Les Travaux

Prix : quel coût pour l’installation d’une fenêtre triple vitrage?

prix d'une fenêtre triple vitrage

Si le double vitrage est souvent suffisant pour réaliser des économies d’énergie, dans certains cas, le triple vitrage peut être intéressant, notamment si le logement est localisé dans une région très froide et est par ailleurs bien isolé. Un investissement qu’il vous faudra donc bien penser. Notamment en raison de son coût très élevé.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de vos fenêtres triple vitrage par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Quel est le principe des fenêtres triple vitrage ?

Dans une habitation, des fenêtres et des portes mal isolées peuvent être responsables du tiers de votre facture de chauffage ! Il peut être judicieux d’investir dans de nouvelles fenêtres, plus isolantes. Les nouvelles ouvertures sont de plus en plus performantes. Après les doubles vitrages, les industriels ont créé le triple vitrage. Alors que le double vitrage est constitué de deux plaques de verre séparées par une lame d’air, d’argon ou de krypton (4/12/4 mm ou 4/16/4 mm), le triple vitrage comprend cinq lames : trois plaques de verre et deux lames de gaz (souvent 4/12/4/12/4). Parfois, l’une des plaques de verre, ou les deux, sont recouvertes d’une fine couche d’atomes métalliques qui rendent le vitrage encore plus isolant. On appelle cela du « verre à couche ».

Sur quels critères sont fondés les prix des fenêtres à triples vitrages ?

Le prix d’une fenêtre triple vitrage va dépendre de plusieurs critères parmi lesquels la menuiserie (matériau de l’encadrement), la qualité du vitrage, la nature du gaz utilisé, les coefficients Ug et Uw, etc.

  • La menuiserie: le PVC est le moins cher des matériaux pour les fenêtres. Cependant, le triple vitrage étant très lourd, le PVC ne conviendra pas pour les grandes baies. Le bois et l’alu sont plus chers.
  • La taille standard ou sur mesure: si votre habitation a des ouvertures aux dimensions standards, vous pourrez acheter des fenêtres toutes faites. Si vous devez les faire fabriquer sur mesure, cela vous coûtera plus cher.
  • La qualité du vitrage: l’épaisseur du verre, et le fait qu’il soit « à couche » ou non, joueront également sur le prix, renseignez-vous bien. Il y a aussi les options à prendre en compte : voulez-vous un verre feuilleté anti-infraction, un verre à isolation phonique, un verre réfléchissant… ?
  • La nature du gaz emprisonné entre les vitres: les vitrages à l’air sont de moins en moins fréquents, on préfère l’argon ou, un peu plus cher, le krypton pour une meilleure efficacité.
  • Le coefficient d’isolation du verre (Ug) et de la fenêtre entière (Uw): c’est un élément très important à vérifier. Il traduit la capacité à laisser passer les calories, il faut donc que le chiffre soit le plus bas possible pour une bonne isolation. Alors que le double vitrage 4/16/4 doit avoir un coefficient d’environ 1,1 W /m2.K, le triple vitrage à lame d’air doit avoir un coefficient inférieur ou égal à 1 avec de l’air, 0,8 avec de l’argon ou 0,6 avec du krypton.

Le prix des fenêtres à triple vitrage

Le prix des fenêtres à triple vitrage est d’au moins 50% plus élevé que celui des fenêtres à double vitrage, mais la différence tend à diminuer. Cependant, une toute petite fenêtre en PVC peut déjà coûter une centaine d’euros, et une porte-fenêtre en bois et alu dépasser les 800 euros.

A ce coût, il faudra ajouter celui de l’installation.

Selon votre région, le prix de l’installation peut varier de façon notable. En général, la région parisienne pratique des tarifs horaires plus élevés, environ 70 € de l’heure. En province, ils seront plus proches de 50 €. Comptez entre 200 et 1 000 € par fenêtres selon la complexité de l’installation.

Installer des fenêtres à triple vitrage, est-ce toujours une bonne idée ?

Pour commencer, ne vous laissez pas influencer : il n’est pas forcément nécessaire d’installer des fenêtres à triple vitrage partout !

  • Dans une maison neuve à architecture bioclimatique, les ouvertures seront pensées pour tirer parti au mieux du soleil et se protéger du froid, donc pas besoin de triple vitrage.
  • Dans une maison ancienne moyennement isolée, pas la peine de dépenser une fortune en triple vitrage alors que la chaleur s’enfuit par le toit ou les ponts thermiques, l’isolation de la toiture serait ici plus avisé.
  • En rénovation, attention : le triple vitrage étant très lourd (30 kg /m2 contre 20 pour le double vitrage), toutes les structures ne sont pas adaptées. De plus, à cause de ce poids qui oblige à un encadrement épais et à cause des particularités du vitrage, vous risquez de perdre en luminosité (-12%) et en chaleur apportée par le soleil (-20 à 25%).
  • Toutefois, ce type de vitrage, thermiquement intéressant, peut réellement améliorer votre confort et votre facture énergétique dans une maison par ailleurs bien isolée, dans une région assez froide.

N’oubliez pas de choisir pour la pose une entreprise qualifiée RGE (Reconnu garant de l’environnement)  pour avoir droit à des aides et subventions, et vérifiez bien son assurance.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de vos fenêtre triple vitrage par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie