Les aides

Crédit d’impôt pour la chaudière à condensation

crédit d'impôt pour la chaudière à condensation

Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes de chauffage utilisant des sources d’énergie renouvelable pour optimiser la chaleur produite, comme les chaudières à condensation. Comment fonctionne ce dispositif ? Que faut-il savoir à propos du crédit d’impôt pour la chaudière à condensation ? On vous répond au cours de cet article.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à condensation par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Qu’est-ce que le crédit d’impôt pour la chaudière à condensation ?

Le crédit d’impôt pour la chaudière à condensation est une réduction fiscale au taux de 30%. Ce taux s’applique sur des dépenses maximales de 8 000 euros pour un foyer composé d’une seule personne, et de 16 000 euros dans le cas d’un couple dont l’imposition serait commune. A ces seuils maximaux peuvent s’ajouter 400 euros pour toute personne à charge supplémentaire, c’est-à-dire une personne âgée de plus de 65 ans ou des enfants.

Le calcul de la déduction fiscale s’effectuer sur une période s’étalant de début 2005 à fin 2018, déduction faite de toutes les aides cumulables avec le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), dont nous parlerons plus en détail plus bas dans cet article.

Notez qu’à partir de 2019, l’Etat envisage de mettre fin à ce dispositif afin de le remplacer par un système de prime visant à réduire la précarité énergétique en France. Les ménages aux revenus les plus bas pourront ainsi directement percevoir cette prime à l’issue de leurs travaux.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt pour la chaudière à condensation ?

Les critères suivants n’ont pas d’impact sur votre capacité ou non à bénéficier du crédit d’impôt pour la chaudière à condensation :

  • Vous vivez dans un appartement, ou bien dans une maison individuelle
  • Vous êtes propriétaire occupant, locataire ou bien occupant gratuit

En revanche, d’autres paramètres sont indispensables afin d’en être bénéficiaire :

  • Votre domiciliation fiscale est en France
  • La construction de votre habitation est terminée depuis 2 ans
  • Le logement constitue votre résidence principale
  • L’équipement est fourni par l’entreprise ou le professionnel qui l’installe
  • L’installateur est certifié RGE, c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement

Quel est l’intérêt écologique des chaudières à condensation ?

Le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation repose sur la vapeur et la fumée produites par la combustion nécessaire à alimenter les appareils de chauffage du logement en liquide calorifique. En condensant cette vapeur d’eau et ces fumées, le dispositif utilise la chaleur contenue à l’intérieur pour chauffer le fluide calorigène.

Ce principe de fonctionnement se distingue de celui des chaudières classiques. Ces dernières fonctionnent sur le principe de combustion de l’énergie utilisée, qu’il s’agisse du gaz, du fioul ou du bois. La vapeur produite par cette combustion n’est pas exploitée, puisqu’elle est simplement projetée à l’extérieur de l’habitation.

Les chaudières à condensation permettent donc de réaliser des économies d’énergie, grâce à un rendement énergétique de 110%. Le montant des factures d’énergie peut diminuer jusqu’à 25% grâce à la présence d’un tel système de chauffage au sein de votre logement.

Le prix d’une chaudière à condensation varie entre 3 000 et 8 000 euros selon les modèles et les performances proposés, contre une fourchette allant de 5 000 à 2 500 euros dans le cas d’un appareil traditionnel. Malgré ce prix plus élevé, les économies d’énergies réalisables par ce biais permettent d’amortir l’investissement au long terme. De plus, la possibilité de bénéficier du crédit d’impôt pour la chaudière à condensation permet d’alléger le poids fiscal pesant sur cette installation.

Quid de la Prime énergie par rapport au crédit d’impôt pour la chaudière à condensation ?

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique est cumulable avec la Prime énergie. Qu’est-ce que la Prime énergie ? Il s’agit d’un dispositif permettant de financer une partie des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment.

Créé en 2006, le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) oblige les vendeurs d’énergie à promouvoir les ouvrages permettent de réduire la consommation d’énergie en France.

Concrètement, les organismes concernés ont des objectifs à remplir sur plusieurs années, se caractérisant par la détention d’un nombre défini de CEE. Ils peuvent obtenir ces certificats en les achetant auprès des particuliers, des collectivités et des entreprises figurant parmi leurs clients, et ayant réalisé des travaux favorisant la diminution de la consommation. Ce rachat prend la forme d’un chèque de banque attribué à la fin des ouvrages, il s’agit de la Prime énergie.

Une autre aide est également cumulable avec le CITE, à savoir l’éco-prêt à taux zéro. Les intérêts de cet emprunt, d’un montant maximal de 30 000 euros, sont pris en charge en intégralité par l’Etat.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à condensation par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie