Les Travaux

Isoler une porte de garage

Isolation de porte de garage

Si l’on pense souvent à l’isolation des pièces habitées de la maison, on oublie fréquemment les dépendances telles que le garage. Or, l’isolation de cette partie du logement n’est pas moins importante. Pourquoi et comment bien isoler son garage ?

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d’isolation thermique par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

L’importance de l’isolation de la porte de garage

L’isolation des portes de garage est essentielle pour éviter les déperditions thermiques. Une porte déjà installée peut toujours voir son isolation améliorée, qu’elle soit basculante, sectionnelle, pliante, à enroulement ou encore battante. En plus d’être extrêmement mince, et de peu séparer le garage de l’extérieur contrairement aux murs, la porte de garage est généralement en tôle, matériau particulièrement conducteur et donc très peu performant en termes d’isolation. En revanche, si la porte est en bois, le matériau constitue déjà un bon isolant ; il est donc juste besoin de renforcer son pouvoir isolant et d’obturer les jours qui apparaissent entre la porte et le sol.

Les différents types d’isolants

Pour les portes de garage en métal ou en PVC, plusieurs types d’isolants sont possibles. Les plus répandus sont les feuilles de mousse de polyuréthane ou mousse de polystyrène. On peut aussi trouver des plaques de laine de bois, un isolant plus lourd mais plus performant ; en outre, ce matériau a la particularité de libérer ou d’absorber l’humidité, ce qui assainit l’atmosphère au sein du garage. En revanche, si la porte est basculante, elle ne supportera pas de lourdes charges ; il est donc préférable d’opter pour un isolant de faibles poids et épaisseur, tel que le film thermo-réflecteur, un isolant mince, prenant peu de place, mais qui a l’inconvénient d’être un peu moins efficace d’un isolant classique. En plus de poser l’isolant, il ne faut pas oublier de jointer la porte et d’installer un bourrelet ou un pas de porte, pour éviter les infiltrations d’air et d’eau ; ces derniers se collent ou se vissent contre la porte.

L’opération d’isolation elle-même

Quel que soit l’isolant choisi, il faut toujours commencer par prendre les mesures de la porte pour calculer la surface à recouvrir. Dans le cas d’un isolant thermo-réflecteur, il faut :

  • découper le film aux dimensions de la porte ; plusieurs lés devront être positionnés les uns à côté des autres ;
  • dégraisser la porte avec un produit nettoyant comme par exemple de l’alcool ménager ;
  • fixer sur la porte, à intervalles réguliers, des morceaux de double-face ;
  • appliquer les bandes d’isolants, idéalement en recouvrant le lé précédent avec dix centimètres du suivant et en procédant du haut vers le bas ;
  • pour les endroits sensibles comme les poignées, il faut découper une fenêtre dans l’isolant et coller l’adhésif autour de la poignée pour une adhésion au plus près de l’obstacle ;
  • placer du ruban adhésif tout autour des lés et entre les lés eux-mêmes pour bien fixer l’isolant.
    Si l’on utilise des plaques d’isolants, comme du liège ou du polystyrène, il faut :
  • prévoir un nombre suffisant de plaques pour couvrir toute la surface de la porte et au besoin, découper les dernières aux dimensions restantes ;
  • nettoyer toute la surface de la porte ;
  • appliquer de la colle sur la porte et positionner la première plaque d’isolant en appuyant bien ;
  • continuer de même avec toutes les plaques, en prenant garde à bien les emboîter si elles sont rainurées ;
  • creuser les plaques au couteau pour laisser passer les poignées et autres barres de traction avant de les positionner.

Le coût de l’isolation d’une porte de garage

Le prix de l’isolation de la porte de garage dépend du type d’isolant utilisé.

Le film thermo-réflecteur peut se trouver à partir de 5 € le mètre carré, et les plaques d’isolants en liège ou en polystyrène, à partir de 4 € le mètre carré.

Le ruban adhésif coûte une dizaine d’Euros le rouleau, l’adhésif double-face, environ 5 € pour un rouleau de 25 mètres, et la colle pour les plaques environ 7 € le tube.

Quant aux bourrelets adhésifs de porte, il est possible d’en trouver à partir de 4 € les trois mètres carrés. Les bas de porte s’achètent aux alentours de 30 €. Quant au matériel, il faut simplement un couteau ou un cutter pour découper l’isolant et l’adhésif.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d’isolation thermique par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie