L’isolation thermique par l’intérieur, avantages inconvénients et prix

Par L’équipe de rédaction

artisan sur un chantier d'isolation thermique des murs par l'extérieur

Isolez vos murs à partir de 29 € / m² !

 

Améliorez votre confort et embellissez la façade de votre logement ! Isolez vos murs par l'extérieur grâce à notre offre clé en main et économisez jusqu'à 25 % d’énergie !

artisan sur un chantier d'isolation thermique des murs par l'extérieur

Bien isoler son habitation constitue une première étape obligatoire lorsqu’on se lance dans une rénovation énergétique. Le but est de limiter les déperditions de chaleur et de supprimer les ponts thermiques. L’isolation par l’intérieur concerne les murs, le plancher bas, le plafond et la toiture. Isoler par l’intérieur coûte moins cher qu’isoler par l’extérieur.

Importance de l’isolation thermique

Les déperditions thermiques au niveau d’une habitation se répartissent de la manière suivante :

 

  • toiture : 30 %
  • murs : 25 %
  • plancher : 10 %
  • ventilation et fuites : 20 %
  • fenêtres : 15 %

 

L’isolation par l’intérieur permet de remédier à la majeure partie des problèmes de déperditions. Elle doit toujours être envisagée de façon globale à l’échelle du logement de façon à rester cohérente.
Une isolation des murs par l’intérieur peut faire économiser de 450 à 700 € par an sur les factures de chauffage. Le confort global est amélioré tant sur le plan thermique que phonique.

Plusieurs techniques et méthodes pour isoler par l’intérieur

Deux techniques sont majoritairement utilisées pour isoler les murs par l’intérieur : le doublage sur ossature (système sec) et le doublage collé (système humide).

 

  • Le doublage sur ossature consiste à monter une structure métallique ou en bois sur tout le pourtour de la pièce. L’espace laissé libre par rapport au mur d’origine sera rempli par un isolant, de la laine minérale par exemple. Ce système est particulièrement intéressant si le mur d’origine présente des irrégularités.
  • Les doublages collés plaquent l’isolant contre le mur d’origine. Les panneaux sont fixés à l’aide d’un mortier adhésif.

 

L’isolation du plafond par l’intérieur passe le plus souvent par la création d’un faux-plafond. L’espace libre sera rempli avec de l’isolant en rouleaux, en plaques, en mousse ou en vrac. Il est également possible de visser, directement sur les chevrons, des panneaux composites comprenant un isolant et une plaque de plâtre.
Pour isoler un plancher par l’intérieur, la technique varie en fonction de la configuration du sous-sol :

 

  • vide sanitaire accessible, cave ou local non chauffé : dans ce cas les panneaux d’isolant seront collés ou vissés sur le plafond de l’espace libre
  • terre-plein ou vide sanitaire non accessible : dans ce second cas, s’il s’agit d’un parquet, on placera l’isolant sous les lames. S’il existe une dalle en béton, l’isolant sera placé au-dessus avec coulage d’une nouvelle dalle.

 

Enfin l’isolation des combles par l’intérieur s’effectue au moyen d’un isolant en panneaux, en rouleaux ou en vrac, placé sur ou sous le plancher et entre les solives. Les isolants autres que le polystyrène ou le polyuréthane nécessitent la pose d’un pare-vapeur.

Par l’intérieur ou par l’extérieur, choisir votre isolation

L’isolation par l’extérieur peut être proposée pour isoler les murs ou la toiture. Concernant les murs, elle n’est pas toujours autorisée par les règlements d’urbanisme. Le surcoût est d’environ 60 % par rapport à une isolation par l’intérieur.
L’isolation de la toiture par l’extérieur permet de conserver des poutres apparentes. Elle ne limite pas la hauteur des combles habitables et assure une totale continuité avec une isolation des murs par l’extérieur. Dans le cas d’une toiture terrasse, la réglementation impose d’effectuer exclusivement une isolation par l’extérieur. Le coût est 2 à 3 fois plus élevé que pour une isolation par l’intérieur.
D’une manière générale, l’isolation par l’intérieur reste fortement majoritaire. Une isolation par l’extérieur doit être évaluée en fonction des avantages apportés par rapport au surcoût.

Avantages et inconvénients

L’isolation thermique par l’intérieur offre de multiples avantages :

 

  • économies d’énergie,
  • meilleur confort thermique et acoustique,
  • suppression de la condensation sur les parois froides,
  • rapidité et facilité de mise en œuvre,
  • contribue à la revalorisation du logement en cas de vente ou de location.

 

Les inconvénients de l’isolation thermique par l’intérieur sont surtout occasionnés durant le chantier. Il faut généralement vider les pièces et refaire entièrement la décoration. Le plan électrique doit également être modifié. La surface habitable peut se trouver réduite.

Prix de l’isolation par l’intérieur

Le prix de l’isolation par l’intérieur va varier en fonction de plusieurs critères. Parmi ces critères on peut citer entre autre, l’état du logement, les isolants utilisés, la technique utilisée, le coût de la main d’œuvre etc. Pour un mètre carré isolé, les prix s’établissent comme suit :

 

Type de travaux Coût moyen
Isolation des combles habitables 20 à 50 €/m²
Isolation des combles perdus 10 à 15 €/m²
Isolation des murs 50 €/m²
Isolation du plancher 20 à 50 €/m²
Isolation du plafond 50 €/m²

 

couple âgé

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d’isolation thermique par une Prime Energie.

couple âgé

L’équipe de rédaction