Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comparatif entre une chaudière au fioul et une chaudière à granulés

Par L’équipe de rédaction

Avant de choisir entre une chaudière au fioul et une chaudière à granulés, il est important de connaître des informations sur les particularités de ces deux types de chaudières (rendement, bilan écologique, encombrement, moyens de stockage, coût global…). Nous vous proposons une présentation comparative de ces deux types de chaudières ci-dessous.

 

A saisir ! 1000 € d’aide supplémentaires pour votre chaudière bois 👇

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Une efficacité énergétique liée à la technologie

Quel que soit le combustible, le facteur influençant majoritairement l’efficacité énergétique de la chaudière est sa technologie. On distingue plusieurs modèles :

 

  • standards : rendement moyen de 90%
  • à condensation : la chaleur contenue dans les fumées et la vapeur d’eau est récupérée pour augmenter les performances de l’appareil. Le rendement moyen de la chaudière à condensation est de l’ordre de 100% pour les appareils à granulés et de plus de 110% pour ceux au fioul.
  • à basse température : la température de chauffe de l’eau est moins élevée mais cet équipement doit forcément alimenter des radiateurs et/ou planchers chauffants adaptés aux basses températures. Le rendement est supérieur à 90%.
  • à micro-cogénération : elle produit de la chaleur, de l’électricité et chauffe l’eau sanitaire. Son rendement dépasse 90%.

👉 Vers la fin du fioul ? Découvrez les alternatives pour votre logement.

 

 

Chaudière au fioul ou chaudière à granulés, un impact écologique différent

Le fioul (ou mazout), dérivé du pétrole, est une énergie d’origine fossile et non renouvelable. L’extraction du pétrole, présent en quantité limitée et uniquement dans certains pays, est coûteuse et polluante. De plus, la combustion du fioul dans les chaudières génère des émissions de produits toxiques :

 

  • dioxyde de carbone (CO2),
  • oxydes d’azote (NOx),
  • dioxyde de soufre (SO2),
  • furannes (composés hétérocycliques oxygénés de type C4H4O),
  • particules fines…
  • etc.

 

Les granulés de bois ont un bilan écologique favorable s’ils sont fabriqués à partir de résidus valorisables provenant de forêts gérées de manière durable. Le bois est une matière première présente abondamment en France dans de nombreuses exploitations dont la bonne gestion est validée par l’attribution d’une éco-certification telle que PEFC ou FSC®. La combustion de granulés a un impact neutre sur l’effet de serre car le dioxyde de carbone produit est absorbé par la croissance des arbres.

Fonctionnement chaudière granulés

Chaudière à granulés ou chaudière au fioul : encombrement et installations annexes nécessaires

Les dimensions et l’apparence des chaudières sont sensiblement les mêmes qu’il s’agisse d’une chaudière au fioul ou d’une chaudière à granulés. Par contre, les équipements secondaires requis diffèrent. Lorsqu’on utilise une chaudière au fioul, il faut prévoir un stockage du combustible dans une cuve de grande capacité pouvant être installée :

 

  • En intérieur dans une pièce ventilée. Si la capacité du réservoir est inférieure à 2 500 litres, il peut être positionné près de la chaudière. Sinon, on doit le mettre dans une pièce respectant des normes de sécurité spécifiques.
  • A l’extérieur, dans une fosse, enterrée ou non enterrée.

 

Les chaudières à granulés possèdent généralement un réservoir intégré de faible autonomie. On peut le charger manuellement à partir de sacs de pellets. Cependant, en installant un silo de stockage, on réalise des économies par l’achat de granulés en vrac et en grandes quantités. On conseille de stocker la quantité de pellets requise pour le chauffage annuel du domicile sachant que le réservoir doit aussi posséder un espace vide dans sa partie haute. Il est recommandé de le positionner près de la chaudière pour faciliter l’extraction automatique (par vis sans fin, aspiration ou gravité).

👉 Jamy vous éclaire sur la fabrication des granulés de bois !

 

Comparatif des prix des équipements et des combustibles

Selon les statistiques de la base Pégase (Pétrole, Électricité, Gaz et Autres Statistiques de l’Énergie) développée par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, en juin 2017, on constatait les prix suivants (en centimes d’euros/kWh PCI) :

 

  • fioul : 7,88
  • granulés de bois : 5,92

 

Si le prix des granulés de bois varie peu sur le long terme, le coût du fioul fluctue, parfois de manière imprévisible, comme celui de tous les produits dérivés du pétrole.

 

Les prix des chaudières varient fortement aussi bien d’un type de chaudière à l’autre qu’au sein d’un même type de chaudière.

 

  • au fioul : le prix de la chaudière au fioul fluctue entre 2 500 à 9 000 €. Il faut ajouter le prix de la cuve de stockage, soit environ 1 000 €.
  • aux granulés de bois : le prix de la chaudière à granulés fluctue entre 3 000 à 10 000 €. On doit également prévoir un endroit abrité de l’humidité pour stocker les pellets. Le prix du silo varie, selon sa contenance et son matériau (toile antistatique, acier, plastique, béton armé…), entre 1 500 et 5 000 €.

 

Indépendamment du combustible, les modèles les plus onéreux sont les plus performants.

 

Différents dispositifs financiers (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, TVA à taux réduit, prime énergie…) s’appliquent pour l’achat d’un appareil de chauffage et/ou de production d’eau chaude utilisant des granulés de bois, si l’appareil bénéficie d’un label « Flamme Verte ». Les équipements fonctionnant avec du fioul ne sont éligibles que s’ils sont à condensation.

Fin de la chaudière au fioul : à compter du 1er juillet 2022, l'installation de nouvelles chaudières au fioul sera interdite. C'est le moment de profiter des aides financières pour l'installation d'un système de chauffage plus écologique 😉

femme âgée tasse
Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez financer l’achat de votre équipement de chauffage par une Prime Energie.

femme âgée tasse
Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction