Bien entretenir votre chaudière à fioul pour améliorer ses performances et sa durée de vie

Par L’équipe de rédaction

Afin de s’assurer des performances de son appareil et de réduire les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, entretenir sa chaudière au fioul est une obligation annuelle. Si le nettoyage comprend certaines étapes impératives, le tarif de l’entretien varie selon les options proposées et l’éventuelle signature d’un contrat d’entretien.

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’obligation légale d’entretien des chaudières

Toute chaudière au fioul dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW doit faire l’objet d’un entretien réalisé chaque année. Sauf si le bail mentionne que cette obligation incombe au propriétaire, le locataire doit faire réaliser cet entretien annuel.

 

L’objectif principal de cette obligation d’entretien est de réduire les accidents domestiques par intoxication au monoxyde de carbone. Si une chaudière est mal entretenue et que la ventilation du domicile est déficiente, ce gaz peut s’accumuler. Inodore et invisible, il occasionne maux de tête, vertiges, nausées et, dans les cas les plus graves, il peut causer la mort des résidents.

 

Les autres bénéfices découlant de cet entretien annuel sont :

 

  • une augmentation de la durée de vie de l’appareil
  • une réduction des dépenses de maintenance : un entretien régulier permet de détecter de possibles problèmes avant qu’ils ne deviennent trop importants et coûteux à réparer
  • un fonctionnement amélioré : une chaudière à fioul bien entretenue conserve ses performances
Fonctionnement chaudière condensation

L’entretien doit être confié à un professionnel chauffagiste qui peut être contacté chaque année ou avec lequel on peut signer un contrat d’entretien incluant cette visite annuelle. Lors de sa visite, le chauffagiste doit vérifier, nettoyer et régler la chaudière ainsi qu’évaluer les polluants émis. Quinze jours au plus tard après cette visite, il doit remettre une attestation d’entretien. Celle-ci doit être conservée pendant au moins 2 ans afin de pouvoir la présenter à votre assureur en cas d’accident et à votre bailleur s’il le souhaite.

👉 Vers la fin du fioul ? Découvrez les alternatives pour votre logement.

 

 

Les différentes étapes de l’entretien de la chaudière

Lors de l'entretien annuel de la chaudière, le professionnel chauffagiste procède généralement aux opérations suivantes :

 

  • nettoyage du foyer et du corps de chauffe : afin d’enlever les résidus issus de la combustion, il nettoie l’intérieur de la chaudière. Il commence par démonter le brûleur puis la trappe et la porte d’accès au foyer. Il peut éventuellement choisir de remplacer la plaque d’isolation de la porte si elle est endommagée. Après avoir ouvert la trappe de visite ou le panneau vertical obturant le foyer, le nettoyage du foyer débute, à l’aide d’un hérisson et de brosses. Les résidus sont évacués avec un aspirateur spécifique. Les portes et trappes sont également nettoyées.
  • entretien du brûleur : le professionnel vérifie que la pompe à fioul et les électrodes fonctionnent correctement. Ensuite, il s’assure du bon fonctionnement du brûleur et de l’absence de fuites ; enfin, il le nettoie.
  • contrôle du gicleur : cette pièce sert à alimenter la chaudière en fioul. Il faut s’assurer qu’elle fonctionne correctement et éventuellement la remplacer.
  • nettoyage de l’accroche-flamme : cet élément permet de régler l’arrivée d’air pour optimiser la combustion. Il doit également être débarrassé de ses impuretés pour fonctionner correctement.
  • remontage du brûleur : le gicleur et l’accroche-flamme nettoyés sont remis en place sur le brûleur.
  • nettoyage des filtres : le brûleur contient un filtre et parfois un pré-filtre qu’il faut également entretenir afin d’enlever toutes les impuretés qui y sont incrustées.
  • réinstallation du brûleur : lorsque tous les éléments démontés ont été nettoyés (brûleur, filtres…), on les remet en place dans la chaudière.
  • réglage de la chaudière : le professionnel fait redémarrer la chaudière. Il vérifie son bon fonctionnement, procède à d’éventuels réglages et mesure les émissions polluantes.

Fin de la chaudière au fioul : à compter du 1er juillet 2022, l'installation de nouvelles chaudières au fioul sera interdite. C'est le moment de profiter des aides financières pour l'installation d'un système de chauffage plus écologique 😉

Le coût de l’entretien et des contrats d’entretien

Le prix d’une visite annuelle pour l’entretien de la chaudière est compris en moyenne entre 90 et 190 €. Il est aussi possible de passer un contrat avec un chauffagiste. Ce contrat comprendra notamment :

 

  • la visite annuelle d’entretien (nettoyage et vérification des principaux éléments de l’appareil, éventuel remplacement des pièces défectueuses dont le coût d’achat se rajoute au prix du contrat)
  • des options telles que le dépannage 7 j/7, 24 h/24, une extension de garantie sur les pièces neuves changées, le ramonage du conduit…

 

Il est important de savoir que le ramonage du conduit est également une obligation légale, généralement annuelle. Cependant, la périodicité est à vérifier auprès de votre mairie ou de votre préfecture selon votre situation géographique car elle peut varier localement.

Conseiller Effy homme

Le saviez-vous ?

L’installation d’une chaudière à condensation au fioul est éligible à la Prime Energie.

Conseiller Effy homme
Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction