Les aides

Les aides de l’Anah pour réduire les factures d’énergie

efficacité énergétique (2)

Ce mois-ci, l’Anah et son programme d’aide à la rénovation des logements a fait l’objet d’une étude poussée qui met en lumière les résultats très positifs de ses actions sur les factures énergétiques des propriétaires.

Une évaluation positive de l’Anah

Les résultats de l’Agence nationale de l’habitat sont positifs selon un bilan récemment réalisé couvrant les actions de l’organisme de fin 2011 à fin 2016. En effet, en matière de rénovation énergétique, l’Anah et son programme d’aide publique aurait accompagné la rénovation énergétique de 191 000 logements au total par le biais du programme « Habiter Mieux ». En moyenne, il s’agit donc de 40 000 logements par an qui ont bénéficié des subventions de l’organisme gouvernemental afin d’effectuer des travaux d’amélioration énergétique.

Le fonctionnement de l’Anah et de ses aides

Les aides de l’Anah ont été spécialement crées pour soutenir les propriétaires et copropriétaires à faibles revenus dans leurs projets de travaux d’économies d’énergie. En effet, si un foyer fiscal se situe en-dessous d’un certain plafond de ressources (dépendant de son lieu d’habitation et du nombre de personnes composant le foyer), alors il est éligible aux aides de l’Anah et peut en faire la demande.

Après étude du dossier de demande et une file d’attente (qui peut parfois s’avérer assez longue), le foyer peut espérer obtenir 25% à 50% de subventions sur les travaux entrepris, dans la limite de 20 000 euros pour les travaux de rénovation et de 50 000 euros pour les travaux de gros œuvre. Sur les 5 années étudiées dans le bilan, cela représente environ 2 milliards d’euros de subvention au total.

Un réel impact sur la facture d’énergie

Le taux de subvention élevé des aides de l’Anah incite beaucoup de propriétaires à sauter le pas et à réaliser des travaux de rénovation énergétique chez eux. À commencer par l’isolation du toit ou des combles, qu’ils sont 70 % à faire rénover en plus de leurs projets de travaux initiaux ! L’isolation a le vent en poupe, et c’est bien normal car il s’agit des travaux les plus rapidement rentables en matière de rénovation énergétique. Ainsi, l’isolation des parois opaques telles que l’isolation intérieure ou extérieure des murs, ou encore l’isolation du sol, sont très fréquentes.

Est-ce que ça vaut le coup ? Il semblerait que oui. Premièrement, la réalisation de travaux de réhabilitation permet d’augmenter la valeur du bien, ce qui se répercutera sur le prix en cas de vente. Ensuite, c’est au quotidien que les bienfaits des travaux effectués se font ressentir : en effet, une étude souligne que le gain énergétique moyen des bénéficiaires de l’Anah serait de 40 % environ, soit autant d’énergie en moins à régler sur la facture de chauffage !

L’Anah se porte donc très bien et permet d’améliorer le confort thermique et financier de nombreux foyers en difficulté. Et ce n’est pas près de s’arrêter puisque nous apprenions récemment qu’EDF maintient pour les deux prochaines années ses financements pour l’organisme. Pour rappel, ces aides sont réservées aux ménages à revenus modestes. De plus, l’Anah n’est pas cumulable avec la Prime Energie ou la Prime Energie Plus.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie