Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Choisir entre le chauffage au bois et le chauffage au gaz

Par L’équipe de rédaction

Vous pouvez vous chauffer de nombreuses manières de nos jours. Il vous appartient tout simplement d’opter pour le type de chauffage qui répondra le mieux à vos attentes en tenant compte de la configuration de votre logement. Dans le secteur des chaudières à combustion, vous avez le chauffage au bois qui est très plébiscité par les ménages qui veulent revenir aux solutions écologiques. D’un autre côté, le chauffage au gaz demeure un mode de chauffage classique, économique et toujours fiable. Ainsi, si vous deviez choisir entre les deux, lequel préfèreriez-vous ?

 

Découvrez ci-dessous une comparaison sommaire sur leur confort d’utilisation, sur l’approvisionnement en combustible, sur leur rendement, le coût d’utilisation et leur entretien, entre autres.

 

Qu’en est-il du confort d’utilisation de ces deux modes de chauffage ?

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’en est-il du confort d’utilisation de ces deux modes de chauffage ?

La chaudière au bois et la chaudière au gaz doivent toutes deux être installées dans un local spécialement aménagé. Par ailleurs, elles nécessitent le respect d’un certain protocole avant leur démarrage.

 

  • Si vous utilisez une chaudière à gaz, sachez que le ramonage de son conduit d’évacuation est incontournable avant son lancement. Un chauffagiste doit également vérifier l’état de ses brûleurs et contrôler la ventilation de la pièce. Ce professionnel surveille aussi la pression du gaz et il s’assure que le niveau d’eau est optimal avant d’allumer l’appareil. Le démarrage s’effectue tout simplement en appuyant sur un bouton marche/arrêt. Enfin, comme celui-ci est directement raccordé au gaz, aucune manipulation n’est à effectuer concernant son approvisionnement en combustible.
  • Le chauffage au bois en revanche nécessite beaucoup plus d’efforts pour fonctionner. Tout comme la chaudière à gaz, le nettoyage de sa cheminée reste un passage obligé avant sa mise en route. Vous devrez ensuite insérer les bûches dans le foyer avant d’allumer le feu. Vous êtes ensuite tenu de l’alimenter régulièrement pour maintenir la bonne température. Ces tâches sont souvent assez contraignantes, néanmoins, l’autonomie de cette chaudière est de 6h30 en moyenne. Il est ainsi important que vous disposiez d’un bon stock de bois dans votre local si vous ne voulez pas aller dehors chaque fois que le bois est consumé. Si le transport de grandes quantités de bûches vous effraie, sachez qu’il existe des modèles fonctionnant avec des granulés de bois et qui sont automatiquement alimentés par un silo.

Qu’en est-il de l’approvisionnement en combustible ?

  • En optant pour la chaudière à gaz, votre appareil sera directement relié au réseau gazier si votre zone géographique est couverte par ce service. En revanche, vous devrez stocker le gaz dans une citerne si vous n’êtes pas raccordé au gaz de ville.
  • Le bois, lui, est fourni par un bûcheron et vous pouvez lui commander plusieurs stères de bûches en fonction de vos capacités de stockage. Si vous choisissez une chaudière à pellets, vous devrez commander des sacs de granulés conditionnés généralement dans des sacs de 15 kg.

Chauffage au gaz ou chauffage au bois, qui affiche le meilleur rendement ?

  • Les chaudières à gaz à condensation ont un rendement de plus de 100%.
  • Les chauffages au bois de dernière génération ont un rendement de 95%. En comparaison, les plus vieux modèles connaissent un rendement de moins de 50%, c’est-à-dire que leur déperdition d’énergie est énorme.

Gaz ou bois, quel combustible est le moins cher ?

  • Le prix du bois peut aller de 55 à 100 euros par stère en fonction de votre région.
  • Si vous envisagez de vous chauffer au gaz, le coût annuel pour chauffer un mètre carré de votre logement peut osciller entre 5,98 et 6,37 €.

Ce qu’il faut savoir sur leur entretien

  • Le foyer et le compartiment d’allumage des chaudières à bois modernes sont très étanches et ne laissent pas passer la fumée. La combustion produit en revanche de la cendre que vous devez enlever systématiquement pour que votre appareil garde sa performance. La créosote qui s’accumule dans la cheminée ou dans le conduit d’évacuation de votre système de chauffage doit également être enlevée par un professionnel. Enfin, notez que si vous ne prenez pas le temps d’entretenir votre chauffage au bois, il finira par produire beaucoup de monoxyde de carbone qui représente un risque énorme pour votre sécurité.
  • Le chauffage au gaz est de son côté très facile à entretenir. Il n’exige pas de nettoyage ni d’entretien récurrent, même s’il est nécessaire de le faire vérifier par un professionnel au moins une fois par an.

Lequel des deux est le plus écologique ?

  • Le bois est une matière naturelle et renouvelable issue d’exploitations forestières spécialement gérées pour la production de bois de chauffage.
  • Le gaz de son côté est issu du pétrole, néanmoins les modèles à condensation sont très peu polluants, car ils récupèrent les calories de la vapeur d’eau produite par la combustion pour produire plus de chaleur. Il existe également le biogaz qui est généré par la décomposition de déchets agricoles et ménagers. C’est un gaz vert, totalement inoffensif pour l’environnement.
LaPrimeEnergie-LPE

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre équipement de chauffage par une Prime Energie.

LaPrimeEnergie-LPE
Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction