Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Par l’intérieur ou par l’extérieur, l’isolation thermique des murs éligible au crédit d’impôt transition énergétique

Par L’équipe de rédaction

Isoler les murs d’une habitation, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, fait partie des travaux éco-énergétiques qui vous permettent d’économiser jusqu’à 25% sur votre facture de chauffage et qui bénéficient à l’environnement. Ainsi, pour isoler les murs de votre logement, le crédit d’impôt transition énergétique a été mis en place pour aider les propriétaires français à amortir leurs coûts d’investissement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

En quoi consiste le Crédit d’impôt Transition Énergétique ?

Aussi appelé CITE, le crédit d’impôt transition énergétique a été conçu par l’État pour favoriser les travaux ayant pour but d’économiser de l’énergie.

 

Propriétaire ou locataire, toute personne imposable demeurant sur le territoire français peut, sous certaines conditions d’éligibilité, accéder à ce crédit d’impôt de l’ordre de 30% pour les dépenses allouées à des travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale.

 

Prenez note que le crédit en question s’applique au coût des matériaux utilisés pour l’isolation thermique des murs, tel que mentionné sur la facture fournie par l’entreprise qui a effectué les travaux. Voici de quelle manière s’applique le CITE :

 

  • 150 € TTC par m² (une paroi isolée) pour vos travaux d’isolation des murs par l’extérieur
  • 100 € TTC par m² (une paroi isolée) pour vos travaux d’isolation des murs par l’intérieur 

 

Le crédit d’impôt et ses plafonds

Le CITE est régi par des plafonds qui s’étalent sur 5 ans :

 

  • Il est de 8 000 € pour une personne seule
  • Il est de 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune.
  • Pour chaque personne à charge, un montant de 400 € est ajouté (200 € pour un enfant en résidence alternée)

Qu’est-ce que l’isolation thermique des murs ?

Tout dépend du type d’isolation ; elle peut se faire sur des murs à l’intérieur ou à l’extérieur.

 

L’isolation des murs par l’intérieur

 

Pour isoler des murs par l’intérieur, l’isolant en rouleaux semi-rigides ou en plaques – en laines minérales ou en polystyrène expansé – constitue un bon choix. Leur résistance thermique doit se situer à environ 4 m².K/W pour respecter la norme RT 2012. Installer un pare-vapeur évitera l’accumulation d’humidité découlant de la vapeur d’eau produite dans la maison chaque jour.

 

L’isolation des murs par l’extérieur

 

Pour l’isolation de vos murs par l’extérieur, le choix de l’isolant est primordial pour réduire la déperdition de chaleur. Vous pouvez choisir entre différentes laines (bois, minérales, polystyrène expansé). La laine de bois est plus chère mais très performante.

👉 Ne cherchez plus ! Jamy vous explique tout ce que vous devez savoir sur l'isolation des murs par l'extérieur.

 

 

Quels sont les critères d’éligibilité au crédit d’impôt pour isolation des murs ?

  • Il doit s’agir d’une habitation principale, maison ou appartement, individuelle
  • L’habitation doit être située en France
  • Elle doit avoir été terminée depuis plus de 2 ans précédant la date du début des travaux projetés.
  • Les travaux d’isolation thermique des murs doivent être effectués par une entreprise certifiée Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Les matériaux utilisés doivent provenir d’une entreprise unique ; il s’agit souvent de celle qui en effectue la pose.
  • Vous devez obtenir un devis de votre entrepreneur, et faire en sorte qu’une visite de votre habitation soit effectuée par ce dernier pour s’assurer que l’équipement et les matériaux qui seront utilisés pour les travaux d’isolation sont conformes aux normes exigées. La date de cette visite (préalable aux travaux) doit toujours être inscrite clairement sur la facture remise par l’entrepreneur).
  • Les matériaux utilisés et les travaux doivent être conformes aux normes définies par le dispositif CITE pour postuler à un financement du crédit transition énergétique. Par exemple, pour l’isolation de vos murs à l’extérieur, assurez-vous que la norme pour le coefficient thermique a été respectée (supérieur ou égal à 3,7).
  • Dans le cadre d’un cumul des travaux éco-énergétiques, l’isolation de vos murs extérieurs ne sera éligible au crédit d’impôt (30%) qu’à la condition que les travaux impliquent au moins 50% de la surface des murs sur l’extérieur.
  • Pour les murs extérieurs en façade ou en pignon, il faut savoir que le CITE ne s’applique que sur les murs déjà existants.

Autres aides financières disponibles pour l’isolation thermique des murs

Plusieurs autres subventions sont disponibles pour l’isolation thermique des murs :

 

  • la prime énergie: la demande de la prime énergie est à faire avant la signature d’un devis
  • l’Éco Prêt à taux zéro,
  • la réduction de la TVA (5.5%),
  • les aides financières de l’ANAH
  • les aides des régions et départements.

 

Le CITE est cumulable avec plusieurs de ces subventions, sans condition de ressources.

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

Grâce à l’isolation des murs par l’extérieur, votre facture de chauffage diminue de 25%. Et avec la déduction des aides CEE et MaPrimeRénov’ de votre devis, vos travaux ne vous coûtent que le reste à payer !

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction