Les Travaux

Tout savoir sur la chaudière à ventouse

La chaudière à ventoue

La chaudière à ventouse n’est pas un type de chaudière à proprement parler. Il s’agit en effet d’un dispositif concernant l’évacuation des fumées occasionnées par la combustion ainsi que son alimentation en air. Cette opération s’effectue en simultanée, à travers un conduit doté de 2 tubes concentriques. Son installation garantit aussi un excellent rendement du système de chauffage, tout en assurant une utilisation sûre et une ergonomie sans faille.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à ventouse par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

La chaudière à ventouse, installation, fonctionnement et entretien

Toute chaudière peut être à ventouse, qu’elle fonctionne au gaz, au fuel ou au bois, qu’elle soit classique, à condensation ou à basse température. Le fait qu’elle soit à ventouse se traduit par la présence d’un dispositif de libération des fumées et d’approvisionnement en air fixé sur un mur de l’habitation. Son utilisation assure une étanchéité optimale de la chaudière pour éviter toute émission de monoxyde de carbone dans le logement.

Comment fonctionne la chaudière à ventouse ?

La chaudière à ventouse, mieux connue sous le nom de chaudière à flux forcés, est équipée d’un système d’alimentation d’air et d’évacuation à ventouse. Il s’agit d’un conduit composé de deux tubes. L’air indispensable à la combustion est aspiré dans le circuit tandis que les fumées sont expulsées à l’extérieur à l’aide d’un ventilateur. Ce conduit peut être mis en place de façon horizontale, ou encore d’une manière verticale, sur le toit. Une turbine tourne au bout du conduit pour permettre la circulation de l’air entrant et de la fumée sortante. L’évacuation d’air pollué s’effectue directement au-dehors, il n’y a donc pas de risque que les gaz issus de la combustion pénètrent dans le logement. Le système est ainsi bien étanche, ce qui constitue son principal atout.

Comment s’effectue l’installation d’un tel équipement ?

La mise en place d’une chaudière à ventouse doit se conformer aux prescriptions de l’arrêté du 27 avril 2009. Ces exigences se traduisent par le respect un espacement minimal de 0,40 mètre entre le conduit d’évacuation des fumées et d’une fenêtre ou d’une porte. Il doit aussi y avoir une distance de 0,60 mètre entre ce conduit et une bouche d’aération. Enfin, il faut prévoir une protection mécanique sur les systèmes situés à moins de 180 cm du sol.
Il est ainsi important que le dispositif soit mis en place par un installateur agréé qui soit à même de délivrer un certificat de conformité.

Son entretien

La chaudière à ventouse n’a pas besoin de ramonage. Son entretien consiste juste à inspecter visuellement le conduit d’évacuation pour s’assurer qu’il est en bon état. De plus, aucun règlement n’impose la réalisation d’un entretien du système. Il est néanmoins utile de noter que les pannes récurrentes de ce dispositif se situent auprès de la commutation du pressostat.

Les différents types

Tous les types de chaudière au fioul, au gaz ou au bois peuvent être à ventouse. L’installateur a le choix entre le conduit horizontal équipé d’une sortie en façade, ou vertical et dont l’évacuation s’effectue par le toit. Enfin, le système de chauffage peut être classique, basse température, à condensation, etc.

Les avantages et inconvénients

Les avantages

La chaudière à ventouse possède plusieurs avantages parmi lesquels on peut citer :

  • Son étanchéité optimale; qui met le logement à l’abri des fumées issues de la combustion du gaz, du bois ou du fioul,
  • sa praticité: cette chaudière peut être installée dans n’importe quelle pièce,
  • le conduit d’évacuation ne requiert aucun entretien particulier,
  • une rentabilité accrue par rapport aux autres chaudières utilisant les mêmes sources d’énergie.

Les inconvénients

La chaudière à ventouse présente aussi des inconvénients malgré ses prouesses :

  • elle peut être assez bruyante,
  • ce système est incompatible avec la chaudière biomasse,
  • certains modèles doivent être installés près d’un mur donnant sur l’extérieur.

Le prix des chaudières à ventouse

Les prix des chaudières à ventouse sont variables sur le marché. On vous propose ici donc les prix approximatifs en fonction du type et de la source d’énergie utilisée.

Combustible
Gaz Fioul
 

Type

Chaudière classique 1 200 à 2 500 € 2 000 à 5000 €
Chaudière basse température 2 250 à 5 100 € 4 000 à 8 000 €
Chaudière à condensation 4 250 à 6 000 € 7 102 à 10 273 €
Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à ventouse par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie