Les Travaux

Quel coût d’achat pour un chauffe-eau thermodynamique ?

 chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique fait partie des solutions de productions d’eau chaude sanitaire les plus efficaces, les plus économiques et les plus écologiques qui soient. Utilisant majoritairement une source d’énergie renouvelable, cet appareil peut couvrir jusqu’à 75% des besoins en eau chaude du foyer. Son principal inconvénient est son prix qui est bien plus élevé que celui des autres chauffe-eau. Cependant, il est éligible à plusieurs aides écologiques qui peuvent prendre en charge une partie importante de ce prix.

Présentation du chauffe-eau thermodynamique

À l’instar d’un chauffe-eau classique à gaz ou électrique, un chauffe-eau thermodynamique a pour rôle d’approvisionner un logement en eau chaude. Il utilise une pompe à chaleur aérothermique, qui, à l’aide d’un compresseur, récupèrera la chaleur de l’air pour chauffer un fluide caloporteur.

Celui-ci passera ensuite par un détenteur afin de transmettre ses calories à l’eau stockée dans la cuve de l’appareil. Ce dispositif permet à une maison de bénéficier d’une eau chaude sanitaire pouvant d’atteindre 60 °C.
Il est généralement préférable d’installer ce chauffe-eau dans une pièce aérée, ayant une surface de 10 m² au moins pour optimiser son rendement.

Par ailleurs, la température minimale requise est de -5 °C, autrement, l’appareil déclenchera un système électrique d’appoint pour assurer la production d’eau chaude.

En ce qui concerne l’énergie, le chauffe-eau thermodynamique est à la fois économique et écologique. Il faut noter toutefois que cet équipement est branché sur le secteur pour faire tourner son compresseur.

Sa consommation énergétique est néanmoins 3 fois inférieure à celle des chauffe-eaux classiques alors qu’il peut produire jusqu’à 75 % de la consommation d’eau chaude annuelle d’un ménage.

Les différents critères définissant le prix d’un chauffe-eau thermodynamique

Il est sûr qu’il est intéressant d’investir dans un chauffe-eau thermodynamique, car son prix sera vite amorti par l’économie réalisée sur la baisse de consommation électrique.

Quels sont alors les critères à considérer lors de l’achat de cet équipement ?

  • Le volume du ballon : il est en moyenne de 200 litres pour les foyers de 6 personnes et de 300 litres ou plus pour les familles nombreuses si on considère que la consommation journalière moyenne d’une personne est de 30 litres. En général, plus la cuve est grande et plus le prix du CET sera élevé.
  • Le COP ou le coefficient de performance de l’appareil : c’est l’indice inscrit sur l’appareil et qui illustre le rapport entre la consommation d’1 kWh d’électricité et la chaleur produite. Un indice 4 signifie par exemple que l’appareil dépense 1 kWh pour produire 4 kWh de chaleur. Plus ce coefficient est élevé et plus l’appareil est performant et plus son prix sera élevé.
  • Les fonctionnalités de l’appareil : les chauffe-eaux qui comportent beaucoup de fonctionnalités coûtent plus cher. Il y a par exemple ceux qui peuvent être pilotés par une appli smartphone et ceux dont la production d’eau chaude peut être modulée en fonction des besoins du ménage et des heures creuses. D’autres modèles sont équipés d’un écran LED pour faciliter leur programmation.
  • La puissance de la résistance : plus la résistance est puissante et plus la consommation électrique sera importante. Un appareil ayant une résistance énergivore coûte plus cher.
  • La technologie du chauffe-eau influe aussi sur son prix: un chauffe-eau thermodynamique air ambiant/gainé est par exemple plus cher parce qu’il permet de réaliser plus d’économie d’énergie et que le retour sur investissement est rapide. Le chauffe-eau monobloc est moins cher que le split car la pompe à chaleur de ce dernier est installée à l’extérieur. Il produit de la chaleur plus vite que le modèle compact. Enfin, le chauffe-eau thermodynamique sur air extrait qui utilise la chaleur de l’air vicié traité par une VMC pour chauffer l’eau peut être coûteux, car 2 appareils sont sollicités pour la production d’eau chaude et leur consommation totale énergétique pourrait être élevée.

Le coût d’achat d’un chauffe-eau thermodynamique

Le coût d’achat d’un chauffe-eau thermodynamique (CET) oscille aujourd’hui entre 2 000 euros et 5 000 euros, en fonction du type d’appareil. Ce prix fluctue principalement selon le mode fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique.

Types de matériels Fonctionnement Fourchette de prix
CET sur air intérieur Utilise l’air intérieur du logement. Peut provoquer une baisse de la température du logement. Il est parfois nécessaire d’augmenter le chauffage. 2 000 à 3 000 euros
CET sur air extérieur Utilise l’air ambiant extérieur. Il n’a pas d’impact sur la température du logement 2 000 à 3 000 euros + coût d’installation des gaines
CET sur air extrait Fonctionne avec une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Il n’affecte pas la température du logement. 3 000 à 5 000 euros

Prévoir des coûts et frais d’installations

Toute personne qui souhaite acheter un chauffe-eau thermodynamique doit prévoir le paiement de frais annexes relatifs à l’installation du matériel. L’intervention d’un professionnel est nécessaire pour éviter tout dysfonctionnement ultérieur.
Les frais de pose et d’installation vont de 500 euros à 1000 euros en fonction de la complexité et de la spécificité de l’équipement. Ce prix comprend en général les travaux de pose et la mise en service du matériel. Il est également possible de souscrire à un abonnement d’entretien annuel pour optimiser la durée de vie du matériel.

Quelques conseils pour bien choisir son chauffe-eau thermodynamique

Voici les critères à prendre en compte pour bien choisir un CET :

  • Le COP : ce coefficient de performance vous donnera une idée sur la performance de votre appareil ; plus le COP est élevé et plus vous ferez des économies.
  • La capacité du ballon et le nombre d’utilisateurs. Il ne faut pas choisir un ballon surdimensionné, car il y aura du gaspillage au niveau de l’énergie consommée pour chauffer l’eau qui ne sera pas utilisée.
  • Le CET peut être assez bruyant. Il faut éviter ceux qui présentent un niveau acoustique de plus de 50 décibels et qui sont de véritables nuisances sonores. Les modèles split sont quasiment silencieux dans un logement, car leur pompe est installée à l’extérieur.
  • Il faut prendre en compte le temps de chauffe, qui est généralement de 8 h pour un volume de 250 litres.
Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie