

Le survitrage

Fenetre oscillo-battante ouverte

Pour optimiser l’isolation de vos fenêtres, vous pouvez aussi opter pour le survitrage. Cela consiste à poser un film survitrage sur vos anciennes vitres. Pour cela, il est conseillé de choisir un survitrage de 6 mm. Celui-ci présente un faible coefficient thermique, ce qui permet de bénéficier d’une isolation efficace et de réduire les ponts thermiques. Le survitrage peut être une bonne solution pour améliorer la performance thermique de vos fenêtres tout en conservant leur cachet. Avec cette technique, vous pourrez également réduire les nuisances sonores au sein de votre logement.


👉 Pour pouvoir appliquer un survitrage, vous devez vous munir :
 

  • d’un rouleau de film isolant
  • de ruban adhésif
  • de quoi nettoyer votre vitre
  • une raclette ou un grattoir
  • un cutter

Les matériaux pour bien isoler ses fenêtres anciennes

Selon la technique que vous choisissez d'utiliser, il existe plusieurs matériaux utilisable. Voici les principaux :

 

Les joints de calfeutrage

Ici, plusieurs choix s'offrent à vous :

 

  • Le joint adhésif en mousse : facile à appliquer, le joint en mousse se présente sous forme d’autocollant. Néanmoins, vous devez le changer tous les deux ans. Avant de poser un joint en mousse, il est conseillé de bien nettoyer le cadre de la fenêtre. Pour cela, vous pouvez utiliser un produit nettoyant ou encore de l’alcool à brûler. N’oubliez pas de le faire sécher après le nettoyage.
  • Le joint métallique : le joint métallique a l’avantage d’être solide, résistant et inoxydable. Ce type de joint est également facile à installer. Il suffit de le clouer aux montants avec de courtes pointes. Veillez bien à relever la partie non clouée avec un matériel arrondi.
  • Le joint en silicone : pour un calfeutrage efficace, vous pourrez choisir un joint en silicone. Il se pose directement sur la feuillure de la fenêtre. Si la surface est poreuse, il est préférable de poser un primaire d’accrochage sur la feuillure. Cela permet d’améliorer l’adhérence du joint. La pose s’effectue à l’aide d’un pistolet.

 

Les films de survitrage

 

Économique et simple à poser, le film isolant vous permet de profiter d’une meilleure protection contre la chaleur, les rayons ultraviolets et le froid. Aussi, il vous permet de lutter efficacement contre les déperditions thermiques. Grâce à ses propriétés translucides, le film isolant peut se poser sur tous les vitrages.

Nos conseils pour gagner en isolation

Fenêtre à volets roulants

D'autres astuces peuvent vous aider à renforcer l'isolation de vos fenêtres. Et elles ne nécessitent pas de les remplacer :
 

👉 Ajouter des rideaux : mine de rien une couche supplémentaire de tissu fait barrage au froid et au courant d'air. Pour plus d'efficacité, nous vous conseillons de vous diriger vers des rideaux occultants et isolants.

 

👉 Installer des volets roulants : les volets roulants possèdent de très bonnes capacité isolantes. En comparaison avec des volets classiques à battants, ils ne laissent passer aucun courant d'air. Confort assuré !

Poser des fenêtres plus isolantes ?

Malgré tous vos efforts, le meilleur moyen d'améliorer l'isolation thermique de vos ouvertures est de les remplacer. En optant pour un double ou triple vitrage, vous vous assurez de gagnez en confort et de réduire vos factures.

 

Fenetre double vitrage

Le double vitrage

Le double vitrage reste une meilleure alternative que le survitrage. Il se compose de deux vitres, généralement espacées de 16 mm. L’espace entre les parois vitrées est rempli de gaz isolant connu sous le nom d’argon. Le côté isolant du PVC, le charme esthétique du bois et le style et la légèreté de l'aluminium, il y en a pour tous les goûts ! Et pour tous les portefeuilles.



💸 Combien ça coûte ?


Les fenêtres double vitrage représente un investissement. Si leur taille, leur matériau, et leur type d'ouverture amène de nombreux prix différents, voici quelques fourchette :

  • Aluminium : entre 150 et 2 000 €
  • Bois : entre 500 et 1 200 €
  • PVC : entre 400 et 800 €

 

Le triple vitrage

AUtre solution : le triple vitrage. Ce dernier est apprécié pour sa capacité d’isolation plus importante. Il est composé de trois vitres, séparées par une lame d’air. Il est fondé sur le même principe que celui du double vitrage.  


Cette technique est plutôt indiquée pour les logements implantés dans les zones très froides. En effet, le triple vitrage est plus lourd et plus cher que le double vitrage. En installer à la maison ne vaut pas forcément l'investissement !

Téléconseillers

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de vos fenêtres isolantes grâce à de nombreuses aides écologiques. Découvrez lesquelles en quelques clics !

Téléconseillers
J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction