Tout savoir sur le circulateur de chaudière

Par L’équipe de rédaction

Le circulateur de chaudière constitue une pièce maîtresse d’une installation de chauffage central à eau chaude. Ce composant sert à assurer la circulation du liquide caloporteur et à réguler la pression à l’intérieur du circuit de chauffage.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Fonctionnement et avantages du circulateur de chaudière

Le circulateur de chaudière pilote la circulation hydraulique à l’intérieur du circuit de chauffage. Egalement appelé pompe de circulation ou accélérateur, son rôle est essentiel dans le cycle du système hydraulique, que ce soit de la chaudière vers les radiateurs ou sur le circuit de retour.


Le circulateur de chaudière se compose d’un moteur électrique et d’une roue à aubes. Il achemine le liquide caloporteur jusqu’aux radiateurs, tout en maintenant une pression suffisante dans le circuit. Il gère ensuite le retour du liquide vers la chaudière.


Un circulateur de chaudière peut être installé :

 

  • dans le neuf comme dans l’ancien, en rénovation ou dans le cadre d’une extension,
  • sur un réseau comportant des radiateurs avec ou sans robinets thermostatiques,
  • en raccordement avec un plancher chauffant,
  • pour remplacer une installation de type thermosiphon,
  • en remplacement d’un circulateur ancien.

 

Ce dispositif améliore la performance des réseaux de chauffage à l’eau chaude :

 

  • montée en température plus rapide,
  • régulation du chauffage même dans les pièces éloignées,
  • compatibilité avec les planchers chauffants et chaudières basse température,
  • réduction des longueurs de canalisations,
  • réglage précis de la pression différentielle.

👉 Chaudière classique ou à condensation ? Découvrez les grands avantages de la chaudière gaz à condensation avec Jamy !

 

 

Les différents types de circulateurs de chaudières

Il existe 3 types de circulateurs de chaudières :

 

  • les pompes standard à vitesse réglable manuellement,
  • les pompes à vitesse variable réglées électroniquement : elles réduisent automatiquement leur vitesse lorsqu’une partie du circuit devient inactive, par exemple si les radiateurs sont équipés de robinets thermostatiques.
  • les circulateurs à aimant permanent ou moteur synchrone : elles peuvent permettre de réaliser des économies de chauffage d’environ 20 %. Les circulateurs haut rendement assurent une circulation accélérée de l’eau chaude. Ils peuvent réaliser jusqu’à 90 % d’économie en plus par rapport aux circulateurs d’ancienne génération.

 

Une régulation programmable permet de gérer tous les paramètres du circuit hydraulique : pression, température de l’eau, vitesse, débit.


Les pompes de circulation récentes sont plus compactes. Elles analysent automatiquement le système de chauffage et ajustent leurs réglages en fonction des utilisations. Certains modèles peuvent être pilotés à distance. Un circulateur électronique apporte plus de confort :

 

  • mode nuit,
  • suppression du bruit ou du sifflement au niveau des robinets thermostatiques
  • adaptation aux besoins en chauffage

Prix du circulateur de chaudière

Le prix d’un circulateur de chaudière varie de 60 à 450 €. Le prix de la pose est de l’ordre de 250 €.

 

La consommation annuelle de cet équipement s’échelonne de 90 kWh pour les circulateurs classés en A à 260 kWh pour les modèles les moins performants. Le circulateur peut donc avoir un impact sur la consommation électrique. Celui-ci sera compensé par une meilleure performance globale du circuit de chauffage.

 

Certains modèles disposent d’un écran électronique qui permet de connaître en temps réel la consommation de l’appareil.


En plus des chaudières, l’utilisation des circulateurs se développe également dans les systèmes de ventilation et de production d’eau chaude sanitaire.

L’entretien de la pompe de circulation

Le circulateur de chaudière doit être parfaitement réglé pour jouer pleinement son rôle. Deux paramètres entrent en ligne de compte : le débit et la pression.

 

Un mauvais réglage peut entraîner une consommation énergétique excessive ou au contraire, assurer un chauffage insuffisant.

 

Si la chaudière émet des bruits inhabituels, cela peut être le signe d’un mauvais réglage du circulateur. En cas de panne, le circulateur de chaudière peut être remplacé indépendamment de la chaudière. Si la chaudière est ancienne, remplacer le thermosiphon ou le circulateur existant par un modèle plus récent permet d’améliorer le niveau de performance du circuit. Le bon état du circulateur de chauffage doit être vérifié lors du contrôle annuel obligatoire de la chaudière.

femme calculatrice ordinateur

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière par une Prime Energie.

femme calculatrice ordinateur
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction