La chaudière à condensation au fioul est-elle éligible au crédit d’impôt ?

Par L’équipe de rédaction

Sa technologie de pointe fait de la chaudière fioul à condensation, une des plus performantes de sa catégorie. Son prix, qui peut parfois atteindre des sommes élevées, peut être atténués grâce à l’obtention d’aides et subventions telles que le crédit d’impôt transition énergétique. Au crédit d’impôt peuvent s’ajouter d’autres aides financières, telle que la Prime Energie.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Le Crédit d’Impôt pour Transition Energétique

Entrée en vigueur le 1er septembre 2014, le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) figure en bonne place dans la boite à outils du gouvernement pour la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Ce dernier octroie en effet un avantage fiscal aux contribuables qui engagent des travaux de rénovation énergétique de leur habitation.

 

Concrètement le CITE permet de déduire de l’impôt sur le revenu du ménage concerné 30% du montant HT des dépenses éligibles.

 

Lorsque ce dernier est non imposable, l’administration fiscale lui adresse un chèque d’un montant équivalent.

 

Plafonné à 8 000 € tous les 5 ans pour une personne seule, à 16 000 € pour un couple marié ou pacsé (avec imposition commune), plus 400€ par personne à charge, le CITE participe à l’amélioration de l’efficacité énergétique du parc de logements français.

 

Un enjeu majeur quand on sait que ce denier représente 16% des émissions nationales de CO².

Fin de la chaudière au fioul : à compter du 1er juillet 2022, l'installation de nouvelles chaudières au fioul sera interdite. C'est le moment de profiter des aides financières pour l'installation d'un système de chauffage plus écologique 😉

La chaudière au fioul à condensation

La chaudière fioul à condensation utilise les calories de la vapeur contenue dans les fumées de combustion du fioul pour préchauffer le circuit d’eau avant son arrivée dans l’échangeur calorifique principal. L’eau issue de la condensation induite par cette utilisation de la vapeur émise est évacuée avec les eaux usées. Ce préchauffage permet d’atteindre plus rapidement et avec une quantité moindre de fioul la température souhaitée.

LaPrimeEnergie-LPE

Attention, fin du CITE !

A compter du 1er janvier 2020, le CITE à 30% disparaît au profit d’une prime forfaitaire pour les ménages modestes et d’un crédit d’impôt forfaitaire pour les autres ménages.

LaPrimeEnergie-LPE
Fonctionnement chaudière condensation

Une technologie qui permet d’atteindre des rendements au-delà de 110% et de générer jusqu’à 40% d’économie par rapport à une chaudière classique de plus de 20 ans.

 

Côté prix, comptez entre 2 500 et 8 500 € pour une chaudière à condensation au fioul de bonne qualité et environ 500 € pour l’indispensable cuve à combustible.

👉 Vers la fin du fioul ? Découvrez les alternatives pour votre logement.

 

 

couple vieux

Bon à savoir

Une étude de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) daté de décembre 2014 classe la chaudière à condensation parmi les modes de chauffage les plus économiques.

couple vieux

Les critères d’éligibilité au crédit d’impôt

Pour être accordé, le CITE réclame un niveau minimal de performance après rénovation ou changement d’équipement et une garantie de qualité en matière de réalisation des travaux ou d’installation.

 

Dans le cas d’une chaudière à condensation au fioul, le CITE s’obtient si :

 

  • Le logement concerné a plus de 2 ans.
  • La chaudière à condensation au fioul installée d’une puissance inférieure ou égale à 70kW, affiche une efficacité énergétique (ETAS) supérieure ou égale à 90%. Cette mention doit être dûment portée sur la facture acquittée.
  • L’installation et le réglage de la chaudière ont été réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Les autres aides disponibles pour la chaudière à condensation au fioul

L’acquisition d’une chaudière moderne et économique comme la chaudière à condensation au fioul est d’autant plus intéressante qu’elle donne droit à de nombreuses aides complémentaires du CITE :

 

  • La prime énergie : Pour profiter de la prime énergie, il suffit de déposer son dossier sur une des nombreuses plateformes disponibles sur le Net. Cette dernière va se charger de valider la demande auprès de l’administration puis d’adresser au bénéficiaire un chèque pouvant atteindre plus centaines d’euros. A noter que la prime énergie est soumise à des conditions de revenu.
  • La TVA à 5,5 % : la facture des travaux et d’achat d’équipements d’amélioration énergétique est grandement allégée par l’application du taux de TVA au taux réduit à 5,5%.
  • Les aides de l’ANAH : dans le cadre de son programme « Habiter mieux » l’Agence Nationale de l’Habitat propose des aides à l’amélioration énergétique aux propriétaires modestes ou très modestes de logements de plus de 15 ans.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ) : compte tenu du coût initial important de l’opération, certains ménages ne peuvent financer au comptant l’achat et l’acquisition d’une chaudière à condensation au fioul. L’éco PTZ leur permet dans des conditions de revenu d’emprunter jusqu’à 30 000 € sans intérêt.
  • Les aides des collectivités locales : communes, départements et régions proposent parfois des aides complémentaires à l’amélioration énergétique. Il convient de se rapprocher de ces dernières pour en vérifier l’existence et les conditions d’éligibilité.
Homme et femme

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à condensation au fioul par une Prime Energie.

Homme et femme
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction