Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout connaître sur les murs chauffants

Par L’équipe de rédaction

Le système de chauffage par murs chauffants, aussi appelé chauffage mural, permet de chauffer une pièce à partir d’un réseau de tuyaux directement intégré, dans les murs. Disponible en construction neuve et en rénovation, les murs chauffants prodiguent un chauffage agréable, homogène avec une excellente inertie. Un système de chauffage écologique et qui vous fera réaliser d’importantes économies d’énergie.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Principe de fonctionnement des murs chauffants

Les murs chauffants sont constitués d’un ensemble de tuyaux (rails ou tuyaux préformés) reliés en réseau au système de chauffage central. Ils peuvent être alimentés soit par une pompe à chaleur ou par une chaudière. Pour en résumer le principe, l’eau chaude qui circule dans le réseau de tuyaux véhicule la chaleur par convection dans les murs. Elle est ensuite redistribuée dans toute la pièce par rayonnement. Dans une construction neuve, les tuyaux peuvent s’intégrer directement dans les murs en utilisant des briques alvéolées. Le chauffage mural gagne à être posé du côté intérieur du mur extérieur, afin d’éviter une perte de chaleur provenant des parois froides.


Quand il s’agit de rénovation, deux choix d’installation s’offrent à vous :

 

  • directement aux murs, tuyaux retenus avec des rails de fixation ;
  • tuyaux glissés dans des panneaux qui seront ensuite fixés sur les murs.
  •  

Les murs peuvent être, par la suite, recouverts avec un enduit, avant de les peindre, tapisser ou carreler.

Avantages et inconvénients

Les murs chauffants comportent plusieurs avantages :

 

  • La chaleur produite est bien répartie de manière homogène dans toutes les pièces;
  • Installation plus facile que celle d’un plancher chauffant ;
  • Il s’agit d’un système discret car invisible;
  • Le mode de diffusion (rayonnement) de ce système ne génère ni poussières ni acariens car il ne cause pas de circulation d’air;
  • Vous réalisez des économies tout en profitant du même confort thermique qu’offrent les convecteurs ;
  • Associé à une pompe à chaleur, ce système est réversible et peut servir à rafraîchir l’intérieur durant l’été.

 

Ce système de chauffage a tout de même quelques inconvénients

 

  • Dans un contexte de rénovation, il fait augmenter l’épaisseur des murs, ce qui réduit quelque peu la surface habitable ;
  • Il met plus de temps à chauffer qu’un système à convection. Il a toutefois plus d’inertie. Il accumule la chaleur qui sera transmise lentement et plus longtemps, par la suite.
  • Il faut veiller à ne pas placer des meubles de gros volume contre les murs chauffants ; cela pourrait en bloquer l’efficacité de la diffusion ;
  • Conserver le plan d’installation est essentiel pour repérer le réseau de tuyaux et ne pas les percer par accident lors d’installation de tableaux ou d’étagères.

Quel est le prix d’installation d’un chauffage mural ?

A 100 € le m2, le coût de l’installation d’un mur chauffant est assez important. Pour référence, il faut prévoir 20 m2 de murs chauffants pour une pièce de 40 m2 de surface. Si vous installez une pompe à chaleur (air-eau), il faudra ajouter entre 6 300 € et 12 800 € à la facture. La combinaison de plusieurs systèmes de chauffage, surtout si réalisée par zone, explique les différents coûts reliés à l’achat d’une pompe à chaleur. Par ailleurs, l’accès à des subventions pour travaux énergétiques peut amortir notablement votre investissement.

Les murs chauffants sont-ils vraiment plus écologiques ?

Ils peuvent l’être et pour différentes raisons :

 

  • Ce système de chauffage à basse température génère le même confort qu’un système électrique avec 3 degrés Celsius de moins ; il contribue donc à réduire la demande d’énergie nécessaire au chauffage ;
  • Les rails de fixation peuvent être installés sur des panneaux constitués de matières écologiques (bois, copeaux de bois, paille, roseaux, terre…) ;
  • Les tuyaux peuvent être intégrés dans des briques en terre crue ou en terre cuite, ce qui favorise l’inertie murale et aide à stocker la chaleur en hiver et à rafraîchir en été
  • Un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur peuvent lui être associés pour chauffer l’eau circulant dans le réseau. Ce sont des alternatives écologiques.

 

Qu’importe le type d’installation choisi, mieux vaut vous adresser à un entrepreneur agréé pour la pose des murs chauffants. Vous serez assuré que le travail sera effectué dans les règles de l’art, et que l’installation correspondra aux normes en vigueur. De plus, en ayant recours à une entreprise ou un installateur agréé, vous obtenez généralement une garantie. De plus, vous devenez éligible à des aides financières (Prime énergie, crédit d’impôt (30%), réduction de la TVA (5,5%), Prêt à taux zéro PTZ, subventions de l’ANAH) pour travaux de transition énergétique. Nous vous invitons à utiliser notre calculateur gratuit pour connaître les subventions auxquelles vous pourriez avoir droit.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction