Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Prix d’un insert de cheminée : à quoi s’attendre ?

Par L’équipe de rédaction

L’insert de cheminée représente la solution la plus simple pour transformer d'anciennes cheminées en équipements de chauffe performants. Vous conservez le plaisir d’une belle flambée tout en réalisant des économies d’énergie. Zoom sur le prix d’un insert de cheminée, les critères qui l’impactent et les aides qui le rendent plus abordable !

 

Équipez votre cheminée d’un insert pour améliorer son rendement !

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Quel est le prix d'un insert de cheminée ?

La nature du combustible utilisé par votre insert de cheminée va directement influencer son coût :

 

 

En règle générale, comptez entre 3 500 € et 5 000 € pour vous équiper d’un insert au sein d’une cheminée existante.

 

💶 Bien calculer le prix d’un insert de cheminée : l’insert de cheminée s’ajoute à une cheminée pour en améliorer la performance. Si votre maison n’a pas de cheminée, vous prendrez en compte le coût de cet équipement supplémentaire. Budgétisez 3500€ pour une cheminée neuve.

 

Prix insert de cheminée

Quels sont les coûts d’installation d’un insert et les frais annexes ?

Le prix de l’insert de cheminée ne prend pas en compte le coût de son installation et les frais annexes. Voyons combien vous devez ajouter pour un équipement prêt à chauffer.

 

Le coût de la pose de l’insert de cheminée

Le prix de la pose d’un insert de cheminée va dépendre de la complexité du chantier, de la présence ou non d’une évacuation existante et des tarifs pratiqués par votre professionnel. Comptez entre 500€ et 2000€ pour la pose d’un insert réalisée dans les règles de l’art.

 

Nous vous recommandons de faire appel à un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE) pour vos travaux d’installation d’un insert. Ce professionnel vous assurera une pose de qualité qui respecte toutes les normes de sécurité. De plus, l’artisan RGE rend votre projet éligible aux différentes aides de l’État qui réduiront le coût de vos travaux de rénovation.

 

75%
c’est le rendement d’un insert de cheminée

 

La réalisation du tubage du conduit

Le tubage du conduit de cheminée garantit son étanchéité lors de l’évacuation des fumées vers l’extérieur. Il assure votre sécurité et sa mise en place fait partie des obligations légales pour éviter la stagnation de CO2 à l’intérieur des logements.

 

Le prix du tubage pour un insert de cheminée dépend de :

 

  • la longueur du conduit ;
  • type de tube flexible ou rigide ;
  • caractéristiques du conduit et nature des éléments qui le composent (éléments droits, en coude à 15°, en coude à 30°, en T isolé à 90°, réducteurs coniques, etc.).

 

Comptez entre 500€ et 1000€ en moyenne pour le tubage d'un conduit de cheminée.

 

La mise en place d’une ventilation

Enfin, si vous n’optez pas pour un foyer étanche, une arrivée d’air est à mettre en place pour permettre le fonctionnement de votre insert de cheminée.

 

L’air utilisé est capté à l’intérieur de vos pièces. Ainsi, le renouvellement d’air au sein de votre logement doit être assuré pour ne pas contenir trop de CO2, nocif pour votre santé.

 

Votre installateur RGE vous recommandera la pose d’une ventilation adaptée dans la pièce où se trouve l’insert de cheminée pour garantir votre confort et votre sécurité.

 

Comptez environ 1000€ de plus pour une ventilation efficace.

 

🪵 Quelle différence entre une pose sur cheminée neuve ou existante ? Si votre maison dispose d’une cheminée en bon état avec un tubage conforme, la pose de l’insert se résumera à la mise en place stable de la cassette encastrable. Tous les éléments se raccordent facilement (tubage, arrivée d’air, alimentation électrique dans le cas d’un équipement programmable). A contrario, la pose d’une cheminée neuve peut durer quelques jours et représente des travaux importants avec la réalisation d'une sortie d'air tubée en toiture. Cette installation est plus simple dans une maison de plain-pied. Un poêle à bois représente souvent une alternative intéressante en l'absence de cheminée. Dans tous les cas, assurez la bonne isolation de votre logement avant tout changement de système de chauffe !

À quelles aides prétendre pour un prix d’insert de cheminée réduit ?

L’installation d’un insert de cheminée dans votre logement vous rend éligible à plusieurs aides financières, car c’est un équipement écologique qui vous permet de réaliser des économies d’énergie. En effet, l’insert améliore le rendement de combustion de vos bûches ou de vos pellets.

 

Vous pouvez prétendre aux aides suivantes :

 

  • MaPrimeRénov' est une aide distribuée par l’Anah. Son montant dépend de votre situation et de votre région. Comptez jusqu’à 2500€ si vos revenus sont très modestes ;
  • la Prime Effy du dispositif des CEE est accessible à tous les foyers. Elle se cumule avec MaPrimeRénov' et son montant dépend aussi de vos revenus et de votre région ;
  • la TVA à 5,5% s’applique au prix de l'insert de cheminée et de sa pose, y compris la mise en place du conduit et du tubage ;
  • l’éco-PTZ est un prêt à taux d’intérêts nul qui vous permet de financer le reste à charge pour un montant maximal de 15 000 € remboursables sur 20 ans.

 

Prêt à connaître le montant de votre projet de pose d’un insert de cheminée ?

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Quels critères impactent le prix d’un insert de cheminée ?

Avant d’acheter votre système de chauffe, prenez en compte plusieurs éléments qui influencent le prix de votre insert de cheminée, mais surtout sa qualité et son efficacité :

 

  • rendement* énergétique de l’appareil ;
  • type de combustible, bûches ou pellets ;
  • puissance de chauffe. Comptez 11 kW pour un logement de 100 m² ;
  • label Flamme Verte 7 étoiles qui rend l’appareil éligible aux aides écologiques ;
  • modèle et marque ;
  • frais d’installation.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

Comment bien choisir son insert de cheminée ?

Avant de vous lancer dans l’installation d’un insert de cheminée, réfléchissez au type d’insert souhaité, à la puissance de chauffe nécessaire et à votre budget, sans oublier de déduire les aides financières auxquelles vous avez droit !

 

Feu de bois dans un insert

 

La nature du combustible bois

Vous opterez pour les bûches ou les pellets pour faire fonctionner votre insert de cheminée. Si vous êtes habitué aux bûches, vous continuerez sans doute avec ce combustible.

 

Si vous n'utilisez plus votre cheminée depuis longtemps, les pellets représentent un excellent choix, car ils sont pratiques.

 

L’insert à pellets affiche un coût d’achat plus important que son équivalent à bûches. Il n’offre pas le charme d’une flambée à partie de bûches, mais il est programmable, donc plus pratique !

 

Bûches et pellets sont très efficaces, ce choix dépendra réellement de vos priorités.

 

La dimension et la puissance de l’insert

Votre artisan RGE vous orientera vers un insert aux dimensions adaptées à votre cheminée et à vos besoins de chauffe en fonction de la taille de votre logement et de votre région.

 

Une puissance surévaluée entraînera une surconsommation de bûches ou de pellets, sans confort supplémentaire.

 

Suivez les conseils de votre artisan RGE pour installer un insert de cheminée 100% adapté à votre habitation. Il vous proposera une marque d’équipement qui a fait ses preuves et dont il connaît parfaitement les spécificités.

 

🧐 Pourquoi choisir un foyer fermé ? Le foyer fermé est une solution incontournable pour installer une cheminée dans sa maison en 2024. En effet, les foyers ouverts ne sont plus autorisés. Le foyer fermé est un équipement tout en un qui comprend une cheminée et un insert déjà intégré. Ce système de chauffe s'adapte à un projet de rénovation comme de construction neuve. Demandez conseil à votre artisan RGE selon votre situation.

Que faut-il savoir avant d’acheter un insert de cheminée ?

L’insert de cheminée est-il l’équipement qu’il vous faut ? Pour en être certain, lisez encore les informations qui suivent.

 

Quels sont les principaux atouts d’un insert de cheminée ?

L’installation d’un insert dans une cheminée existante consiste à placer l’appareil dans votre foyer et à le relier au conduit d’évacuation des fumées. Très simple !

 

Avec un insert bois, non seulement votre cheminée ne perd rien de ses avantages esthétiques, mais elle gagne en rendement et en sécurité.

 

Les inserts de cheminée modernes affichent ainsi un rendement énergétique pouvant atteindre 75% contre à peine 15% pour une cheminée à foyer ouvert.

 

C’est la solution la plus efficace et écologique pour vous chauffer au bois et réaliser des économies d’énergie !

 

Conduit évacuation de fumée argenté sur un mur de brique

 

Comment fonctionne un insert de cheminée ?

Un insert de cheminée est un appareil de chauffe qui transforme votre foyer ouvert en foyer fermé grâce à une cassette encastrable avec vitre.

 

L’insert fonctionne grâce à un corps de chauffe ou foyer en fonte ou en acier. Ce dernier accumule la chaleur de la combustion pour pouvoir continuer à la diffuser une fois la combustion terminée. La chaleur ressentie est durable.

 

insert de cheminée dans un mur de briques

 

Aujourd’hui, la plupart des inserts fonctionnent sur le principe de la double combustion. Les gaz issus de la combustion du bois sont brûlés avant d’être évacués par le conduit de cheminée.

 

Un insert de cheminée à double combustion optimise la production de chaleur et limite considérablement l’émission de polluants atmosphériques.

 

💡 Quelle est la durée de vie d’un insert de cheminée ? La durée de vie moyenne d’un insert de cheminée est de 10 ans. Si vous observez une baisse du rendement de votre appareil, ou une combustion trop rapide, c’est qu’il est temps d’en changer !

 

Gagnez en confort de chauffe avec un insert de cheminée performant !

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction