Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Mon Accompagnateur Rénov’ : rôle, obligations et financement

Envisagez-vous une rénovation globale de votre habitat ? Depuis le 1er janvier 2024, Mon Accompagnateur Rénov' s'impose comme le compagnon incontournable pour concrétiser votre projet si vous souhaitez solliciter MaPrimeRénov’. Découvrez ce qu’il faut savoir à propos de cet accompagnement pour vous lancer dans vos travaux de rénovation en toute confiance.

 

Retrouvez les aides disponibles pour financer votre Accompagnateur Rénov’

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Mon Accompagnateur Rénov’ : comment ça marche ?

L’Accompagnateur Rénov’ accompagne les ménages dans leurs projets de travaux de rénovation énergétique.

 

Qu'est-ce que Mon Accompagnateur Rénov' ?

Mon Accompagnateur Rénov’ est un professionnel agréé par l’État, qui a pour mission d’assister les particuliers dans le cadre d’une rénovation énergétique

 

Cet accompagnateur n’est pas responsable du bon déroulement et de l’achèvement des travaux. En revanche, il est responsable du conseil apporté au ménage bénéficiaire.

 

Son intervention est encadrée par le décret n° 2022-1035 du 22 juillet 2022 appliquant l'article 164 de la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021, ainsi que l’arrêté du 21 décembre 2022 relatif à la mission d'accompagnement du service public de la performance énergétique de l'habitat.

 

Accompagnement en rénovation énergétique : comment ça se passe ?

L’accompagnateur est un tiers de confiance qui accompagne les ménages auprès de l’Anah et des entreprises qui vont réaliser les travaux. Il ne travaille pas pour l’Agence ni pour les prestataires.

 

Il s’agit d’un assistant à la maîtrise d’ouvrage, avec un rôle de conseil et d’assistance auprès du ménage qu’il assiste. 
En tant que professionnel agréé, il assure :

  • L’évaluation de l’état du logement et de la situation du ménage ;
  • La réalisation d’un audit énergétique et la définition des travaux adaptés ;
  • Un conseil dans la sélection des entreprises pour réaliser les travaux ;
  • Un appui aux démarches administratives ;
  • Le suivi des travaux pendant et après leur réalisation.

 

L’Accompagnateur Rénov’ guide le particulier dans le parcours de demande d’aide, il va mobiliser le financement des travaux.

👉 Vous hésitez encore à réaliser un audit énergétique de votre maison ? Jamy saura sûrement vous convaincre de son intérêt !

 

 

Où trouver la liste des professionnels Mon Accompagnateur Rénov' ?

La liste des accompagnateurs agréés est disponible sur le site de France Rénov’. Vous pouvez également vous renseigner auprès des espaces conseil France Rénov’ de votre collectivité.

 

Vous pouvez choisir librement votre accompagnateur sur une liste neutre remise par France Rénov’.

 

Qui paye Mon Accompagnateur Rénov’ ?

L’Accompagnateur Rénov’ peut être payé par votre collectivité territoriale s’il existe une aide locale prévue à cet effet.

 

Primes

Si votre collectivité ne prend pas en charge l’accompagnement, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) peut participer au financement. Il existe une aide Mon Accompagnateur Rénov’, dont le montant est fixé selon les revenus du ménage bénéficiaire. Cette aide peut couvrir jusqu’à 100 % du coût de l’accompagnement :

 

  • Ménages très modestes : prise en charge jusqu’à 100 % du coût (2000 € maximum) ;
  • Ménages modestes : prise en charge jusqu’à 80 % du coût (1600 € maximum) ;
  • Ménages intermédiaires : prise en charge jusqu’à 40 % du coût (800 € maximum) ;
  • Ménages aux revenus supérieurs : prise en charge jusqu’à 20 % du coût (400 € maximum).

 

Notons que les prestataires Mon Accompagnateur Rénov’ peuvent librement fixer leurs prix.

 

Comment devenir Accompagnateur Rénov’ ?

Plusieurs types d’acteurs, incluant les architectes et les auditeurs énergétiques, peuvent déposer une demande d’agrément pour devenir Accompagnateur Rénov’. Pour cela, ils doivent se rendre sur la plateforme dédiée.

 

Un professionnel disposant de la qualification RGE (Reconnu garant de l’environnement) ne peut pas devenir Accompagnateur Rénov’, car il n’est pas suffisamment indépendant et neutre. En effet, une entreprise RGE est potentiellement en mesure d’exécuter directement les travaux.

Dans quel cas le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ est obligatoire ?

Le recours à ce référent est une obligation pour obtenir MaPrimeRénov’ en vue de travaux importants. Le ménage est orienté vers la rénovation globale suivant le résultat du DPE (Diagnostic de performance énergétique).

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Travaux bénéficiant de l'aide MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov’ Sérénité est une aide dédiée aux ménages modestes pour des travaux d’amélioration énergétique dont le coût est égal ou supérieur à 5000 €. Depuis le 1er janvier 2023, l’Accompagnateur Rénov’ est obligatoire pour obtenir cette aide.

 

Loc'Avantages et aides de l'Anah aux propriétaires bailleurs

Depuis le 1er janvier 2023, les propriétaires bailleurs souhaitant obtenir une aide de l’Anah ou bénéficier du dispositif fiscal Loc’Avantages doivent également faire appel à un Accompagnateur Rénov’.

 

Nouveau : l'obligation d'avoir un accompagnateur pour MaPrimeRénov’ rénovation globale en 2024

Depuis le 1er janvier 2024, les particuliers qui sollicitent MaPrimeRénov’ pour une rénovation globale (travaux coûtant 5000 € ou plus) sont dans l’obligation de trouver un Accompagnateur Rénov’. 

 

info picto

Le ménage est orienté vers la rénovation globale suivant le résultat du DPE (Diagnostic de performance énergétique). Les logements de classe F ou G doivent effectuer les gestes nécessaires pour améliorer leur performance énergétique et sauter deux classes. Cela implique des travaux d’ampleur, qui impliquent à leur tour l’accompagnement d’un professionnel.

 

Besoin d’aide pour financer votre Accompagnateur Rénov’ ?

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes