Chaudières ou cumulus électriques, le comparatif.

Par L’équipe de rédaction

Avoir de l’eau chaude constitue un élément de confort devenu indispensable dans une maison, notamment durant les périodes hivernales. De nombreuses solutions de chauffage de l’eau des sanitaires existent sur le marché mais il est important de prendre en compte divers paramètres afin de pouvoir opter pour la solution la plus adéquate à vos besoins. Ci-dessous, nous nous proposons de comparer deux solutions, cumulus électrique et chaudière, parmi les plus populaires.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Deux systèmes de production d’eau chaude sanitaire très populaires

Le cumulus électrique et la chaudière font partie des systèmes de production d’eau chaude sanitaire les plus populaires. Nous vous les présentons.

 

Le cumulus électrique

Le cumulus, plus communément appelé ballon d’eau chaude, repose sur un fonctionnement relativement basique. Un dispositif de chauffe élève la température de l’eau contenue dans le réservoir. Une fois que la température de consigne est atteinte, souvent entre 55 et 60 degrés Celsius, un thermostat embarqué stoppe le dispositif de chauffe. La seconde mission du thermostat va consister à conserver l’eau à la bonne température de stockage. Si votre appareil prend en compte l’option heure pleines / heures creuses, vous pouvez le forcer à ne lancer le chauffage de l’eau que pendant la période heures creuses et ainsi réaliser d’importantes (jusqu’à 17%) d’économies d’énergie.

 

La chaudière

La chaudière fonctionne grâce à un brûleur (à l’exception des chaudières électriques qui fonctionnent avec une résistance) qui est chargé de produire de la chaleur (en consumant du combustible pouvant être du bois, du fioul, du gaz ou du charbon). Cette chaleur est utilisée pour chauffer de l’eau qui sera soit utilisée comme liquide caloporteur pour le chauffage et donc envoyée vers les émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant, etc.) soit utilisée pour les besoins sanitaires.

 

Deux équipements très populaires

Le cumulus électrique et la chaudière sont les dispositifs de productions d’eau chaude sanitaire les plus populaires, à eux deux, ils représentent près de 90% du marché. Les 10% restants étant occupés par les chauffe-eaux solaires, les chauffe-eaux thermodynamiques et les poêles bouilleurs.

Coût d’achat et rentabilité à l’usage lequel de ces deux équipements choisir ?

Les cumulus électriques sont des systèmes de chauffage de l'eau. Ils utilisent l’énergie électrique pour faire monter la température de l’eau contenue dans des réservoirs de taille plus ou moins grande selon vos besoins (de moins de 50 litres à plus de 300 litres). Il faut savoir que si le prix des cumulus est particulièrement intéressant à l’achat, la flambée des prix de l’électricité en fait une installation relativement coûteuse à l’utilisation. De plus, les pertes thermiques peuvent être assez conséquentes, ce qui nécessite ainsi d’avoir un local chauffé pour profiter d’une utilisation plus économique au risque de consommer davantage d’énergie pour garder l’eau à la température souhaitée. Enfin, contrairement aux modèles à résistance thermo-plongée, ceux équipés d’une résistance stéatite sont protégés contre le calcaire offrant ainsi une meilleure efficacité et une plus grande durée de vie.

 

En ce qui concerne la chaudière, il est possible d’utiliser plusieurs sources d’énergie pour activer le brûleur et chauffer l’eau. Ceci permet de choisir les combustibles les plus économiques, voire de combiner plusieurs sources d’énergie renouvelables comme le bois et l’énergie solaire pour une utilisation à la fois économique et plus écologique.

Coût de l’installation et entretien périodique, quel équipement est le plus rentable ?

La pose d’un cumulus est très simple et n’engagera pas un coût important. Pour les modèles dotés d’une résistance stéatite plutôt que d’une résistance thermo-plongée, l’entretien se fait assez rarement car il n’est pas nécessaire d’effectuer un détartrage sur la résistance. L’entretien est donc très simple et ne nécessitera même pas de devoir vider l’eau du réservoir pour changer une résistance endommagée.

 

A l’inverse, disposer d’une chaudière nécessite de recourir à une installation importante entre la mise en place du brûleur et les raccordements à effectuer au niveau du réseau de sanitaires et des radiateurs de la maison. Par ailleurs, il faut souligner que la chaudière peut être assez encombrante si vous ne disposez pas de beaucoup d’espace dans votre habitation.

 

Si à l’achat, à l’installation et à l’entretien la chaudière est beaucoup plus couteuse, à l’utilisation elle est beaucoup plus rentable. En effet, le cumulus électrique ne fonctionne qu’avec de l’électricité, la source d’énergie de loin la plus cher et dont le prix ne cesse de fluctuer. La chaudière quant à elle peut fonctionner avec du gaz qui est relativement abordable ou du bois qui est la source d’énergie la moins chère après l’énergie solaire.

 

Nous vous recommandons dans votre processus de choix de garder à l’esprit que l’achat c’est une seule fois, l’utilisation c’est tout le temps, tous les jours. En optant pour le cumulus, les économies que vous allez faire sur l’achat et l’installation ne seront pas suffisantes pour couvrir le coût d’utilisation par rapport à une chaudière. Par ailleurs la chaudière est éligible à plusieurs aides écologiques (crédit d’impôt transition énergétique, aides de l’ANAH, prime énergie, éco PTZ, etc.) qui peuvent se cumuler et représenter jusqu’à 90% de son coût d’achat.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction