Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Les principaux avantages et inconvénients des systèmes de chauffage au bois

Par L’équipe de rédaction

Le chauffage au bois est une énergie renouvelable qui est fortement mise en avant dans le cadre d’actions écologiques destinées à favoriser la baisse de la production de gaz à effet de serre et autres polluants. Si ses avantages sont indéniables, il a toutefois aussi des inconvénients, qu’il est important de connaître avant de faire le choix de ce mode de chauffage.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Les avantages du chauffage au bois

Coût avantageux, écologie, praticité et facilité d’utilisation, etc. ; les avantages du chauffage au bois sont nombreux.

 

Un mode de chauffage peu coûteux

Le chauffage au bois est avant tout très économique. Le bois étant le combustible le moins cher, par rapport au chauffage électrique, au gaz ou encore au fioul dont le prix n’a, par ailleurs, de cesse d’augmenter.

 

Certes, le chauffage central au bois est plus cher au départ qu’une installation électrique, mais ce surcoût initial peut être amorti en moins de dix ans. Par ailleurs, l’installation d’un appareil à bois ou à granulé ouvre droit à un crédit d’impôt de 30 %, à condition que l’appareil choisi respecte les critères d’éligibilité et soit installé par un professionnel QualiBois, à une prime énergie ainsi qu’à plusieurs autres aides écologiques. Et plus l’on est près des exploitations forestières, plus le prix de revient est bas, la distance de livraison à parcourir étant moindre.

 

Ce prix varie également en fonction du type de combustible choisi ; on estime ainsi à environ 2,7 € pour 100 kWh d’énergie le coût de fonctionnement d’une chaudière à bois déchiqueté ; à 3,6 € pour 100 kWh en ce qui concerne les chaudières à bûches ; et à 5,69 € environ pour les chaudières à granulés, qui sont toutefois les plus pratiques. Mais ces coûts restent bien en-dessous de ceux des autres sources d’énergie : 6,86 € pour 100 kWh pour le gaz naturel ou 16,07 € pour 100 kWh pour l’électricité (prix au 1er janvier 2016).

 

Un mode de chauffage écologique

D’autre part, le chauffage au bois est écologique. C’est en effet une énergie renouvelable, avec un impact très limité voire inexistant sur le réchauffement climatique. Certes, le bois produit du gaz carbonique au moment de sa combustion; mais pendant toute sa croissance, il en a consommé en quantité équivalente, sinon plus; comparé aux émanations toxiques des énergies les plus répandues, il est cinq fois moins polluant que l’électricité et douze fois moins que le fioul. À cet égard, il est important de choisir un bois pour alimenter sa chaudière qui soit labellisé NF bois de chauffage, ce combustible offrant la certitude que chaque arbre coupé est remplacé par un autre, ce qui assure la pérennité des forêts.

 

Un mode de chauffage simple, efficace et agréable

Le chauffage au bois est très efficace. Un poêle à bois, un insert ou une cheminée à foyer fermé de nouvelle génération présente une capacité de chauffe très élevée, avec un rendement variant de 60 à 90 % selon le modèle et le type de granulés ou bûches choisi.

 

Avec des systèmes d’automatisation, il est très simple d’utilisation. Il existe en effet des poêles à granulés qui sont programmables et s’allument donc tout seuls; les habitants de lieux ainsi équipés peuvent ainsi arriver le soir chez eux dans un logement déjà chauffé et accueillant. Enfin, il est chaleureux et convivial, diffusant une chaleur douce et homogène, mais aussi une odeur caractéristique très agréable.

Les inconvénients du chauffage au bois

Manutention, encombrement, sécurité, le chauffage au bois a aussi quelques inconvénients.

 

Un mode de chauffage requérant beaucoup de manutention

Il nécessite en effet un approvisionnement régulier. Il faut également veiller à l’état de la flamme, qui doit être vivante et suffisamment proche des combustibles. Le système doit être régulièrement nettoyé et entretenu pour un fonctionnement optimal et un bilan énergétique positif. À cet égard, les bûches compressées sont les plus intéressantes. Elles produisent très peu de résidus, poussières, sciures et autres rejets.

 

Un mode de chauffage assez encombrant

Il faut, en outre, un vaste espace de stockage dans un environnement sec et bien ventilé pour ne pas que le bois s’abîme et brûle mal. L’appareil de chauffage lui-même requiert une certaine place au sol, d’autant plus qu’un poêle à bois, pour des raisons de sécurité, ne peut être collé aux murs de la maison, ce qui nécessite de mobiliser plusieurs mètres carrés dans la pièce principale. Il sera plus facile de stocker briquettes et bûchettes que des bûches traditionnelles, en raison de leur uniformité; elles présentent en outre un pouvoir calorifique plus grand et se consument plus lentement, avec même l’existence de bûches à combustion ralentie, pour la nuit.

 

L’importance d’installations récentes

Le chauffage au bois dans des appareils anciens n’est en réalité pas très écologique, car responsable d’importantes pollutions. De plus, il faut savoir que les cheminées à foyer ouvert traditionnelles, si elles sont de loin les plus chaleureuses, sont, avec un taux de rendement calorifique d’environ 10 %, très peu efficaces.

Femme fenêtre

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage au bois avec une Prime Energie.

Femme fenêtre
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction