Tout savoir sur la fenêtre double vitrage

Par L’équipe de rédaction

Élément essentiel dans une habitation, la fenêtre double vitrage est devenue la fenêtre standard. Elle se présente sous différents matériaux (pour les menuiseries) et types de double vitrage. Son prix est donc une combinaison dépendant du matériau utilisé et des performances du double vitrage. Des fenêtres double sont un excellent investissement, elles améliorent le confort, réduisent la consommation énergétique du foyer (jusqu’à 10%) et sont éligibles à plusieurs aides écologiques telles que la prime énergie.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

À chaque matériau ses spécificités

La principale différence entre deux fenêtres à double vitrage réside dans le matériau utilisé pour la fabrication de leurs menuiseries. Les trois matériaux principaux sont le bois, le PVC, l’aluminium et le bois aluminium.

 

  • Le bois est le matériau traditionnellement employé pour la réalisation de fenêtres. Entièrement recyclable, il est abondamment disponible en France. Intemporel, il s’adapte à tous les styles et offre un grand choix de couleurs, de formes et de finitions tout en possédant de bonnes performances isolantes.
  • Le PVC, actuellement très prisé, est apprécié pour son entretien facile, son prix économique et ses nombreux coloris. Il est lui aussi recyclable, résistant et bon isolant.
  • L’aluminium, simple à entretenir, permet des fenêtres avec des formes spécifiques (de grande taille, avec des montants fins,etc.) dans une large gamme de couleurs. Il est imputrescible et particulièrement résistant.
  • Le bois-aluminium, ce matériau permet de cumuler les avantages des deux matériaux, avec le bois à l’intérieur et l’aluminium à l’extérieur.

Plusieurs types de doubles vitrages

Un double vitrage est constitué par deux vitres en verre (aux caractéristiques et à l’épaisseur variables, généralement 4 mm au minimum) qui sont séparées par une lame (un espace) remplie de gaz (krypton ou argon) ou d’air. Selon le type de double vitrage, la lame sera plus ou moins épaisse, avec une valeur moyenne de 16 mm. C’est grâce à elle que le double vitrage possède des propriétés d’isolation thermique comme phonique.

 

En plus du double vitrage dit standard, on trouve celui dit faiblement émissif, avec lame d’air ou d’argon, possédant un revêtement spécial sur une face qui lui permet de renvoyer la chaleur vers l’intérieur du domicile. Le modèle à isolation phonique renforcée possède une vitre plus épaisse que l’autre. Le double vitrage anti-réfléchissant est traité pour diminuer les effets de la chaleur. Le modèle chauffant possède une couche chauffante avec une bande conductrice et une alimentation électrique. Celui avec effet retardateur d’effraction (aussi appelé double vitrage antieffraction) se compose de verre feuilleté pour protéger les résidents contre les bris de verre et les heurts.

Un prix multicritère (matériau, forme, finitions,…)

Le matériau le plus économique pour les fenêtres à double vitrage est le PVC. Ensuite, on trouve les modèles en bois et en aluminium et enfin les mixtes bois-aluminium. Pour des modèles équivalents en taille, à deux vantaux, les premiers prix pour les fenêtres à double vitrage en PVC commencent dès 96 euros; à partir de 110 euros pour les modèles en bois ; aux environs de 200 euros pour les fenêtres en aluminium et à partir de 350 euros pour les mixtes. Pour les fenêtres en bois, il existe de grandes différences de prix en fonction de l’essence choisie. Les bois exotiques et les résineux sont plus économiques que le chêne. La fenêtre double vitrage est plus onéreuse si ses dimensions sont importantes et si son modèle est original (ouverture à l’italienne, fenêtre basculanteà soufflet,…). De même, le prix augmente avec les options décoratives (personnalisation des poignées et des crémones, ajout de cache-paumelles, …) tout comme avec les finitions spécifiques (vernis, laquage,…).

Le prix du double vitrage est lié à ses performances

La fenêtre double vitrage affiche une gamme de prix relativement large. Il varie entre 60 et 250 euros au mètre carré. Plus un double vitrage est performant, plus il est onéreux. Le double vitrage standard coûte entre 60 et 115 euros/m2. Le modèle faiblement émissif, offrant une meilleure isolation, revient entre 75 à 155 euros/m2. Parmi les plus coûteux, on trouve le double vitrage avec effet retardateur d’effraction (entre 115 et 245 euros/m2), celui à isolation phonique renforcée (de 145 à 195 euros/m2) et celui anti-réfléchissant (à partir de 300 euros/m2). Le double vitrage chauffant coûte entre 800 et 1 000 euros/m2. Indépendamment du modèle, un double vitrage avec lame de gaz est plus cher que le modèle équivalent avec lame d’air. Enfin, si le double vitrage possède un verre traité (granité, dépoli,…), il coûte plus cher.

 

Le prix de la fenêtre double vitrage peut donc facilement atteindre des sommets. Mais il faut toujours le mettre en parallèle avec les économies d’énergie qu’elle permettra de réaliser (jusqu’à 10%) et des aides disponibles pour son achat. Ces aides sont relativement nombreuses. Et si certaines de ces aides (ANAH, aides locales, etc.) sont assez difficiles à obtenir, certaines autres telles que le crédit d’impôt ou encore la Prime énergie sont relativement faciles à obtenir et peuvent couvrir une partie importante du coût d’achat de vos fenêtres double vitrage.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème