Quels sont les principaux avantages et inconvénients de la chaudière électrique

Par L’équipe de rédaction

La chaudière électrique murale ou à poser, chauffe l’eau destinée à être diffusée ensuite dans un réseau de radiateurs ou un plancher chauffant. Elle peut aussi produire de l’eau destinée à un usage sanitaire. Nous vous présentons ci-dessous ses principaux avantages et inconvénients.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Fonctionnement

La chaudière électrique est reliée aux différents radiateurs de l’habitat au moyen d’un circuit fermé. Une résistance électrique chauffe l’eau qui monte dans le circuit tandis que l’eau froide descend, à travers un mouvement permanent. Alors que l’eau chaude se déverse dans le réseau de chauffage grâce à une valve à pression, l’eau froide, au moyen d’une autre valve, repart vers la chaudière pour être chauffée.

 

Un autre système sans résistance existe. Il s’agit de la chaudière électrique ionique qui utilise le pouvoir chauffant de l’électrolyse et fonctionne en courant alternatif. C’est le champ électrique entre les électrodes qui permet de chauffer l’eau.

Les avantages de la chaudière électrique

La chaudière électrique a plusieurs avantages parmi lesquels on peut citer :

 

  • Son côté pratique: son installation est très rapide ; une alimentation électrique suffit. Il n’y a pas de raccordement à prévoir pour l’évacuation des fumées. Elle se raccorde directement sur l’installation existante, c’est à dire sur un kit hydraulique et un raccordement électrique.
  • Elle s’installe aussi facilement dans une habitation neuve qu’en rénovation.
  • Un coût d’achat faible (à l’exception de la chaudière ionique) : le prix d’une chaudière électrique à puissance équivalente est beaucoup moins élevé que le prix d’une chaudière à bois, d’un poêle à granulés ou d’une pompe à chaleur. Il faut compter en fonction du modèle, de 900 euros (pour une puissance de 6 à 12 kw) à 6000 euros pour un système complet.
  • Une efficacité thermique optimum: l’absence de perte d’énergie lors de la production de chaleur génère un excellent confort thermique avec un rendement proche des 100 %
  • Un excellent confort : elle est silencieuse (beaucoup plus qu’une chaudière à gaz)
  • Elle affiche une excellente rapidité de chauffe des radiateurs et des planchers chauffants. Elle peut aussi fournir de l’eau chaude quand elle est reliée à un ballon d’eau chaude (même d’une grande capacité).
  • Sûre et sécurisée, la chaudière électrique est un système de chauffage qui ne rejette aucune forme de pollution dans l’habitat et évite le risque d’intoxication au monoxyde de carbone.
  • C’est une énergie relativement propre car elle ne rejette pas de gaz à effet de serre (CO2) et n’émet pas d’odeurs.
  • Son entretien reste minimaliste une visite annuelle (non obligatoire) par un chauffagiste suffit la plupart du temps. Elle dispense de souscrire un contrat de maintenance contrairement à d’autres types de chaudières pour lesquelles la maintenance est obligatoire.
  • Elle ne nécessite pas de cuve de stockage ce qui libère de l’espace dans la maison.
  • Elle est compatible avec tous les types de chauffage

Les inconvénients de la chaudière électrique

En dépit de ses avantages, la chaudière électrique présente quelques inconvénients :

 

  • Son coût sur le long terme est très élevé: S’il est vrai que la chaudière électrique est moins chère à l’achat que les autres équipements de chauffage, la source d’énergie utilisée (dont le prix augmente chaque année) rend son utilisation plus onéreuse sur la durée.
  • Elle est gourmande en énergie. Le principal défaut de la chaudière électrique est son importante consommation en énergie électrique, comparable à celle des équipements de chauffage électrique. La consommation énergétique est en majeure partie fonction de l’isolation de la maison. On compte environ 2 000 euros par an pour une surface habitable de 100 m² et une chaudière de 30 à 40 kW. Selon la surface à chauffer et l’utilisation qui est faite de la chaudière, les factures d’électricité peuvent donc rapidement atteindre des sommes conséquentes et la chaudière électrique devenir un gouffre financier. La solution pour éviter cela est d’équiper l’appareil, à fortiori s’il est à haut rendement, d’un système de régulation ou d’un thermostat. A noter que certains modèles intègrent déjà un système de programmation et de régulation.
  • Des performances moindres en comparaison à d’autres modes de chauffage notamment la pompe à chaleur. C’est aussi la raison pour laquelle la chaudière électrique ne bénéficie pas des aides à la rénovation énergétique telles que le crédit d’impôt transition énergétique, les aides de l’ANAH, l’éco PTZ ou encore la prime énergie.
  • Peu écologique: s’il est vrai que l’électricité est une énergie propre dans le sens où elle ne rejette pas de polluants, elle provient en majorité de l’exploitation nucléaire ou du charbon, réputées polluantes pour la planète.

Ce qu’il faut retenir

Si l’on tient compte du coût de l’électricité, la chaudière électrique n’est pas un équipement intéressant pour les personnes ayant de gros volumes à chauffer. Elle est par contre plus adaptée pour un petit volume à chauffer ou, dans le cas d’un habitat non raccordé au gaz, en tant que chauffage d’appoint.

 

Pour remplacer une chaudière lorsqu’il existe déjà un réseau de chauffage (radiateurs et tuyaux) il est préférable d’installer une pompe à chaleur, moins énergivore et plus écologique ou remplacer la chaudière par un modèle plus récent.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction