Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Avantages inconvénients, fonctionnement, prix, tout savoir sur le chauffage solaire

Par L’équipe de rédaction

Le chauffage solaire permet de couvrir une partie importante des besoins en chauffage annuels. Le système solaire combiné assure également la fourniture d’eau chaude sanitaire. Le chauffage aérovoltaïque constitue une avancée importante. Le chauffage solaire passif représente une option à ne pas négliger.

Je demande ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

Présentation du chauffage solaire

Le soleil est une source d’énergie gratuite, renouvelable et non polluante.
Il existe deux types de chauffages solaires:

 

  • le chauffage solaire actif : il repose le plus souvent sur l’installation d’un système solaire combiné (SSC) mais la technologie émergente de l’aérovoltaïque constitue d’ores et déjà une alternative intéressante.
  • le chauffage solaire passif : il repose sur l’utilisation du rayonnement solaire à travers les parois vitrées de l’habitation.

👉 En 2 minutes, Jamy vulgarise le fonctionnement des panneaux solaires. Découvrez comment la lumière du soleil se transforme en électricité pour votre maison.

 

 

Différents types de chauffages solaires

Il existe trois principaux types de chauffages solaires :

 

  • Le système solaire combiné: il permet de couvrir une partie de la consommation de chauffage ainsi que la fourniture en eau chaude sanitaire. La chaleur est produite par des capteurs solaires thermiques installés sur le toit. Ceux-ci sont dotés d’un circuit hydraulique qui fournit l’eau chaude sanitaire grâce à un échangeur thermique et un ballon tampon. L’eau chaude peut également servir à alimenter un réseau de chauffage central, le plus souvent un plancher solaire direct (PSD). L’apport d’un SSC permet de couvrir en moyenne de 20 à 40 % des besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Dans certains cas, il est possible d’atteindre un niveau de 55 %.
  • L’aérovoltaïque : ce système récupère la chaleur produite par les panneaux photovoltaïques utilisés pour la production d’électricité. L’air chaud est filtré et insufflé dans le logement. L’installation du système peut être réalisée en même temps que la pose des panneaux ou ultérieurement. L’aérovoltaïque est particulièrement intéressant car avec un seul et même équipement, il est possible de produire de l’électricité, de chauffer et de ventiler. Il est même possible de raccorder le tout à un chauffe-eau thermodynamique.
  • Le chauffage solaire passif: ce système utilise le rayonnement solaire sur les parois vitrées pour couvrir une partie des besoins en chauffage. Dans les régions tempérées et bien ensoleillées, le chauffage solaire passif peut couvrir jusqu’à 40 % des besoins. La qualité des vitrages est bien sûr essentielle pour obtenir de bons résultats. Une orientation de la maison plein sud est à privilégier. Le critère important au niveau du vitrage est le facteur solaire Sw. Celui-ci est compris entre 0 et 1. Il reflète la capacité du vitrage à laisser entrer la chaleur à l’intérieur de l’habitation. Plus le coefficient Sw est élevé, plus la quantité de chaleur disponible à l’intérieur du logement est importante. Cet avantage en hiver peut devenir un inconvénient en été, c’est pourquoi il faut également penser à installer des systèmes de protection solaire efficaces, notamment des stores isolants extérieurs. L’installation d’une véranda peut également constituer un mode de chauffage solaire passif, mais son efficacité est 3 fois moindre que l’entrée directe des rayons solaires dans l’habitation.

Avantages et inconvénients

Le coût de fonctionnement du chauffage solaire est quasiment nul. L’équipement solaire peut assurer la totalité de la production d’eau chaude sanitaire en dehors de la période de chauffage. Le stockage de chaleur peut être important si l’installation est couplée à un mur ou à un plancher chauffant. Dans la plupart des cas, l’installation peut être insérée dans le bâtiment sans travaux importants. Les panneaux solaires thermiques sont recyclables et nécessitent peu d’entretien.
Le principal inconvénient du chauffage solaire est l’obligation de prévoir un système d’appoint. Celui-ci peut utiliser le même réseau de chauffage central que le SSC. Le risque de panne au niveau du système de régulation est relativement important en raison de sa complexité. Les risques de surchauffe en été sont intégrés dans l’équipement : soupape de sécurité ou boucles de décharge.

artisan et client devant une maison avec échelle

Grâce à notre partenaire BNP Personal Finance, l'installation de vos panneaux photovoltaïques est proposée à partir de 55€/mois pendant 180 mois*. Votre conseiller Effy vous accompagne dans le montage de votre dossier. Lancez-vous !

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

artisan et client devant une maison avec échelle

Prix

Le coût des capteurs solaires thermiques est d’environ 1000 €/m². Pour une habitation de 70 m², une surface de panneau de 10 m² est généralement suffisante. Le prix de la pose est de l’ordre de 3 000€. Pour une maison de 150 m², une installation SSC de 20 m² est facturée en moyenne de 20 000 € à 25 000 €, pose comprise.
Le coût d’une installation aérovoltaïque s’échelonne de 15 000 à 40 000 € pour une puissance de 3 à 9 kWc.
Un vitrage offrant un bon niveau de chauffage solaire passif coûte environ 150 €/m².
Les installations de chauffage solaire sont éligibles sous conditions aux aides financières telles que le crédit d’impôt CITE, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro ou les aides de l’Anah.

Comment recevoir la Prime Énergie - 2

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage solaire par une Prime Energie.

Comment recevoir la Prime Énergie - 2
Je demande ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction