Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur le poêle à pétrole

Par L’équipe de rédaction

Un poêle à pétrole est un chauffage d’appoint qui utilise le fioul pour fonctionner. Pratique, il s’avère néanmoins énergivore à l’usage. Fonctionnement, avantages, inconvénients et alternatives… Zoom sur cet équipement.

 

Estimation gratuite : calculez le montant de vos primes en quelques clics !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Quelle est la consommation d’un poêle à pétrole ?

Fioul

La consommation d’un poêle à pétrole est très réduite car un litre de combustible offre jusqu’à 5 heures de chauffe. En fonction du volume du réservoir, l’autonomie de l’appareil oscille donc entre 12 et 67 heures.

 

Est-ce qu’un poêle à pétrole est économique ?

Oui et non ! Le poêle à pétrole est économique dans le sens où un litre de fioul suffit à offrir plusieurs heures de chauffe.

 

En revanche, cet équipement utilise deux énergies différentes pour fonctionner : le fioul domestique et l’électricité, qui sont toutes deux soumises à des variations de prix constantes.

 

Comment fonctionne un poêle à pétrole ?

Le fonctionnement du poêle à pétrole est simple : la mèche est imbibée de combustible jusqu’à le brûler pour obtenir une flamme. Ensuite, la chaleur est diffusée par convection dans la pièce dans laquelle il se trouve à l’aide d’un système de ventilation.

 

Consommation poêle à pétrole

 

👉 La pièce dans laquelle se trouve votre poêle à pétrole doit toujours être bien ventilée car la combustion d’un litre de pétrole consomme 10m³ d’air. Nous vous conseillons par ailleurs de stocker les bidons de combustible à l’extérieur pour éviter les émanations de vapeurs.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un poêle à pétrole ?

Le poêle à pétrole présente plusieurs atouts : 

 

  • il peut être utilisé dans des locaux dépourvus de chauffage comme un garage, un atelier, une véranda ;
  • l’installation et la montée en température sont très rapides ;
  • il offre une chaleur douce.

 

En revanche, cet équipement présente aussi des inconvénients : 

 

  • il utilise du fioul domestique et de l’électricité pour fonctionner, et est donc soumis aux variations de prix de ces deux énergies ;
  • il nécessite d’être installé dans une pièce bien ventilée pour limiter la pollution de l’air ambiant ;
  • il dégage une odeur de pétrole ;
  • il utilise une énergie fossile, le rendant non éligible aux aides financières ;
  • le réapprovisionnement du poêle suppose de porter des bidons de combustible lourds ;
  • il n’est pas recommandé pour les personnes présentant des problèmes respiratoires.

 

💡 Comment éviter l’odeur des poêles à pétrole ?
Pour éviter l’odeur d’un poêle à pétrole, il est nécessaire de nettoyer votre équipement à chaque réapprovisionnement. Essuyez ainsi les coulures et les gouttes qui s’accumulent après avoir rempli votre poêle. Par ailleurs, pour éviter les odeurs, la combustion doit être totale pour éviter la production de résidus gazeux. Pour cela, il suffit de régler le poêle à pétrole sur une température élevée.

Poêle à pétrole : quelles sont ses alternatives écologiques ?

Le poêle à pétrole est un équipement qui utilise une énergie fossile pour fonctionner. Bonne nouvelle : il existe plusieurs alternatives plus écologiques permettant de s’en passer.

 

Le poêle à bois

Le poêle à bois est un système de chauffage qui utilise l’énergie la moins chère du marché pour fonctionner. Son fonctionnement varie selon le type d’équipement : 

 

  • le poêle à bûches : le bois placé dans le foyer de l’appareil est brûlé, créant de la chaleur diffusée dans la pièce dans laquelle il est installé ;
  • le poêle à granulés : les granulés sont acheminés à l’aide d’une vis sans fin vers la chambre de combustion, où ils sont brûlés grâce à une résistance électrique. La chaleur est ensuite diffusée dans la pièce dans laquelle il se trouve à l’aide d’un ventilateur.

 

Poêle à bois

 

👉 Le prix d’un poêle à bois varie selon le type d’équipement choisi, sa puissance, son design et sa marque. Comptez : 

 

  • entre 500 et 6500€ pour un poêle à bûches ;
  • entre 2500 et 6000€ pour un poêle à granulés.

 

Ce prix peut être réduit car le poêle à bois est éligible à plusieurs aides financières comme la Prime Effy, MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA réduite à 5,5%.

🎬 Tout comprendre sur le poêle à granulés en 4 minutes, chrono :

 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Les panneaux solaires

Pourquoi ne pas miser sur l’autoconsommation ? L’installation de panneaux solaires dans votre logement vous permet d’utiliser une énergie renouvelable, gratuite et illimitée - l’énergie solaire - pour créer de l’électricité et/ou du chauffage.

 

Le fonctionnement des panneaux solaires varie selon le type d’installation choisie : 

 

  • les panneaux solaires photovoltaïques captent la lumière du soleil pour la transformer en courant continu. Ce dernier est converti en courant alternatif à l’aide d’un onduleur ou micro-onduleur, et est ensuite acheminé vers vos équipements électriques : radiateurs, éclairages, appareils électroménagers… ;
  • les panneaux solaires thermiques : ils captent les calories de chaleur pour les acheminer via un fluide frigorigène, vers votre ballon d’eau chaude pour produire de l’eau chaude sanitaire et/ou votre système de chauffage : radiateurs à eau ou plancher chauffant. Deux technologies existent : le chauffe-eau solaire et le système solaire combiné ;
  • les panneaux solaires hybrides : ils proposent un mix des deux premiers en produisant de l’électricité solaire, et en chauffant votre logement.

 

👉 Le prix des panneaux solaires varie selon le type d’installation choisie, sa puissance et le nombre de panneaux. Comptez :

 

  • entre 9 000 € et 15 000 € pour une installation photovoltaïque ;
  • entre 6 000 € et 8 000 € pour un chauffe-eau solaire ;
  • entre 13 000 € et 20 000 € pour un système solaire combiné ;
  • entre 13 000€ et 15 000€ pour une installation hybride.

 

L’installation de panneaux solaires dans votre logement vous permet de bénéficier de plusieurs subventions. Testez votre éligibilité !

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Le radiateur à inertie

Le radiateur à inertie peut être une bonne alternative à un poêle à pétrole. En effet, ce système de chauffage utilise l’électricité pour fonctionner et accumule de la chaleur sur son corps de chauffe. Résultat : l’appareil diffuse une chaleur douce et agréable, sans assécher l’air, et conserve la chaleur longtemps.

 

Radiateur à inertie

 

👉 Le prix moyen d’un radiateur à inertie varie selon le type d’appareil, mais aussi sa taille, sa puissance et sa marque. Comptez : 

 

  • entre 100 € et 700 € pour un radiateur à inertie sèche ;
  • entre 200 € et 1000 € pour un radiateur à inertie liquide.

 

L’installation de radiateurs à inertie vous permet de bénéficier de plusieurs aides financières comme la Prime Effy, MaPrimeRénov’ ou encore la TVA réduite à 5,5%.

 

💡 Quel est le système de chauffage le plus économique en 2023 ?
Le bois est l’énergie la moins chère du marché. Le poêle à bûches et le poêle à granulés sont donc considérés comme les systèmes de chauffage les plus économiques et rentables du marché.

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction