Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Présentation générale du poêle à bois canadien

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à bois canadien se distingue par son fonctionnement unique, son design tendance et ses nombreux avantages. Il permet de réaliser des économies financières mais également de chauffer toutes les pièces de l’habitation grâce à un système simple et efficace.


Conçu au Canada dans les années 1970, ce poêle est innovant, car contrairement aux autres modèles, il a été fabriqué de manière à diffuser de l’air chaud en continu grâce à des tuyaux de convection en acier.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Le poêle à bois canadien, fonctionnement, installation et entretien

Fonctionnement :

Le fonctionnement du poêle à bois canadien est d’une grande ingéniosité et c’est certainement cela qui le rend si intéressant aux yeux des personnes cherchant un moyen de chauffage écologique, pratique et performant.
Son système est très simple et marche sur le principe de convection, en utilisant le fait que l’air chaud est plus léger que l’air froid.


Concrètement, des tuyaux situés sur le bas de l’appareil aspirent l’air ambiant, puis, cet air, une fois chauffé, ressort par les tuyaux de convection placés sur le dessus.
Il se compose de deux entrées, une sur la face avant pour y mettre les bûches, et une autre sur la face arrière qui permet d’évacuer la fumée.

 

Installation :

L’installation d’un poêle à bois canadien n’est pas compliquée, néanmoins, si vous souhaitez le faire vous-même, il est important de suivre attentivement le guide généralement livré avec le produit et de bien appliquer les règles de sécurité.
De plus, plusieurs normes sont à respecter pour éviter les incendies de l’habitation ou une mauvaise évacuation de la fumée.

 

En outre, pour pouvoir bénéficier des multiples aides auxquelles le poêle à bois canadien est éligible, il est obligatoire que l’appareil soit installé par un professionnel titulaire d’un label RGE. Ces aides sont nombreuses. Parmi les plus importantes on peut citer le crédit d’impôt transition énergétique, les subventions de l’ANAH, l’éco PTZ ou encore la prime énergie pour les poêles à bois.

 

Entretien :

L’entretien du poêle à bois canadien nécessite de l’assiduité pour plusieurs raisons.

 

  • C’est obligatoire: vous avez l’obligation de faire entretenir votre appareil par un professionnel qui vous délivrera une attestation pour votre assurance. En cas de sinistre votre compagnie d’assurance va surement vous demander de leur présenter cette attestation.
  • C’est plus économique: un entretien régulier permet un meilleur rendement. Concrètement, votre poêle aura besoin de moins de combustible pour vous garantir le même niveau de confort thermique.
  • C’est plus esthétique: en effet, en entretenant régulièrement votre poêle, vous pourrez plus souvent admirer les flammes le soir, vous remarquerez qu’elles ont un côté apaisant et agréable.
femme et enfant

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre poêle canadien par une Prime Energie.

femme et enfant

Les différents types de poêles canadiens :

Le poêle canadien est une petite merveille en lui-même et uniquement l’entreprise possédant le brevet peut commercialiser le modèle original. Cependant, d’autres sociétés ont décidé de le proposer en y apportant quelques modifications.


Le premier s’inspire du poêle canadien, c’est un hybride, c’est-à-dire qu’il chauffe de deux manières différentes. Il a 2 émissions calorifiques, la radiation, qui permet d’augmenter la température d’une pièce rapidement, et la convection, qui est le chauffage traditionnel du poêle à bois canadien.


Certains modèles, grâce à des installations complémentaires, peuvent également chauffer de l’eau qui pourra être utilisée pour un système de chauffage central ou en tant qu’eau chaude sanitaire. On parle alors de poêle bouilleur.

Avantages et inconvénients

Les avantages du poêle à bois canadien

Le poêle canadien présente de nombreux avantages. Parmi ces derniers on peut citer :

 

  • Un excellent rendement énergétique : le rendement énergétique du poêle canadien est plus intéressant que celui d’un poêle traditionnel, car il n’émet pas de radiations, il chauffe l’air ambiant et toutes les pièces de la maison grâce à la présence de conduits.
    En moyenne, son rendement est de 70% alors que celui d’une cheminée ouverte va avoisiner les 10%.
  • Des économies financières : grâce à son rendement énergétique, le poêle à bois canadien a besoin de moins de combustible pour chauffer convenablement votre logement. A terme, les économies d’énergie réalisées sur l’année peuvent être très importantes.
  • Un équipement écologique : le poêle à bois canadien est écologique, car il fonctionne avec le bois, un combustible au bilan carbone neutre.
  • Un équipement compact : le poêle canadien est compact, il ne prend pas beaucoup de place et n’est pas très haut, ainsi, il peut parfaitement s’intégrer dans de petits espaces. S’inscrivant dans un style industriel avec les tuyaux et l’acier qui le compose, il ajoutera même une petite touche de décoration à votre intérieur.

 

Les inconvénients du poêle canadien

S’il a beaucoup d’avantages, le poêle à bois canadien a cependant des inconvénients. Parmi eux, on peut citer :

 

  • Une potentielle pollution : si le bois a théoriquement un bilan carbone neutre, il faut savoir que certains types de bois, surtout s’ils ne sont pas très secs ou si les bûches sont mal taillées, peuvent être sources de pollution atmosphérique. Plus le bois est de mauvaise qualité ou mouillé, plus le taux de pollution sera élevé.
  • L’entretien : comme tous les appareils de chauffage au bois, le poêle canadien nécessite d’être fréquemment entretenu. Retirer les cendres régulièrement, ramoner le conduit de cheminée, nettoyer la vitre, etc.

Quel prix pour un poêle canadien ?

Les prix d’un poêle canadien peuvent varier, selon son rendement, sa contenance et sa qualité. De plus, les tarifs peuvent changer selon les sociétés qui les fabriquent.


En moyenne, il faut compter entre 1 000 et 3 000 €. Ce tarif peut paraître élevé mais grâce aux nombreuses aides mises en place par l’État pour favoriser l’achat de matériaux écologiques, vous pourrez réduire significativement ce prix. Parmi ces aides, il y a les subventions de l’ANAH, le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco ptz et la prime énergie.

femme ordinateur tamble

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

femme ordinateur tamble
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction