Les Travaux

Combien coûte une chaudière

Prix d'une chaudière

L’univers des chaudières compte une multitude d’appareils fonctionnant selon des technologies différentes. Le prix d’une chaudière dépend donc du modèle, de divers facteurs et varie infiniment d’un modèle à un autre.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

La chaudière : fonctionnement, installation, et économies d’énergie

La chaudière est un appareil destiné à assurer le chauffage et/ou la production d’eau chaude sanitaire dans un habitat. Elle fonctionne par transfert de chaleur au moyen d’un fluide caloporteur (généralement l’eau).

La chaudière est actionnée par la combustion d’une source d’énergie qui peut être le bois, le charbon, le fioul, le gaz ou l’électricité (résistance électrique). Il existe aussi des chaudières hybrides qui associent une pompe à chaleur (PAC) à une chaudière à condensation.

L’univers de la chaudière est en constante évolution, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des appareils plus écologiques et surtout plus économiques. Les économies d’énergies réalisées diffèrent  selon la source de combustion utilisée :

  • La chaudière à bois: plus chère à l’achat, la chaudière à bois permet de réaliser des économies plus importantes à long terme car le bois reste le combustible le moins cher.
  • La chaudière à granulés de bois : écologique, la chaudière à granulés offre un rendement performant et permet de réaliser jusqu’à 50 % d’économies d’énergie.
  • La chaudière à gaz : Côté économies, une chaudière à gaz haute performance permet de consommer entre 20 et 40% de gaz en moins.
  • La chaudière à fioul à condensation : la chaudière à condensation au fioul permet de réaliser jusqu’à 35% d’économie par rapport à une chaudière fioul classique.
  • La chaudière électrique : c’est la moins chère du marché, mais les économies réalisées à l’achat seront vite absorbées par les factures d’électricité. Une chaudière électrique est conseillée en chauffage d’appoint. Il est préférable d’opter pour une chaudière électrique basse température qui affiche un haut rendement et génère des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 30% par rapport à une chaudière électrique classique

Pour améliorer la performance de ces sources d’énergie, les chaudières se déclinent aussi selon divers modes de combustion :

  • Les chaudières basse température : elles fonctionnent avec une température de l’eau plus faible que les autres chaudières. (50°C pour les chaudières basse température contre 90 ° C pour les autres) et nécessitent donc moins de combustible pour chauffer, l’eau générant des économies d’énergie de l’ordre de 12 à 15 % par rapport à une chaudière classique. Elles affichent un rendement supérieur à 90 %.
  • Les chaudières à condensation : elles fonctionnent en récupérant la chaleur des fumées produites par la combustion, assimilées à de l’énergie perdue pour une chaudière classique. On estime que la température des fumées avoisine les 160°C pour une chaudière à gaz et 250°C pour une chaudière à fioul. Avec une chaudière à condensation, la chaleur est utilisée pour préchauffer l’eau du circuit. Elles consomment environ 30 % moins d’énergie qu’un modèle classique pour un rendement supérieur à 100 %.Les chaudières basse température ou à condensation sont recommandées pour alimenter des radiateurs à chaleur douce ou des planchers chauffants.
  • La chaudière à ventouse : Ce modèle de chaudière est équipé d’un dispositif d’évacuation des fumées composé de deux tubes concentriques permettant pour l’un d’aspirer et faire entrer l’air dans la chaudière et pour l’autre d’évacuer les fumées à l’extérieur. Ce système qui réduit d’environ 5 % la consommation d’énergie, existe pour tous les types de chaudière (bois, fioul, gaz, électrique, charbon…)

Critères définissant le prix d’une chaudière

Le prix d’une chaudière dépend d’une manière générale :

  • De la puissance de l’appareil
  • De sa taille (les chaudières électriques murales sont moins chères que les chaudières électriques au sol)
  • Du modèle (pour les chaudières à bois on distingue les chaudières à bûches, à granulés ou à plaquettes)
  • De la marque
  • De la technologie et type de fonctionnement (classique, basse température ou à condensation)
  • Des options éventuelles du modèle

Coût d’achat du matériel HT hors installation

Prix d’une chaudière à bois : Entre 2000 € et 25 000 € :

  • Chaudière bois à combustion montante : Entre 2000 € à 3500 €
  • Chaudière bois à combustion inversée : Entre 3000 € à 7800 €
  • Chaudière bois automatique : Entre 9500 € à 25 000 €
  • Chaudière à granulés : Entre 4 000 € et 10 000 €

Prix d’une chaudière à gaz : Entre 500 et 6000 €

  • Chaudière au gaz naturel (de ville) ou propane : Entre 1.500 et 6.000€
  • Chaudière à condensation au gaz : Entre 4.500€ et 6.000€.
  • Chaudière micro-cogénération gaz : Environ 5 000 €

Prix d’une chaudière fioul : Entre 1 900 et 8 000€

  • Chaudière à fioul standard : Entre 1 700 et 5 000 €
  • Chaudière à fioul à condensation : Entre 4 500 et 8 000€.
    Même si elle est plus chère à l’achat, la chaudière fioul à condensation représente un investissement rentable. (35% d’économie par rapport à une chaudière fioul classique).

Prix d’une chaudière électrique : Environ 1000 €
Dans l’ensemble, les prix dépassent rarement les 5 000 €.

Coût d’installation et frais induits

Pour la pose d’une chaudière, il faudra compter :

  • entre 600 € et 1 200 € pour une chaudière à bois,
  • environ 2 500 € pour une chaudière à granulés,
  • entre 1 000 et 2 000 euros pour une chaudière fioul,
  • entre 500 € et 1 400 € et une chaudière à gaz,
  • entre 400 € et 500 € pour une chaudière électrique.

Le chiffrage des frais induits est très difficile à évaluer tant les modèles de chaudières sont variés et les facteurs pouvant impacter sur les devis de pose sont nombreux. Il faut néanmoins prévoir des frais liés :

  • aux tarifs pratiqués par les prestataires (variables du simple au double),
  • au temps nécessaire à l’installation notamment s’il s’agit d’une installation simple ou avec dépose de l’ancien équipement,
  • des accessoires à rajouter,
  • au type de pose (chaudière murale ou au sol),
  • à la taille du réseau à raccorder.

Quelle chaudière conviendra le mieux à vos besoins ?

Pour bien choisir votre chaudière, les questions à vous poser devront en priorité porter sur sa puissance (quelle puissance choisir selon mes besoins ?), son type (dois-je choisir une chaudière classique ou une chaudière à haute performance ?), son matériau de construction, etc.

Quelle puissance choisir ?

La puissance d’une chaudière est fonction des volumes à chauffer et doit être adaptée en conséquence pour éviter que l’habitat soit sous ou surchauffé. La puissance mesure la capacité et la rapidité de la chaudière à alimenter le circuit en eau chaude.

Quelle puissance choisir pour votre chaudière ?

Utilisation
Chauffage seul Chauffage et eau chaude
Surface < 100m2 Surface > 100m2 Surface < 100m2 Surface > 100m2
Appartement 12 à 20 kW 18 à 25 kW 23 à 28 kW 25 à 35 kW
Maison 15 à 23 kW > 22 kW 25 à 33 kW 25 à 35 kW

A noter : Les chaudières électriques sont réservées aux logements avec des besoins en chauffage limités, soit parce que le volume à chauffer est relativement faible, soit parce que le logement  bénéficie d’une excellente isolation ou alors il n’est occupé que par intermittence.

Quel type de chaudière choisir ?

Une chaudière à haute performance énergétique optimisera toujours la consommation de combustible. Le choix d’une chaudière à condensation est un investissement lourd au départ mais rapidement amorti en raison d’un rendement plus élevé.

Quel matériau choisir ?

La chaudière en fonte, plus lourde résiste mieux à la corrosion et reste plus adaptée aux combustibles solides.

Choisissez un appareil labellisé «Flamme Verte». Ce label de qualité récompense les appareils économiques, sûrs et performants. Actuellement, environ 80 % des appareils vendus sont labellisés Flamme Verte et tous sont éligibles aux diverses aides écologiques comme le crédit d’impôt transition énergétique, les subventions de l’ANAH, l’éco PTZ ou encore la prime énergie pour la chaudière.

>>>Demandez votre prime énergie pour l’achat d’une chaudière