Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Combien coûte un poêle à granulés ?

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à granulés est un des systèmes de chauffage préférés des Français grâce à ses nombreux avantages : il est performant, écologique mais aussi esthétique. Son prix à l’achat peut paraître élevé, mais à l’utilisation, il est plus rentable que la plupart des appareils de chauffage classiques. De plus, il est éligible à plusieurs aides financières qui peuvent couvrir jusqu’à 50% de vos frais ! Alors, un poêle à pellets, combien ça coûte vraiment ?

 

Pour réduire le coût de votre poêle, vous pouvez notamment vous appuyer sur la Prime Effy. N’hésitez pas à en faire la demande !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Un poêle à granulés, c’est quoi ?

Le poêle à granulés (aussi appelés “pellets”) fonctionne grâce à un dispositif de vis sans fin. Ainsi, le combustible est acheminé à une vitesse progressive et contrôlée vers l’espace de combustion. Il comporte un ventilateur qui sert à alimenter cette combustion en oxygène et  à uniformiser l’énergie calorifique produite.

Fonctionnement poêle à granulés

Un silo intégré peut être ajouté à l’appareil pour simplifier l’approvisionnement et certains poêles à granulés sont aussi équipés d’une ventouse qui évacue les fumées vers l’extérieur. Sur les modèles plus récents, des fonctions électroniques facilitent la gestion de l’appareil. Par exemple, vous pouvez programmer à l’avance les heures où vous comptez l’utiliser, et même ajuster la vitesse du ventilateur ou celle de l’approvisionnement en combustible.

👉 Jamy vous éclaire sur la fabrication des granulés de bois !

 

Plusieurs modèles de poêles à granulés existent sur le marché :

 

  • Le poêle ventilé,
  • Le poêle canalisable
  • Le poêle à convection (rayonnante ou naturelle)
  • Le poêle bouilleur
  • Etc.

 

Quels avantages ?

Le poêle à pellets est un système de chauffage respectant l’environnement : les granulés sont constitués de particules de bois condensées, ils sont donc écologiques, et ne produisent quasiment aucune émission de CO2 !

 

D’autre part, cet appareil performant offre un rendement optimal, et diffuse une chaleur confortable et uniforme dans toutes pièces de votre maison. Facile à installer et à utiliser, son entretien est peu exigeant (retirer les cendres de façon régulière, si ce procédé n’est pas automatisé sur votre appareil).

Le prix d’achat d’un poêle à granulés

Le coût d’un poêle à pellets dépend de nombreux facteurs : sa marque, sa taille, sa puissance, son rendement énergétique (au moins 70%), son design, ainsi que les options sophistiquées dont il peut être pourvu.

 

Aujourd’hui, un poêle à bois à granulés “classique” coûte entre 3 000 à 4 500 euros. Il s’agit d’un investissement, mais qui se révèle rentable sur la durée grâce au rendement énergétique très élevé de ce type d’appareils (jusqu’à 90%), couplé au fait que les granulés de bois sont avec les plaquettes forestières les combustibles les plus abordables du marché : une palette de sacs coûte entre 300 et 350 euros TTC, livraison incluse.

Combien coûte l’installation ?

Pour faire installer un poêle à granulés de bois chez vous, il faut prévoir entre 650 et 800 euros. Cette somme peut augmenter jusqu’à 3 000 euros si votre maison ne comporte pas de conduit pour évacuer les fumées, car cela nécessite des travaux supplémentaires.

 

Pour une installation en tout confiance, il est préférable de s’adresser à un professionnel spécialisé et certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) : ce critère est d’ailleurs obligatoire pour profiter de subventions. Nous vous conseillons de vous informer auprès de lui pour savoir si son contrat implique un service après-vente, ainsi que la révision annuelle des différents éléments de l’appareil.

Des aides financières pour couvrir vos frais

Le prix d’achat et d’installation d’un poêle à granulés est donc relativement élevé. Mais en installant ce type de chauffage chez vous, vous pouvez bénéficier de coups de pouce financiers non négligeables :

 

  • La prime énergie, aussi appelée Prime Effy
  • MaPrimeRénov’ et les aides de l’Anah
  • Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
  • Des aides régionales et/ou locales

 

Autant d’aides qui cumulées peuvent représenter jusqu’à 90% du coût d’achat de votre matériel !

 

Voilà, vous savez maintenant tout sur le poêle à granulés. Vous pouvez sauter le pas en toute confiance !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction