Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

La fenêtre triple vitrage, performante mais coûteuse

Par L’équipe de rédaction

Alors que la fenêtre double vitrage est devenue la norme, la fenêtre triple vitrage apporte des améliorations notables, spécifiquement en termes d’isolation thermique. Cependant, son prix d’achat est relativement élevé. Il représente souvent un frein, d’autant plus que son surcoût par rapport à une fenêtre double vitrage n’est pas toujours justifié, au regard des économies d’énergie réalisées.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Une fenêtre pleinement efficace dans des configurations spécifiques

Le triple vitrage est constitué par trois vitres séparées les unes des autres par des espaces (lames d’air). Dans ces espaces, on trouve de l’air ou du gaz (argonkrypton) qui est un meilleur isolant. Les épaisseurs des vitres, comme celles des lames d’air, sont variables. Leurs valeurs moyennes sont de 4 mm pour le verre et de 12 à 16 mm pour les lames d’air. Il existe des vitrages triples à isolation thermique renforcée. Dans ce cas, le vitrage intérieur et/ou extérieur est recouvert d’une couche mince et transparente d’oxydes métalliques. Les menuiseries de la fenêtre peuvent être en PVC, aluminium, bois ou mixte ( bois et aluminium).

 

Plusieurs facteurs sont à considérer avant d’opter pour l’installation de la fenêtre triple vitrage, sur la totalité ou une partie des ouvertures d’une habitation :

 

  • L’isolation : si le domicile est insuffisamment isolé, il est inutile de mettre des fenêtres à triple vitrage
  • L’orientation : on conseille le triple vitrage pour les façades au Nord et à l’Est
  • La zone climatique : cette fenêtre est recommandée dans les régions aux hivers rigoureux
  • La taille des ouvertures : on déconseille cet équipement pour des ouvertures de petite taille car le châssis est large et il diminuera encore plus la surface vitrée.

Une bonne isolation thermique mais un équipement onéreux

Une fenêtre triple vitrage permet de bénéficier :

 

  • de très bonnes performances en matière d’isolation thermique grâce à des pertes de chaleur extrêmement faibles. Le coefficient de transfert thermique du vitrage (Ug en W/m².K) varie entre 0,6 et 0,9, alors qu’il vaut environ 1,2 pour un double vitrage
  • d’un confort thermique accru en été car les effets du soleil sur l’intérieur du domicile sont amoindris
  • d’une réduction significative de la facture énergétique du foyer à condition d’habiter dans une maison bien isolée

 

Cependant, certains points sont aussi à considérer avant d’opter pour ce type de fenêtre :

 

  • son coût est bien plus élevé qu’un modèle équivalent, à double vitrage
  • son facteur de transmission solaire (S) est inférieur à celui du double vitrage : elle capte donc peu de chaleur du soleil
  • son facteur de transmission lumineuse (TL) est également plus faible que celui du double vitrage
  • le vitrage est très lourd (au minimum 30 kg/m² alors que le double vitrage pèse environ 20 kg/m²) : cela peut entraîner des travaux supplémentaires pour renforcer le support ainsi que les charnières
  • ses performances en matière d’isolation acoustique ne sont pas meilleures que les modèles à double vitrage
  • la quantité d’énergie requise pour son cycle de vie (énergie grise) est importante

Un investissement conséquent encouragé par des subventions gouvernementales

Le prix d’un triple vitrage varie entre 100 et 300 €/m². Selon ses caractéristiques techniques, il peut coûter deux fois plus cher que le double vitrage. Les facteurs influant sur son prix sont :

 

  • l’épaisseur de chacune des trois vitres
  • la dimension des deux lames entre les vitrages
  • la présence d’air ou d’un gaz rare dans cet espace
  • les spécificités du vitrage : faiblement émissif, isolation acoustique renforcée, translucide, gravé…

 

Le prix global de la fenêtre, dont l’entrée de gamme tourne autour de 200 €, dépend quant à lui :

 

  • du matériau de la menuiserie (PVC, bois, aluminium, mixte bois/aluminium)
  • pour les modèles en bois, de l’essence choisie (exotique, résineux, bois durs ou mi-durs…)
  • de la taille et du nombre de vantaux
  • des options esthétiques : croisillons, crémones et/ou poignées personnalisées…

 

Le remplacement des fenêtres (et pas uniquement des vitrages) pour installer des équipements à triple vitrage rentre dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. Il est donc possible de prétendre à des aides gouvernementales (prime énergiecrédit d’impôtéco PTZ, subventions de l’ANAH, etc.).

Homme et femme

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de vos fenêtres triple vitrage par une Prime Energie.

Homme et femme
J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction