Les Travaux

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) d’une maison

Diagnostic de Performance Énergétique :

Le Diagnostic de Performance Énergétique est obligatoire pour toute vente ou location d’un logement depuis 2007. Évaluant à la fois la consommation d’énergie d’un bâtiment et la quantité de gaz à effet de serre qu’il émet, il offre une vision globale de l’efficacité environnementale et énergétique.

Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Le Diagnostic de Performance Énergétique : qu’est-ce que c’est ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) tient compte de la consommation d’énergie d’un bâtiment et de son impact sur l’environnement par estimation des émissions de gaz à effet de serre. Il a été mis en place dans le cadre de la politique énergétique européenne.

La réalisation du DPE fait partie des diagnostics immobiliers obligatoires dès lors que vous vendez ou louez un logement. En principe, l’annonce par laquelle vous mettez votre bien en vente ou en location doit mentionner les notes attribuées lors du diagnostic. Dans les faits, ce n’est pas toujours le cas, mais le document devra impérativement être intégré au dossier de diagnostics techniques remis à l’acquéreur ou au locataire au moment de remplir les formalités administratives.

Depuis 2007, le Diagnostic de Performance Énergétique est également obligatoire pour les bâtiments neufs et les extensions de votre logement.

Sauf cas particulier, le diagnostic de performance énergétique est valable 10 ans.

Comment se présente le DPE ?

Une fois le diagnostic réalisé, le document édité décrit la maison dans son ensemble :

  • surface,
  • orientation géographique,
  • matériaux de construction,
  • résistance thermique de l’isolation,
  • type de menuiseries.

Il comprend ensuite la liste des équipements thermiques :

  • chauffage,
  • production d’eau chaude sanitaire,
  • ventilations,
  • climatisations, s’il y en a.

Sur la base de factures, la quantité d’énergie réellement consommée dans le cadre d’une utilisation “normale” est calculée et indiquée dans le certificat.

L’ensemble de ces éléments sert à déterminer une note de performance globale concernant la consommation énergétique et l’émission de gaz à effet de serre.

Le diagnostic affiche également des recommandations d’amélioration. Il peut s’agir de simples conseils de gestion de l’énergie, comme de préconisations de travaux de rénovation énergétique ou de renouvellement d’équipements. Ces recommandations n’ouvrent sur aucune obligation d’effectuer ces travaux, que ce soit pour le vendeur comme pour l’acheteur.

Si le propriétaire n’a pas fourni les relevés de consommation obligatoires, le diagnostiqueur a la possibilité de remettre un DPE blanc. Ce document autorise la poursuite de la vente ou de la location, mais ne donne pas d’informations à l’acquéreur.

Les étiquettes de performance énergétique

La note du DPE est attribuée sous la forme d’étiquettes, semblables à celles que l’on voit sur les appareils électroménagers. Il en existe deux types, comportant chacune 7 classes graduées de A (la meilleure note) à G (la plus mauvaise) :

  • l’étiquette énergie reflète la consommation moyenne d’énergie
  • l’étiquette climat rend compte de la quantité de gaz à effet de serre émise par le bâtiment.

Par qui faire réaliser le DPE ?

Dans le neuf comme dans l’ancien, le DPE doit être établi par un diagnostiqueur professionnel certifié. Lui seul est habilité à émettre le document officiel attestant de la note obtenue. Les simulateurs en ligne ne peuvent en aucun cas faire office de diagnostic énergétique et servent uniquement à donner une idée du score théorique d’une maison avant le passage d’un expert.

Chaque DPE est répertorié à l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie).

Avantages et inconvénients

Le DPE a plusieurs avantages. Entre autres, il permet :

  • de connaître la performance énergétique d’un logement et les coûts qu’il génère,
  • d’éviter les éventuels vices cachés dans le cadre d’une vente,
  • d’informer les futurs propriétaires des possibles améliorations à apporter en termes d’économies d’énergie.

Cependant il a aussi quelques inconvénients :

  • Les résultats varient souvent d’un diagnostiqueur à un autre, en fonction des matériels utilisés. Ce manque de constance dans les données recueillies rend l’évaluation peu fiable aux yeux de nombreuses personnes.
  • Dans le cas de constructions anciennes ou aux performances énergétiques basses, le DPE représente parfois un obstacle à la vente.

Diagnostic de Performance Énergétique : combien ça coûte ?

Dans le cadre d’une vente, c’est au propriétaire actuel du bien de payer le DPE. Lors d’une construction, c’est le maître d’ouvrage qui prend en charge les frais du diagnostic et le fait réaliser par un organisme indépendant.

Pour une maison, le prix du DPE est compris entre 100 € et 250 € selon les experts qui interviennent. Le coût moyen d’un DPE en France se situe généralement aux alentours de 150 €.

Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie