Prime énergie pour la chaudière à condensation au fioul

Par L’équipe de rédaction

Destinée aux locataires et aux propriétaires qui souhaitent améliorer les performances énergétiques de leur habitat en réalisant des travaux de rénovation, la Prime Énergie offre de nombreux avantages. Attribuée dans le cadre des aides à la rénovation énergétique, elle permet par exemple de financer une partie du coût de l’installation d’une chaudière à condensation au fioul. Perçue seule ou associée à d’autres aides, elle permet chaque année à des millions de français de réaliser des économies substantielles.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Qu’est-ce que la prime énergie ?

Financée en grande partie par les fournisseurs d’énergie et les entreprises polluantes, la Prime Énergie est attribuée aux millions de français qui en font la demande dans le cadre de travaux de rénovation de leur habitat. Elle a pour finalité de les aider à financer une partie des frais liés à l’amélioration des performances énergétiques de leur logement. Elle peut être demandée, par exemple, pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, d’un chauffe-eau thermodynamique, d’une chaudière à bois ou au fioul, d’une pompe à chaleur, d’un insert cheminée ou d’une chaudière à condensation. Elle peut aussi être attribuée pour les travaux de réfection de l’isolation des murs, de combles ou de sol. La prime énergie est attribuée aux propriétaires comme aux locataires d’un logement construit depuis un minimum de deux ans qu’il s’agisse d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire. Pour que la prime soit versée, les travaux doivent être impérativement réalisés par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Son montant sera déterminé en fonction du lieu de réalisation des travaux, de la surface du logement, etc.

Fin de la chaudière au fioul : à compter du 1er juillet 2022, l'installation de nouvelles chaudières au fioul sera interdite. C'est le moment de profiter des aides financières pour l'installation d'un système de chauffage plus écologique 😉

Pourquoi choisir d’installer une chaudière à condensation au fioul?

Pour fonctionner, une chaudière à condensation brûle du fioul pour produire de la chaleur comme pour une chaudière standard. Là où leur fonctionnement diffère c’est que la chaudière à condensation utilise l’énergie thermique contenue dans la fumée et la vapeur d’eau émises par la combustion du gaz pour produire un surplus de chaleur, qui sera utilisée pour préchauffée l’eau en retour de circuit. 

Fonctionnement chaudière condensation

Ecologique, la chaudière à condensation (aussi appelée chaudière à haute performance) produit des fumées à 50° C bien moins chaude que les fumées émises par les systèmes traditionnels et donc beaucoup moins polluantes. Par ailleurs, la chaudière à condensation s’avère extrêmement économique car elle permet de consommer environ 15 à 20 % de combustible en moins qu’une chaudière standard et qu’elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. En effet, on estime que son taux de rendement peut atteindre jusqu’à 110%. Murale ou fixée au sol, elle peut être raccordée à tout type d’installation de chauffage à eau chaude.

👉 Vers la fin du fioul ? Découvrez les alternatives pour votre logement.

 

 

Quels critères doit remplir votre installation de chaudière à condensation au fioul pour être éligible à la prime énergie ?

Pour pourvoir prétendre à la prime énergie, l’installation de votre chaudière à condensation doit satisfaire aux critères suivants :

 

  • vous devez impérativement faire la demande de votre prime énergie avant de signer votre devis,
  • Votre chaudière doit être installée par un professionnel certifié RGE,
  • Les travaux doivent être réalisés dans un logement construit depuis au moins deux ans,
  • Les émetteurs installés doivent avoir une dimension permettant à la chaudière de condenser.
  • La durée de vie conventionnelle de la chaudière doit atteindre au moins 16 ans

Avec quelles aides peut-on cumuler la prime énergie ?

Pour l’installation d’une chaudière haute performance au fioul, la prime énergie peut être cumulée avec :

 

  • le CITE : le Crédit d’Impôt Transition Energétique. Il est attribué pour les travaux de rénovation énergétique effectués dans une résidence principale de plus de 2 ans et permet aux ménages de déduire de leurs impôts  30% du montant de l’achat du matériel installé (et non la pose).
  • l’éco-PTZ : l’éco-prêt à taux zéro. Il est accordé dans le cadre d’un bouquet de travaux de rénovation thermique dans des logements construits avant le 1er janvier 1990. Il peut atteindre 20 000 € (à rembourser sur 10 ans) pour un bouquet de 2 travaux et jusqu’à 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux à rembourser en 15 ans,
  • un taux de TVA réduit à 5,5 % pour l’achat et la pose de votre chaudière à condensation.

 

Les aides et subventions de l’Anah ne sont quant à elles pas cumulables avec la prime énergie. Elles sont attribuées aux ménages à revenu modeste ou très modeste propriétaires de leur logement depuis plus de 15 ans.

 

Sachez enfin que depuis le 1er janvier 2016, l’état a mis en place la prime énergie précarité énergétique, qui permet aux revenus fiscaux les plus modestes de voir leur prime énergie multipliée jusqu’à 5. Attribuée en fonction de votre avis d’imposition, ce coup de pouce a pour finalité de lutter contre la précarité énergétique.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction