Besoin d'aide ?

0 806 70 11 11

du lundi au vendredi - 9h à 18h
(prix d'un appel local)

Fenêtres double vitrage : fonctionnement, prix et économies d’énergie

Par L’équipe de rédaction

Les parois extérieures d’une maison sont susceptibles de laisser la chaleur s’échapper. 5 à 30 % de la facture totale de chauffage provient notamment des pertes de chaleur provoquées par les parois vitrées. Il est donc important, pour réduire ses dépenses énergétiques, de poser des fenêtres isolantes. Les fenêtres double-vitrage se distinguent des autres types de fenêtres sur plusieurs paramètres, notamment leur mode de fonctionnement, leurs prix et leur impact sur la consommation énergétique.

Le fonctionnement

Les fenêtres double (ou triple) vitrage, contrairement aux parois vitrées classiques, retiennent la chaleur et limitent les phénomènes de déperditions thermiques. Les flux de chaleur ont beaucoup moins tendance à traverser ce genre de vitrage. Ainsi, grâce au double vitrage, la chaleur de la maison est conservée et votre confort amélioré.

 

La résistance thermique des fenêtres double vitrage est importante. Celle-ci provient de la conception de ces fenêtres, qui enferment des lames d’air entre les vitres. Le choix d’une bonne menuiserie est aussi indispensable. Il faut s’assurer que celle-ci soit bien étanche et qu’elle possède une bonne propriété isolante.  Les principaux types de menuiseries sont le PVC, le bois, l’aluminium, et le bois-aluminium. Chacune de ces menuiseries  a ses caractéristiques propres et donc ses avantages et ses inconvénients. Votre choix à ce niveau sera dicté à la fois par vos nécessités en termes d’isolation, la taille de vos ouvertures et le budget dont vous disposez.

 

Les vitrages peuvent aussi être traités et contenir des gaz rares comme l’argon ou le krypton pour améliorer les performances énergétiques.

La pose de fenêtres double vitrage

La fenêtre à double vitrage se pose, dans le cadre d’une rénovation énergétique, en remplacement des fenêtres déjà existantes (parties dormantes et parties ouvrantes confondues). Vous aurez la possibilité de poser des fenêtres sur mesure en fonction de votre logement.

 

Il est aussi possible de garder ses fenêtres déjà en place en envisageant la pose d’un survitrage. Les performances énergétiques de ce genre d’installation sont cependant inférieures à celles offertes par l’installation de nouvelles fenêtres à double vitrage.

Prix et économies d’énergie

Responsables de 5 à 30 % des pertes de chaleur, les fenêtres représentent un véritable enjeu énergétique dans le cadre de la rénovation de sa maison.

 

Poser un double vitrage est un excellent moyen de réduire ses factures de chauffage et de valoriser son habitation. Ce genre d’installation se rentabilise en quelques années seulement.

 

Son prix varie entre 500 € et 1 500 € mais peut être amorti par le crédit d’impôt qui vous fera bénéficier d’une réduction de 30 % sur le prix du matériel. De plus, certaines subventions de l’Etat, comme la Prime Énergie peuvent potentiellement vous être allouées.

L’équipe de rédaction