Les aides

Les travaux d’isolation des murs par l’intérieur éligible au crédit d’impôt transition énergétique

Crédit d'impôt isdolation murs intérieurs

Afin d’inciter les ménages français à réaliser des économies d’énergie, l’Etat a mis en place des aides financières concernant les travaux de rénovation énergétique. Il est donc possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’isolation des murs par l’intérieur d’une habitation. Quelles sont les spécificités de cette réduction fiscale ? Dans quels objectifs s’inscrit-elle ? Voici des éléments de réponse.

Attention, fin du CITE !

A compter du 1er janvier 2020, le CITE à 30% disparaît au profit d’une prime forfaitaire pour les ménages modestes et d’un crédit d’impôt forfaitaire pour les autres ménages.

Engagez vos travaux

Le saviez-vous ?

Vos travaux d’isolation thermique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Pourquoi isoler les parois murales d’un logement par l’intérieur ?

Pour l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), jusqu’à 25% des déperditions thermiques d’une habitation ont lieu au niveau des murs du logement lorsque celui-ci est mal isolé. Par voie de conséquence, réaliser des travaux afin d’isoler les parois murales est un excellent moyen de réaliser des économies d’énergie et d’amoindrir le montant des factures énergétiques. Les bénéfices suivants doivent également être relevés :

  • Une maison correctement isolée est aussi plus résistante à l’humidité, source de moisissures donc de problèmes de santé pour les occupants du domicile et dégradation des revêtements muraux.
  • Les matériaux isolants utilisés pour ce genre d’ouvrages possèdent également des propriété acoustique, améliorant de ce fait l’isolation phonique du domicile. Isoler un logement répond donc non seulement à des impératifs liés au confort thermique, mais également au confort global des occupants et à leur santé.
  • En été, les isolations performantes conservent également la fraîcheur à l’intérieur des pièces et permet de mieux supporter les montées en températures parfois difficiles des périodes de canicule estivale.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au crédit d’impôt pour l’isolation des murs par l’intérieur ?

Les maisons individuelles comme les appartements peuvent en bénéficier sans distinction, de même que les locataires et les propriétaires occupants. Il faut néanmoins que ces derniers soient fiscalement domiciliés en France, et que les travaux de construction de l’habitation se soient achevés depuis au moins deux ans.

Quelles sont les habitations concernées par le crédit d’impôt pour l’isolation des murs par l’intérieur ?

Pour réaliser des constructions neuves, les bâtisseurs préfèrent utiliser la technique de l’isolation par l’intérieur puisque cette technique est la moins onéreuse (contrairement à la méthode par l’extérieur, qui coûte plus cher).

En effet, construire un bâtiment neuf nécessite de mettre en œuvre des travaux conformes à la réglementation thermique RT 2012, impliquant notamment d’isoler les parois murales du logement. Ces ouvrages étant obligatoires afin que le bâti soit performant sur le plan énergétique, les promoteurs choisissent logiquement la solution la plus avantageuse.

Pour les travaux de rénovation de maison, l’isolation par l’intérieur est une solution idéale en matière de rapport qualité-prix, d’autant plus qu’elle est facile et rapide à effectuer. Les raisons suivantes peuvent également expliquer le succès de ce type d’ouvrage :

  • La présence de nombreuses fenêtres, baies et autres parois vitrées rend obsolète ou trop complexe l’utilisation de la technique par l’extérieur.
  • Aucun ravalement de façade n’a besoin d’être effectué.
  • L’apparence visuelle de la façade répond à des critères spécifiques au régionalisme architectural local, et ne peut être modifiée pour des raisons de performances énergétiques.

Isoler par l’intérieur permet donc à la fois d’améliorer l’efficacité énergétique du bâti, tout en préservant la façade. Il s’agit d’une méthode simple et peu onéreuse, mais elle présente l’inconvénient de réduire la surface habitable à l’intérieur du domicile. De plus, les occupants doivent évacuer les lieux durant la durée des travaux, et les pièces concernées ne peuvent plus être utilisées.

Quid du crédit d’impôt pour l’isolation des murs par l’intérieur ?

Le crédit d’impôt pour l’isolation des murs par l’intérieur, ou Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), peut vous être attribué jusqu’au 31 décembre 2018. Cette mesure est une réduction fiscale au taux de 30% pour les travaux impliquant d’isoler les parois murales d’un logement.

Ce taux de 30% s’applique de des dépenses plafonnées à 8 000 euros si vous êtes l’unique personne de votre foyer, ou à 16 000 euros si votre foyer se compose de deux personnes sujettes à une même imposition. A ces plafonds peuvent s’ajouter 400 euros supplémentaires pour toute personne à charge, comme un enfant ou bien une personne âgée de plus de 65 ans.

A partir de 2019, l’Etat prévoit une réforme fiscale visant à transformer le crédit d’impôt pour l’isolation des murs par l’intérieur en prime qu’il sera possible de toucher dès la fin des travaux. Cette mesure vise à faciliter l’accès des plus modestes aux travaux de rénovation énergétique, afin de mettre fin à la précarité énergétique. De nombreux foyers sont en effet contraints de renoncer à rénover leur habitation faute de ne pouvoir bénéficier d’un financement immédiat d’une partie des travaux.

Le CITE est cumulable avec des aides telles que la Prime énergie, financée par les fournisseurs encadrés par l’Etat dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Le saviez-vous ?

Vos travaux d’isolation thermique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie